Chlorophylle
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Chlorophylle devant les trois nouveaux : Grazia, Jesica et Cyrano (derrière).
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Chlorophylle apprécie la chaleur du soleil automnal.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Chlorophylle et son nouvel ami Santos
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • 16 juillet 2014
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • 17 janvier 2014 Chlorophylle à gauche, Rosetta et Desirée à côté
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Ces trois préfèrent éviter toute bousculade.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age:

née en 1992

Race:

Poney

Lieu:

Le Jeanbrenin

Entrée:

5 juni 2013

Biographie

14 août 2019

L’état des yeux de Chlorophylle est stable et son herpès ne la dérange presque plus actuellement. Elle doit toutefois continuer à porter son masque – même en cas de pluie – car sinon il y a le risque qu’elle se gratte de nouveau et se blesse. La petite dame semble ne plus avoir l’ennui de son ancien compagnon Banderas. Depuis que son fidèle ami n’est plus là, elle bouge bien plus et est plus ouverte au contact avec les autres chevaux.

12 juillet 2019

Le retour des jours très ensoleillées gênent malheureusement les yeux sensibles de Chlorophylle. La cure anti-herpes, soit des gouttes à instiller dans les yeux, doit donc reprendre de plus belle et il a été difficile de trouver un bonnet adéquat. Elle ressemble actuellement à une apicultrice, car afin que le filet ne touche par les paupières (Chlorophylle s’est ouverte à la paupière gauche lors d’un mouvement brusque), un bonnet quelque peu surréaliste a été trouvé, rose de plus…

8 juin 2019

Chlorophylle doit hélas de nouveau porter son bonnet car ses yeux sont de nouveau légèrement enflammés en raison des rayons de soleil de ces derniers jours. Mais une application de pommade tous les deux jours diminue les désagréments. Actuellement, elle est avant tout occupée à suivre le partout très corpulent Olymp. Cela aussi est un signe de confiance en soi bénéfique. Chlorophylle ose plus ces temps, mais avec une légère retenue agréable.

7 mai 2019

Chlorophylle continue à faire bonne impression. Elle a l’air heureuse et ne semble manquer de rien. Cette évolution positive est confirmée par la balance: Chlorophylle pesait 410 kilos en automne et elle a exactement le même poids aujourd’hui. Une belle performance chère Chlorophylle.

24 avril 2019

Dans l’ensemble, Chlorophylle donne l’impression d’être équilibrée et heureuse. Mais depuis lundi de Pâques, son œil droit est enflé et doit être traité avec une pommade et un antidouleur. Après une longue période durant laquelle son herpès avait disparu, la gentille jument devra certainement porter de nouveau un bonnet de protection. Dehors, on la voit souvent en compagnie de Bandito, Oural et Desirée, groupe dans lequel elle s’est bien intégrée.

6 mars 2019

Il semblerait que l’intérêt de Bandito pour Desirée n’est pas dû à la confusion qu’il pourrait faire avec Chlorophylle, comme supposé au début. Il s’est vraiment amouraché de Desirée. Toutefois, il n’a pas perdu de son admiration pour la mystérieuse Chlorophylle, qui ne s’en formalise pas trop. La belle jument blanche apprécie toujours autant sa liberté et ne semble pas vouloir l’abandonner. Ses yeux vont bien, ce qui lui permet de profiter pleinement de l’arrivée du printemps. Presque toujours sans ce bonnet qui restreint son champ de vision.

29 janvier 2019

Certes, Chlorophylle est toujours aussi gloutonne, mais elle aime également bouger lors de ces belles journées hivernales agréablement fraîches. Energique, elle parcoure les environs, parfois rapide comme l’éclair. Bandito s’intéresse beaucoup à cette jolie petite dame qu’il confond parfois avec Desirée qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Chlorophylle. En tout cas, Desirée est devenue beaucoup plus sûre d’elle ces dernières semaines. Et par ce climat, ses yeux vont bien. Actuellement, elle n’a même plus besoin de son filet de protection pour sortir.

2 décembre 2018

Depuis lors, Chlorophylle s’est lentement habituée à la nouvelle liberté que lui procure le départ de son protecteur Banderas. Mais elle reste tout de même volontiers avec Olymp et l’amie de celui-ci Kelly, une Tinker pie. Elle a aussi retrouvée Desirée, à laquelle elle ressemble beaucoup, et l’ami de cette dernière, Oural. En fait, elle s’entend bien avec tous, mais préfère plutôt les congénères calmes. Elle est sûrement heureuse de mettre son bonnet contre les mouches au placard durant la saison hivernale. Un traitement médicamenteux permet de bien contrôler ses problèmes occulaires.

23 octobre 2018

Aujourd’hui, la pesée automnale figurait au programme. Le bel été a fait que Chlorophylle a pris 20 kilos. La vétérinaire la vaccine et lui administre un vermifuge, comme à tous les autres chevaux. Depuis la perte de Banderas, Chlorophylle se tient souvent auprès d’Olymp et des juments de ce dernier. Mais elle garde tout de même encore un peu ses distances, semblant ne pas encore vouloir se lier avec un autre cheval. Mais dans l’ensemble, elle a l’air contente.  

9 octobre 2018

Chlorophylle s’est quelque peu remise de la perte de son ami Banderas. Son nouveau voisin d’écurie est Bandito, et si les deux s’entendent bien, ils partageront bientôt un box spacieux. Depuis peu, Chlorophylle marche « pieds nus », ce qui ne lui pose aucun problème grâce à la bonne qualité de la corne de ses sabots. 

31 août 2018

Chlorophylle a dû surmonter une grande perte ces derniers jours. Son ami Banderas a dû être endormi de façon inattendue. Aujourd’hui, la petite jument expérimentée cherche du réconfort auprès des autres chevaux et il semble qu’elle aille bien malgré tout.

6 août 2018

L’été a aussi Le Jeanbrenin, notre montagne magique, en mains. Ça bourdonne et volète sans interruption. Il fait chaud même durant la nuit. Mais Chlorophylle ne se laisse pas déconcerter et profite pleinement de la belle saison en compagnie de son ami Banderas. Grâce à un bonnet qui protège ses yeux, même le fléau que constitue les petits insectes reste supportable.

7 juillet 2018

Le ventre de Chlorophylle ne s’arrondit plus heureusement! Et ce grâce à la nouvelle organisation qui veut que les chevaux passent quelques heures par jour sur la place sèche. Cela ne semble pas les déranger plus que cela; même Chlorophylle n’a rien à redire au sujet de ces «pauses nourriture» forcées.

14 juin 2018

Enfin, le calme et le beau temps sont de retour aujourd’hui. Avec en plus une brise agréable – Chlorophylle peut ainsi profiter à pleine dents du temps passé au pâturage. Ne voit-on pas déjà quelques rondeurs apparaître sur ses flancs ? Espérons qu’elle ne fasse pas de nouvelle fourbure!

Mi-mai 2018

Chlorophylle a déménagée. Bien sûr Banderas l’a suivie, mais Desirée et Oural leur tiennent compagnie dans leur nouveau pâturage «privé» muni d’un abri. Le quatuor s’entend bien, sans toutefois trop s’intéresser l’un à l’autre. C’est l’équipe idéale pour brouter dans un petit coin de paradis, à l’écart des autres. Ils rejoindront le troupeau lorsque ce pâturage sera tondu.

23 avril 2018

Cela est allé plus vite que nous le pensions: la chaleur presque estivale a rendu le sol plus sec et fait pousser l’herbe et cela signifie: accès au pâturage! Les chevaux ne se font pas prier, ils y accèdent au galop. Certes, c’est le plus petit des parcs, derrière l’écurie, mais pour un début, c’est suffisant. Chlorophylle retrouve tout de suite ses vieilles habitudes. Suivie de Banderas, elle cherche un coin tranquille et commence tout de suite à brouter! Youppie!

16 avril 2018

Le compte à rebours a démarré: dans environ quatre semaines, la barrière menant au pâturage s’ouvrira! Et comme chaque année, ces messieurs-dames sont priés de monter sur la balance. Chlorophylle connaît cette procédure et grimpe sans hésiter sur la balance qui montre 380 kilos. Un peu moins que l’automne dernier, c’est bien ! Nous espérons qu’aucune crise de fourbure ne viendra gâcher sa saison au pâturage !

19 mars 2018

La couche de neige permettant aux chevaux de fouler les pâturages, leur ration de midi est distribuée dehors. Ainsi tous peuvent manger un peu de foin frais. Mais Banderas ne tolère pas, encore moins à ce moment, qu’un autre se place à côté de son amie. Il s’interpose donc et Mister Lou doit s’en aller.

18 mars 2018

Est-ce que la neige va enfin disparaître ? Où est le printemps ? Certes, le pâturage est de nouveau ouvert, mais l’on devine une certaine morosité chez Chlorophylle et Banderas…

Début mars 2018

C’est bien que la vague de froid soit passée. Cette période fut exigeante, particulièrement pour les animaux du Jeanbrenin qui devaient non seulement faire face à des températures glaciales, mais également à une forte bise. Heureusement que l’atmosphère s’est réchauffée, même si le dégel interdit l’accès au pâturage ! Chlorophylle doit de nouveau s’habituer à la promiscuité. Elle est toujours en mouvement, à la recherche d’un coin tranquille sur la place sèche, suivi bravement par son fidèle ami Banderas. Les deux savent qu’ils n’ont rien à redouter des autres, mais les habitudes sont tenaces.

6 février 2018

Par une telle journée, la vie est magnifique au Jeanbrenin et Chlorophylle apprécie. Le pâturage est ouvert et elle y trouve encore quelques brins d’herbe à mâchouiller. Les rayons du soleil réchauffent son dos et son ami Banderas est à ses côtés. Un pur bonheur !

4 janvier 2018

Il est tout simplement impossible pour notre photographe de faire une photo de Chlorophylle seule, car Banderas se tient toujours à ses côtés. L’expression : «suivre quelqu’un comme son ombre» convient ici parfaitement !

20 décembre 2017

Été ou hiver, sur la place sèche ou au pâturage (comme actuellement), Chlorophylle et son Banderas préfèrent rester en tête-à-tête, selon la devise : le plus loin possible des autres !

17 novembre 2017

Impatients, tous observent l’aiguille de la balance alors que Chlorophylle grimpe sur celle-ci: 388 kilos. Que faut-il penser ? 9 kilos de moins et cela malgré les sorties au pâturage. La gestion de son alimentation a donc eu un effet positif, même si limité. Il s’agit maintenant de rester vigilant afin qu’elle perde encore un peu de poids durant l’hiver.

30 octobre 2017

Maintenant que les chevaux n’ont plus accès au pâturage, Chlorophylle et son ami prennent part de nouveau à plein temps à la vie du troupeau. Courageuse, la petite jument ne se laisse pas abattre malgré plusieurs problèmes de santé : infection aux yeux due à l’herpès, abcès à l’œil droit ainsi qu’une légère inflammation du tendon et toujours le Cushing. Toutefois, tout cela ne lui faite pas perdre l’appétit…

25 septembre 2017

La vétérinaire constate que la blessure à la cornée guérit bien! Chlorophylle doit toutefois garder son bonnet et n’ose sortir que la nuit si le soleil est trop fort la journée. Auquel cas elle et son ami Banderas attendent patiemment avant de bondir plein d’entrain hors de l’écurie en fin de journée. C’est qu’ils savent qu’ils passeront la nuit avec le troupeau.

23 août 2017

Chlorophylle et son Banderas ont de nouveau changé de pâturage et broutent actuellement devant la maison. Le troupeau lui va sur le grand pâturage, fauché en juin dernier et sur lequel l’herbe a repoussé. Cela serait tout à fait au goût de Chlorophylle, mais dangereux pour sa santé.

27 juillet 2017

Chlorophylle n’a plus besoin de médicament ; elle marche de nouveau sans gêne. Seule avec Banderas sur le grand pâturage dont l’herbe a été tondue auparavant par le troupeau, elle est très contente. Elle n’a ni l’ennui des autres chevaux et ne s’intéresse pas aux deux nouveaux venus, des Islandais qui se trouvent dans un pré vis-à-vis. Manger est vraiment le plus important pour Chlorophylle.

10 juillet 2017

Fin de l’alerte pour la petite dame. Elle marche de nouveau bien et ose sortir avec les autres, dans un pré à l’herbe tondue. Elle semble très heureuse d’avoir retrouvé sa liberté. 

2 juillet 2017

Dès que nous pourrons arrêter les antidouleurs, on verra comment marche Chlorophylle sans leur influence. Si la boiterie a disparu, elle pourra rejoindre le troupeau qui se trouve sur un pâturage à l’herbe peu abondante. Bien sûr, elle ne continuera à sortir que la nuit ou que le jour. Et la vie dans le troupeau procure à Chlorophylle et Banderas le mouvement et la distraction nécessaire.

Fin juin 2017

Chlorophylle va mieux et elle ose sortir dans un pré à l’herbe quasi inexistante, toujours accompagnée de Banderas. Cela lui convient, mais Banderas commence à perdre patience au box et se montre quelque peu agressif.

22 juin 2017

Chlorophylle rentre à l’écurie en boitant légèrement. Le soupçon d’une fourbure est hélas rapidement confirmé. Elle doit rester au box, avec es antidouleurs et peu de foin à disposition. Banderas lui tient compagnie.

19 juin 2017

Pour Chlorophylle, la saison estivale ne signifie pas des sorties illimitées au pâturage, au contraire de ses congénères. Elle doit, accompagnée de Banderas bien sûr, passer la nuit à l’écurie. Mais la journée, les deux partagent la vie du troupeau.

15 juin 2017

L’œil gauche de Chlorophylle est atteint d’un herpès, alors que l’œil droit est légèrement blessé. Double raison donc de porter un bonnet. Avec cette canicule, une telle protection contre les mouches est de toute façon la bienvenue !

16 mai 2017

Un discret «hourra» retentit lorsque la balance indique le poids de Chlorophylle : 7 kilos de moins que l’automne dernier ! C’est toujours ça… 

6 avril 2017

Une petite boule est apparue sur l’œil droite de Chlorophylle. Rien de grave, mais elle doit être traitée avec un médicament et des gouttes. Afin de ménager son œil irrité, la petite dame porte un masque qui protège des rayons du soleil.

15 mars 2017

Le matin, Chlorophylle est pressée de quitter l’écurie. Elle se rue dehors rejoindre la cabane à nourriture, sans attendre Banderas. Là, elle commence tout de suite à manger. Elle sait qu’à peine à l’extérieur, son ami va la chercher désespérément, l’appelant, presque hystérique. Dès qu’il l’aura trouvée, ça en sera terminé avec manger –  il l’entraînera loin des autres et empêchera tout congénère de l’approcher.

1er février 2017

Banderas protège Chlorophylle avec zèle. Le grand alezan Quinto doit faire un détour pour rejoindre la place sèche ; ainsi le veut l’ardent cheval espagnol.

20 janvier 2017

Les deux vont vraiment bien ensemble! Au niveau couleur, ils s’harmonisent actuellement aussi parfaitement avec la neige et le givre qui recouvre les arbres. Après avoir été surpris par le photographe, ils disparaissent dans le brouillard. 

Mi-janvier 2017

L’histoire d’amour de Chlorophylle pour Banderas continue, même si elle recherche de temps à autre la proximité de ses anciens amis Rosetta et Big Easy. Son amour pour Banderas doit vraiment être grand, car à ses côtés, elle n’ose plus s’approcher des cabanes de nourriture, où Banderas se fait tout de suite chasser par les autres hongres. Un programme «Weigt-Watchers » très efficace pour la petite Chlorophylle.

2 décembre 2016

Aïe ça pique! Mais lorsque Chlorophylle a un savoureux brin d’herbe en ligne de mire, rien ne l‘arrête ; il lui est destiné !

Fin novembre 2016

L’amitié entre les deux blancs tient bon et les deux sont même devenus inséparables. Bandera manquant encore d’assurance, il évite de toute façon les autres. La petite dame qui le suit partout a ainsi son programme fitness !

21 novembre 2016

Banderas, cheval espagnol très typé et fringant nouveau venu, a attiré l’attention de Chlorophylle. Elle l’a tout d’abord suivi, avant qu’il la prenne sous sa protection, s’interposant lorsque d’autres chevaux s’approchent trop d’elle. Une jolie paire blanche, non un trio plutôt, car Mister Lou aimerait bien se joindre à eux. À voir combien de temps tiendra cette amitié.

8 novembre 2016

Chlorophylle dort depuis peu dans un box recouvert de « copaux » de colza. Comme cela, elle ne peut plus dévorer son matelas, qui était composé de paille. Pour s’occuper, elle reçoit tout de même un peu de paille et du foin. Entre-temps, elle s’est habituée à ce régime. Et dehors, elle ne se rue plus vers les cabanes où se trouve le foin.

24 octobre 2016

C’est tout ? Seulement 5 kilos de moins qu’au printemps ? Nous sommes surpris que la balance indique presque le même poids. Pourtant la petite dame a l’air plus en forme ou bien ? L’important est que la vie soit belle pour Chlorophylle, et cela semble être le cas, à voir comme elle bondit lorsque s’ouvre la barrière menant au pâturage.

27 septembre 2016

Les pauses nocturnes forcées à l‘écurie lui ont fait du bien. Elle est plus mince et se déplace sans gêne. Nous sommes curieux de connaître son poids lors de la pesée à mi-octobre. 

5 septembre 2016

Chlorophylle a légèrement maigri, ce qui est très bien. Et à notre étonnement, elle s’est tellement bien habituée à son nouveau style de vie qu’elle ne bondit plus de son box pour se ruer dans l’herbe. Elle quitte l’écurie de manière civilisée avant de rejoindre tranquillement ses amis pour brouter en leur compagnie.

Fin juillet 2016

Nous nous faisons du souci pour Chlorophylle qui boite fort ! Heureusement, les radiographies ont confirmé il ne s’agit pas d’une fourbure. Mais il faut tout de même qu’elle perde du poids, pas précaution. Elle ne va donc au pâturage soit que le jour ou que la nuit et rejoint l’écurie où elle tient compagnie aux deux Islandais qui eux se trouvent dedans pour recevoir des rations supplémentaires de nourriture. Et tout se passe très bien.

18 juillet 2016

Depuis peu, Chlorophylle ne s‘intéresse pas qu’à l’herbe, mais également aux nouveaux venus qui forment un groupe fort composé de la jument demi-sang Grazia, du hongre Franches-Montagnes Cyrano et de la jument croisée Fjord Jesica. Partout où ils arrivent, les autres doivent faire la place. Cela plaît à Chlorophylle qui suit ce groupe, améliorant ainsi sa condition physique (ce qui fait du bien à sa silhouette).

20 mai 2016

Tous les pensionnaires, également Chlorophylle, le sentent alors qu’ils sont encore à l’écurie : aujourd’hui l’accès au pâturage leur sera ouvert. Et même elle qui ne peut résister à manger de l’herbe pique d’abord un galop de plaisir avant de brouter.

26 avril 2016

Il n’y a rien à faire: Chlorophylle „s’accroche“ à son poids qui, à un kilo près, est autant élevé que l’automne dernier. Les palefreniers ont beau la surveiller et distribuer de petites portions au box, elle se rattrape à l’extérieur, auprès des cabanes à nourriture.

15 mars 2016

Chlorophylle n’a plus d’intérêt pour Santos, probablement car ce dernier la quitte trop souvent pour aller jouer avec d’autres hongres. Elle est de nouveau avec Rosetta, son ancienne amie. Mais cette dernière n’a de yeux que pour Big Easy…

26 février 2016

Chlorophylle est devenue plus posée. Lors de la rentrée à l’écurie, elle attend poliment que quelqu’un lui ouvre la porte. Et à son soulagement, l’agitation autour du nouveau venu est retombée. C’est que l’ancien ami de ce dernier vit désormais également au Jeanbrenin. Depuis, les deux hongres sont inséparables et laissent Santo de côté.

Début décembre 2015

Depuis l’arrivée d‘Hektor, beau cheval Franches-Montagnes, les paisibles journées de Chlorophylle sont derrière, de même que les festins sans être dérangé. Car le nouveau, ancien compagnon d’écurie de Santos, cherche la proximité de ce dernier. Mais Chlorophylle repousse énergiquement chaque tentative d’approche, défendant jalousement son ami.

21 octobre 2015

Oui, l’herbe était au goût de la petite dame ! Tout comme l’année dernière, elle a légèrement grossi et devra repasser sous la barre des 400 kilos cet hiver!

Début septembre

Sa liaison avec Santos tient le coup et pas que ça: les deux font désormais partie d’un quatuor, formant ainsi un «supergroupe». Les autres chevaux doivent céder la place et ils ont même la préséance sur les autres groupes. C’est ce appelle une ascension sociale!

Mi-juillet 2015

Rosetta, la flegmatique jument Franches-Montagnes et ancienne fidèle compagne de Chlorophylle n’avait de yeux que pour Big Easy, leur ami commun. Chlorophylle se sentait de plus en plus mis à l’écart et un nouveau a profité de cette situation: Santos, un fringant Franches-Montagnes qui s’est tout de suite accaparé la solitaire.

10 juin 2015

Ses yeux presque guéris, Chlorophylle osera sortir dans deux jours. Raisonnable, elle reste très tranquille, attendant patiemment sa  libération». 

4 juin 2015 

Chlorophylle a besoin de la vétérinaire car elle ne peut plus ouvrir complètement ses yeux. Les petites blessures dans les yeux sont soignées à l’aide de gouttes. Rien de grave, mais elle doit tout de même rester dedans, la forte lumière du soleil irritant ses yeux.

5 mai 2015

Comme attendu, la balance indique moins qu’à la fin de l’automne dernier: Chlorophylle a perdu 35 kilos. Cependant, dès qu’elle pourra de nouveau fouler les pâturages verdoyants, elle reprendra certainement rapidement des kilos. Mais cela ne fait rien, l’important étant qu’elle soit et reste en bonne santé!

28 février 2015

Le temps change; une pluie mêlée de grésil remplace la poudreuse. Les responsables se voient obligés de fermer l’accès au pâturage. Chlorophylle montre aux autres, comment, en grattant la couche de neige moins épaisse aux pieds des arbres, on arrive à trouver quelques brins d’herbe. Cela ne convient ni aux racines des arbres, ni au responsable.

20 janvier 2015

Chlorophylle et la nourriture – une relation très intime! À peine sortie de son box, elle parcourt le couloir tel un aspirateur, ramassant avec soin chaque brin au sol. Personne ne peut la faire accélérer! Dehors, on la rencontre soit vers une cabane à nourriture ou, comme maintenant, sur le pâturage enneigé. Et que fait-elle là ? Elle gratte la poudreuse, à la recherche du dernier brin d’herbe…

18 décembre 2014

Chlorophylle ne s’est pas encore décidée: parfois avec le sympathique Big Easy, puis de nouveau vers Rosetta. Mais ce qu’elle préfère, ce sont les cabanes à nourriture avec le foin odorant…

13 novembre 2014

La petite dame a un nouvel ami! Au revoir Rosetta (qui est avec Desirée), bonjour Big Easy. Ainsi s’appelle le nouveau venu, un hongre irlandais bai qui a fait la cour à Chlorophylle lorsque celle-ci était en chaleur. Depuis, les deux forment un couple. Mais ils ne donnent pas l’impression de vouloir rester inséparables. Rosetta et Desirée ne sont également jamais très loin, alors affaire à suivre…

21 octobre 2014

Oui, oui la balance confirme les soupçons: Chlorophylle a passé la barre des 400 kilos. Elle doit être mise au régime, sinon elle risque d’avoir de graves problèmes de santé. Au lieu de préfané, elle recevra du foin. Mais tant que Rosetta sera à ses côtés, elle ne devrait pas perdre sa bonne humeur.

14 juillet 2014

Il n’y a qu’un point qui prête à réclamation chez Chlorophylle: son poids! Car maintenant qu’elle peut brouter presque sans arrêt, la ponette se goinfre! Limiter ses sorties ou l’isoler dans un parc serait dur pour elle…et de toute façon, nous la croyons capable de grossir rien qu’en regardant de l’herbe!

7. Mai 2014

Madame Chlorophylle se porte à merveille et cela se remarque à ses kilos superflus!

4 décembre 2013

Enfin, le calme est revenu à l’écurie entre deux qui s’évitent maintenant dehors également. C’est que Chlorophylle aussi a désormais une nouvelle liaison: elle a tout de suite adopté les deux nouvelles, Rosetta et Desirée, endossant en même temps le rôle de cheffe de la petite troupe. Au grand bénéfice de Rosetta, paisible jument Franches-Montagnes ainsi que de Desirée, ponette Welsch aussi réservée que Rosetta, car à trois, l’accès aux cabanes de nourriture sur la place sèche est plus aisé.

2 décembre 2013

Nous devons séparer Chlorophylle et Top Jessy! D’une part parce que Top Jessy a de la peine à se séparer de son nouvel ami Rosello en fin de journée, d’autre part parce que ces deux dames se disputent la nourriture, même si chacune d’elle dispose de son propre petit «tas». Top Jessy emménage dans le box à côté de celui de Rosello.

10 novembre 2013

Lors de la rentrée à l’écurie, Chlorophylle s’arrête toujours un moment vers les boxes de ses deux nouvelles amies. « L’adieu » lui est pénible, même si juste un couloir les sépare.

8 novembre 2013

Chlorophylle a une nouvelle tâche: protéger les deux nouvelles venues, la petite ponette Welsch Desirée et la gentille jument Franches-Montagnes Rosetta, contre les hongres trop insistants. Elle n’hésite pas à chasser également Haflinger Wintano, toujours très sûr de lui.

28 octobre 2013

Quand le chariot contenant les aliments s‘arrête à sa hauteur, Chlorophylle montre les dents, comme pour dire: «fait vite, j’aime tellement cette nourriture!».

4 octobre 2013

Durant sa longue convalescence, son amie Top Jessy s’est lié avec Rosello, un hongre racé. Elle flâne donc seule sur les pâturages, appréciant chaque marque d’attention à son égard, caresse ou parole. Et lorsque la palefrenière brosse sa colocataire, Chlorophylle se fait remarquer en lui donnant des petits coups de tête.

18 septembre 2013

Chlorophylle peut enfin retourner au pâturage; sa plaie s’est bien cicatrisée. Les retrouvailles avec Top Jessy et les autres ont été courtoises, sans plus. Le plus important pour Chlorophylle? L’herbe!

9 septembre 2013

Depuis aujourd’hui, elle ose au moins sortir quelques heures par jour dans un petit parc afin de se dégourdir les jambes. Strelitz, soigné pour une grave blessure à l’œil, lui tient compagnie.

15 août 2013

Chlorophylle s’ennuie dans son box. N’osant pas trop bouger, elle doit rester dedans jusqu’à nouvel avis. C’est dur pour elle, mais au moins, sa blessure guérit bien.

8 août 2013

Turbulente et peut-être même quelque peu irrespectueuse; ainsi semble être la remuante Chlorophylle. Ce matin, les palefreniers ont découvert une large plaie ouverte sur son poitrail. La recherche intensive sur la cause mena à une cabane à fourrage, où des poils accrochés ainsi que des traces de sang laissent supposer que la ponette n’a cédé sa place à un congénère plus fort qu’au dernier moment, s’accrochant à un coin en sautant de côté. Le vétérinaire prodigua tout de suite les premiers soins.

15 juin 2013

L’intégration est réussie! Les deux amies se déplacent avec une telle assurance, comme si elles vivaient au Jeanbrenin depuis longtemps déjà. Sur ces vastes pâturages, l’envie d’évasion semble avoir disparu, au grand soulagement des palefreniers…

7 juin 2013

Aucune clôture n’arrête Chlorophylle. À la stupéfaction de Geysir et de ses deux compagnes islandaise, elle se glissa sous les fils afin d’aller saluer ce trio de près. Geysir lui fit immédiatement savoir de façon très énergique qu’elle n’était pas la bienvenue. Ce qui n’empêcha pas Chlorophylle de rejoindre de nouveau les Islandais le jour suivant…

5 juin 2013

Arrivée de Chlorophylle et de Top Jessy au Jeanbrenin. Les deux passèrent leurs premiers jours sur la place sèche, séparées du troupeau et totalement ignorées des autres chevaux.

Portrait

Chlorophylle a été achetée en 2007 à un club de poneys par un père de famille à la recherche d’une compagne d’écurie pour la ponette qu’il possédait. Au poney-club, Chlorophylle ne pouvait pas partir en ballade avec les autres en raison de ses problèmes de dos. Grâce au traitement prodigué par un ostéopathe, Chlorophylle a pu être sellé après quelques semaines déjà. La fille du propriétaire montait chaque jour la ponette, dont les maux de dos avaient disparus. Chlorophylle manifestait une grande joie lors de ces promenades. La petite dame partageait l’écurie et le pré avec Top Jessy, ponette de compétition.