D'Artagnan
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • D’Artagnan reçoit ses gouttes.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • D'Artagnan et sa petite amie Top Fire Bird
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Le blanc Pazal ainsi que son amie Melrose saluent D‘Artagnan
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Why Not chasse le nouvel arrivé
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Où sont les autres?
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Au pâturage, D’Artagnan est dans son élément
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age:

né 1991

Race:

Demi-sang français

Lieu:

Le Roselet

Entrée:

30 mars 2014

Biographie

13 août 2019

Que ce soit au pâturage ou sur la place sèche, D’Artagnan est souvent perdu dans ses rêves. Il est en bonne forme ; seules quelques crampes dans les postérieurs le dérangent parfois lorsque le maréchal-ferrant s’occupe de lui.

3 juillet 2019

D’Artagnan apprécie tellement de passer les journées caniculaires dans la fraîcheur de l’écurie qu’il ne quitte pas volontiers son box le soir venu. Il lambine dans le couloir, arrivant toujours dans les derniers sur la place sèche, en compagnie du nonchalant Shadow.

12 juin 2019

D’Artagnan se tient souvent avec d’autres hongres, dont Saphir, et il semble se sentir au mieux entourés de ces messieurs. Comme chaque année, la transition hiver-été de son alimentation lui pose quelques problèmes, provoquant la diarrhée. Mais cela va certainement bientôt passer. Hélas, le retour de la chaleur rend D’Artagnan de nouveau apathique. L’hiver semble définitivement mieux lui convenir.

8 mai 2019

D’Artagnan a déjà effectué la grande partie de sa mue et son pelage le démange au moins plus autant qu’il y a quelques semaines. Et la balance confirme que le demi-sang semble se porter très bien. Alors qu’il pesait 494 kilos l’automne dernier, il en fait aujourd’hui 515. Bien joué D’Artagnan !

9 avril 2019

Le printemps arrivant à grands pas, la mue bat son plein. Elle provoque des démangeaisons aussi chez D’Artagnan. Mais par chance, les palefreniers passent régulièrement afin de brosser le poil. Et si personne n’est en vue, une toilette mutuelle avec son copain Saphir fait l’affaire.    

18 février 2019

En ce moment, D’Artagnan est en pleine forme. Les journées fraîches mais ensoleillées lui conviennent à merveille. Il joue plus souvent – de préférence avec Shadow. C’est beau de voir qu’il s’épanouit de nouveau après une longue phase apathique.

15 janvier 2019

Le processus de vieillissement suit malheureusement inexorablement son cours chez D’Artagnan. C’est surtout sa tête qui porte les signes de son grand âge, souligné également par sa silhouette amaigrie. Certes, il est encore capable de s’emporter – surtout envers les plus faibles – mais il passe de plus en plus de temps seul, jouant de plus en plus rarement avec les autres hongres.

4 décembre 2018

D’Artagnan a définitivement retrouvé son énergie. Même le passge à l’affouragement hivernal semble n’avoir aucun effet négatif sur lui. En raison de ses mauvaises dents, cela ne va pas de soi. Toutefois, on voit qu’il a pris un coup de vieux ces derniers mois. Cela n’est cependant pas valable pour ses jambes qui le portent toujours aussi bien.

7 novembre 2018

D’Artagnan aussi doit monter sur la balance aujourd’hui. En tant que routinier, il s’exécute sans problème. Son poids est stable depuis le printemps dernier ; seuls quelques kilos se sont envolés. C’est un résultat réjouissant !

4 octobre 2018

D'Artagnan a indiscutablement beaucoup de sang-froid. Il continue à brouter tranquillement même quand tous les autres ont cessé depuis longtemps. C'est peut-être précisément cette décontraction qui fait qu’il va toujours bien.

4 septembre 2018

D’artagnan a enfin retrouvé un peu d’énergie. Cet été, il se traînait plutôt qu’il ne marchait. La supposition que son médicament contre la maladie de Cushing le fatigue était donc correcte. La dose a été réduite de moitié et depuis lors, D’Artagnan se porte beaucoup mieux. Il n’a toujours pas de compagnon à ses côtés, mais s’entend bien avec tous les chevaux du troupeau.

 

6 août 2018

La canicule s’étant désormais également installée aux Franches-Montagnes, les animaux rejoignent régulièrement leur écurie pour y passer la journée. Cela convient parfaitement à D’Artagnan, dont le foin profite à sa digestion, mais surtout car il est ainsi à l’abri des taons. Il aime tellement être à l’écurie qu’il traîne à l’heure de la sortie…

12 juillet 2018

La nouvelle organisation des journées s’est avérée payante: D’Artagnan rejoint son box l’après-midi où il mâchouille sa ration de foin. Entre-temps, il rejoint l’écurie tranquillement, sans se retourner, appréciant également de trouver une fraîcheur bienvenue, ainsi qu’une zone presque sans mouches… Malgré cela, on remarque chez lui une certaine fatigue cet été. Nous espérons qu’il retrouve sa joie de vie débordante, peut-être lorsque la chaleur deviendra moins accablante ?

9 juin 2018

D’Artagnan passe l’après-midi au box. Il avait une telle diarrhée que ses postérieurs et sa queue ont dû être méticuleusement lavés. Et un peu de foin pour changer de l’herbe fraîche et humide ne peut pas faire de mal. Il a perdu un peu de poids ce qui nous préoccupe un peu.

 

Début juin 2018

Clifden et Henry, les deux nouveaux venus, ne sont pas du tout du goût de D’Artagnan. Premièrement ils sont blancs mais souvent sales, ce qui est incompréhensible pour lui, toujours propre comme un sou neuf. Deuxièmement, les deux ne se laissent pas facilement impressionner, même si on leur montre les dents, et cela est énervant !

8 mai 2018

D’artagnan a définitivement retrouvé sa bonne humeur. Certes, l’herbe n’est pas encore abondante, mais l’accès au pâturage est libre. Hourra, cela mérite bien quelques cabrioles. 

24 avril 2018

D‘Artagnan a-t'il envie de rire ou de nous tirer la langue? Rien de cela, il est juste très détendu, malgré l’agitation matinale en raison de la pesée semestrielle. Et il a de quoi être détendu: son poids reste stable. 503 kilos, parfait comme toujours !

5 avril 2018

Le matin, il faut encore se forcer un peu pour quitter l’écurie confortable. Malgré le début  du printemps, les flocons de neiger dansent encore trop souvent. D’Artagnan ne souhaite qu’une chose: que le soleil vienne le réchauffer. Combien de temps devra-t-il encore patienter?

27 février 2018

D’Artagnan est un pantouflard, ça c’est connu. Mais par ce temps si terrible, si froid, il ne veut même plus sortir.

23 janvier 2018 

Après le mash hebdomadaire, sorte de müesli servi chaud bénéfique à la digestion distribué le week-end, ne manque que la pierre à sel qui a été enlevée de la mangeoire pour laisser la place au mash justement. La pierre à lécher se dissoudrait tout de suite au contact du mash. Cependant, ce n’est pas la pierre rouge que D’Artagnan attend, l’œil vif et les oreilles pointées en avant, mais la ration de pellets de foin qu’il reçoit aussi en complément. Lorsque le seau tant attendu arrive enfin, il grommelle, oubliant sa discrétion habituelle.

8 janvier 2018

Notre hongre sensible en a lentement assez de ce temps misérable. Des rafales de vents tempétueuses font souvent trembler les robustes écuries ; le bois grince mais le tout est bien solide. Malgré tout, ces bruits intriguent et inquiètent D’Artagnan. Pas étonnant qu’il ne veuille pas regagner son box en fin de journée, exécutant encore un tour d’honneur dans la cour.

11 décembre 2017

Les températures glaciales ainsi que la poudreuse réveillent le joueur qui est en lui, le faisant sortir de sa réserve. Par contre, D’Artagnan déteste les jours de pluie tel aujourd’hui ; il ne veut même pas quitter l’écurie. 

27 novembre 2017

D’Artagnan pèse aujourd’hui un peu moins qu’au printemps dernier, mais cela n’est pas alarmant. Il est en pleine forme et joue volontiers avec les autres hongres.    

19 octobre 2017

Journée de nettoyage…! Par ce beau jour ensoleillé d’automne, D’Artagnan et son ami Admiral sont amenés dans le local de douche pour un „nettoyage complet“, mais surtout pour être placés sous les lampes à infrarouges pour le séchage. Propres et secs, ils sont ensuite relâchés au pâturage. On parie que les deux se sont tout de suite rouler par terre?

10 septembre 2017

Personne n’est à l’abri de Thokki, l’Islandais boute-en-train. Si l’envie de jouer le prend, impossible de s’échapper. D’Artagnan le sait et aujourd’hui, cela lui convient parfaitement. De fortes rafales de vent balaient la région et D’Artagnan est tout électrique ; quel soulagement de pouvoir se dépenser et calmer ses nerfs en jouant.

 

29 août 2017 

Plusieurs nouveaux sont arrivés au Roselet! Free Willy et Gamin sont néanmoins si sûrs d’eux qu’ils ne se laissent pas impressionner par les manières de D’Artagnan. Seul Feisal, paisible nouveau venu, marche sur des œufs en passant devant ce dernier. Sans succès, D’artagnan aime trop taquiner les nouveaux.

20 juillet 2017

La première prairie utilisée pour la production de fourrage grossier est enfin à nouveau recouverte d’herbe fraîche et peut être mise de nouveau à disposition des animaux. D’Artagnan se presse à grand pas en direction de ce paradis ; mais dès qu’il foule l’herbe de ses quatre sabots, il s’arrête, baisse la tête et se met à brouter.

19 juin 2017

Les chaleurs estivales signifient hélas le retour des mouches aux Franches-Montagnes. Certes, la bise souffle même sous l’abri, mais il est bon de trouver un partenaire dont la queue fait office de chasse-mouches. D’artagnan se fait aider par Paddy, le poney Welsch, ou le trio Sultan, Crinière d’Or et Farceur.

22 mai 2017

Le beau temps est enfin de retour! D’Artagnan apprécie la vie au grand air et surtout l’herbe qui a enfin atteint une hauteur appréciable. Mais le changement de régime alimentaire se répercute malheureusement sur sa digestion et il a la diarrhée. Mais nous savons que cela diminuera avec le temps.

10 mai 2017

Les palefrenières doivent y regarder à deux fois lors de la pesée de D‘Artagnan. Est-ce possible? Mais oui, la balance affiche le même poids que l’automne dernier, au kilo près ! Très bien !

24 avril 2017

Qui aurait cru qu’il serait de nouveau possible à D’Artagnan de pouvoir se passer de son masque de protection. Cela tient presque du miracle, mais il semble en effet vraiment être totalement guéri. L’œil reste sec, même en cas de vent ou de journées ensoleillées. Le cheval sort donc sans son « couvre-chef », et nous lui accordons cette « liberté » très volontiers.

28 mars 2017

Le temps est magnifique au Roselet : chaud et sec. Doté de son filet obligatoire qui protège ses yeux sensibles des rayons du soleil, D’Artagnan apprécie cette météo clémente, d’autant plus qu’il ose déjà fouler le pâturage où l’herbe commence à pousser. Magnifique ce printemps !

9 mars 2017

Le Baitchai, bruyante coutume locale associée à Carnaval, ne connaît pas de limite. Et bien sûr, D’Artagnan s’est mis dans tous ses états lorsqu’une bande vêtue de longues chemises blanches s’est mise à faire un tintamarre discordant devant son écurie afin de chasser les esprits de l’hiver. Même une semaine plus tard, D’Artagnan quitte encore son box avec hâte, même s’il semble avoir déjà un peu digéré ce tohu-bohu.

12 février 2017 

Les températures agréables ainsi que les jours qui se prolongent provoquent la mue ; les poils d’hiver tombent par grosses touffes. D’Artagnan aime bien que l’on brosse sa liste blanche et ferme les yeux avec volupté.

30 janvier 2017

Ces journées hivernales enchanteresses sont tout à fait du goût de d’Artagnan. La poudreuse invite à s’y rouler ou à gratter du pied et il y a toujours un copain décidé à faire le fou avec lui. Le bel hongre bai est donc triste que ce tapis blanc ait fondu et que l’accès au pâturage soit fermé. D’Artagnan décide donc de se la couler douce et fait la sieste au soleil, un peu à l’écart des autres. 

Fin décembre 2016

Durant quelques jours, D’Artagnan reçoit encore des gouttes fabriquées avec son propre sérum sanguin et le succès est enfin au rendez-vous. Après des mois de traitement, l’hongre est visiblement heureux qu’on le laisse en paix. Il mérite un grand merci pour sa patience. Il est toujours resté aimable et s’est laissé faire durant longtemps, ce qui ne va pas de soi. Cela montre son bon caractère.

 

Décembre 2016

Il faut plus de temps que tout d’abord pensé à l’œil de D’Artagnan pour guérir. Les gouttes n’ont pas apporté de résultat satisfaisant et D’Artagnan fut donc amené à Bâle, chez un spécialiste. Par une intervention « spectaculaire », ce dernier a réussi à enlever la tache sur le cristallin. D’Artagnan n’a rien remarqué lors de cette opération ambulatoire et a pu tout de suite rentrer pour rejoindre ses compagnons au pâturage.

Mi-novembre 2016

D’Artagnan doit être tondu, comme chaque année à pareille époque, lorsque les températures remontent, après les premières gelées. Ce n’est qu’une tonte partielle et D’Artagnan qui connaît cette procédure, reste bien sage.

9 novembre 2016

D’Artagnan pèse presque la même chose qu’au printemps dernier. Il semble donc avoir atteint son poids idéal, et il a l’air en pleine forme.

Fin octobre 2016

Son œil guérit gentiment ; c’est que le trou était vraiment grand. Désormais, il ne reçoit que des gouttes, deux fois par jour.

Début octobre 2016

Les médicaments semblent enfin agir et il peut de nouveau sortir. Sa joie fut immense, et il traîna littéralement sa soigneuse en direction du pâturage. Son œil a encore besoin de soins réguliers, mais cela peut se faire dehors sans problème. Et il devra encore porter son bonnet durant quelques temps.

12 septembre 2016

Il a de l’amélioration, mais les soigneurs décident de le garder tout de même dedans la journée. D’Artagnan ne sort que la nuit. À l’écurie, il tient compagnie à Why Not, blessé à une jambe. Ce repos forcé ne lui convient pas vraiment, lui qui aime tant se défouler.

10 septembre 2016

La guérison n’avance pas de façon idéale et le vétérinaire prescrit un autre médicament.

1er septembre 2016

Il ose de nouveau sortir, mais par sécurité, ses yeux sont protégés par un bonnet.

29 août 2016

D’Artagnan s’est blessé à un oeil. Le vétérinaire l’application d’une pommade, ainsi que du repos au box. Les rayons du soleil ne feraient qu’aggraver le problème.

20 juillet 2016

Durant ces chaudes journées estivales, l’abri qui se trouve sur la place sèche est le bienvenu. Une petite brise rafraîchissante y souffle et les insectes sont plus supportables à l’ombre. Le pâturage attenant est ouvert et les chevaux s’y rendent volontiers afin d’y passer la nuit, à une température plus agréable. Quel été magnifique !

Début juin

Il reste malgré tout très sensible! Le nettoyage printanier de son box laisse quelques flaques sur le sol, obstacles presque infranchissables pour lui. Ce n’est que grâce à de nombreux encouragements, des biscuits, mais aussi un licol pour finir…qu’il trouve le courage de marcher dedans.

Mi-mai 2016

D’Artagnan s’est bien développé et galope sans peur au milieu du troupeau lors de la première sortie au pâturage. Pour brouter aussi, il ne craint pas de rester parmi ses congénères. Au contraire, il cherche le contact avec les autres hongres et joue volontiers avec. 

18 avril 2016

Deux choses sont constantes dans sa vie: sa bonne condition et son caractère. Mais pas son poids, qui augmente légèrement de pesée en pesée. Ce qui donne, depuis les deux ans qu’il est ici, tout de même 50 kilos. Bien, de fois en fois cela n’est pas beaucoup – et l’essentiel c’est qu’il reste en bonne santé.

Début mars 2016

Les poils ont beaucoup repoussés depuis la dernière tonte et D’Artagnan transpire. Afin d’éviter tout risque de refroidissement, il sera encore une fois partiellement tondu. Vivement que le printemps arrive bientôt.

4 janvier 2016

On ne remarque par chance presque rien de sa maladie, le syndrome de Wobbler. Les palefrenières font juste particulièrement attention lors du curage de ses sabots, car se tenir sur trois jambes le trouble un peu et il perd facilement l’équilibre.

19 novembre 2015

Plein d’entrain, D’Artagnan joue avec le mulet Phönix ; les deux ont bien du plaisir. Mais le noir Filsamo arrive et les menace, la gueule grande ouverte. D’artagnan se sauve tout de suite. C’est que Filsamo est le compagnon de jeu régulier de Phönix et il ne tolère pas une telle concurrence. Au grand regret de d’Artagnan qui a déjà de la peine à entrer en contact avec ses congénères.

2 novembre 2015

D’Artagnan se plaît au Roselet; il est en pleine forme et cela se répercute par une prise constante de quelques kilos supplémentaire, quoique qu’une légère prise de poids durant l’été est normale. Il n’y a donc aucune raison de le mettre à la diète.

25 septembre 2015

Les nuits sont déjà bien fraîches et les chevaux le sentent bien. En tous les cas, ils ont déjà un poil épais, D’Artagnan également. Il devra probablement être bientôt tondu partiellement, car les températures sont encore élevées durant la journée et il pourrait trop transpirer. Son poil aura ainsi aussi assez de temps pour repousser avant l’arrivée de l’hiver.

21 juillet 2015

Durant la canicule, les chevaux passent la journée dans les écuries tempérées. Ils sortent le soir et l’on pourrait penser qu’ils ont tous impatients de rejoindre les pâturages. Pas D’Artagnan : il veut sortir en dernier, prenant tout le temps d’inspecter les mangeoires de ses voisins, afin de piquer les derniers grains. Un exercice de patience pour les palefrenières.

Début juin 2015

Sa diarrhée chronique a diminuée depuis qu’il est au pâturage. Les cubes de levure qu’il a récemment reçus n’ont malheureusement pas aidé beaucoup. Mais cela n’empêche pas D’artagnan d’apprécier la vie, surtout au pâturage !

6 mai 2015

D’Artagnan est probablement atteint du syndrome de Wobbler. I s’agit d’une atteinte neurologique provoquant des troubles de la démarche ainsi que des trébuchements en cas de changement de direction trop brusque. Cela peut provenir d’une hernie discale ou plus rarement, d’une ancienne infection virale. D’Artagnan vit bien avec cela, arrivant toujours à éviter la chute. Sa maladie explique peut-être pourquoi il évite toute bousculade et se tient volontiers à peu à l’écart des autres. 

22 janvier 2015

Le matin, à peine les palefrenières pénètrent-elles dans son écurie que D’Artagnan se comporte comme un cinglé: il tape contre les parois de son box, tend son encolure dans le couloir, fait des grimaces et émet pleins de petit bruits bizarres. Il a faim! On se dépêche svp! 

15 janvier 2015

Les palefrenières n’en croient pas leurs yeux: D’Artagnan joue et joue encore, depuis plus d’une heure déjà – avec Alfie, le petit poney blanc. Lorsque Phönix s’est approché, D’Artagnan lui a rudement signifié qu’il n’était pas le bienvenu. Alfie lui appartient désormais!

Début janvier 2015

Il s’est hélas avéré que le hongre est atteint d’une diarrhée chronique, un peu plus forte en hiver. Cette diarrhée n’est pas un signe d’agitation; il en souffrait déjà chez son ancienne propriétaire. À l’écurie, D’Artagnan reçoit du foin plutôt que de l’ensilé et les cubes de foin pressé additionné de mélasse qui sont distribués dans sa mangeoire sont humidifiés auparavant. Ces mesures apportent une légère amélioration.

Décembre 2014

Maintenant, il faut se contenter des vastes places sèches, où on se bouscule parfois vers les cabanes à nourriture. Bien qu’il choisisse celles où il y a le moins d’agitation, D’Artagnan se laisse facilement effrayer et chasser.

27 octobre 2014

Quel cheval élégant! Léger, gracieux, et bien à son affaire, D’Artagnan galope sur le pâturage. 

20 octobre 2014

La palefrenière siffle et maintenant c’est la course: hop à l’écurie! D’Artagnan a failli ne pas voir le photographe! 

9 octobre 2014   

C’est d’un pas hésitant que D’Artagnan pénètre dans le local de douche, avant de quand même apprécier ce soin!

16 septembre 2014

On ne le voit plus que rarement avec Top Fire Bird; cette amitié semble donc être terminée. Très réservé, D’Artagnan est de nouveau «célibataire».

Début août 2014

D’Artagnan doit porter un filet qui recouvre ses yeux légèrement irrités et larmoyant, afin de protéger ceux-ci des mouches gênantes.

25 juillet 2014

Rosita est de retour et le trio s’est reformé. Pour le plaisir de D’Artagnan qui apprécie l’estime que lui portent ces deux dames.

3 juin 2014

Rosita, une de «ses» dames, a été soignée en clinique pour une inflammation sous le sabot. De retour à la maison, elle a été ferrée aux antérieurs, ce qui la soulage efficacement. Lorsqu’elle a pu de nouveau aller au pâturage, elle n’a pas rejoint le duo Top Fire Bird – D’Artagnan. Non, sans hésiter un seul instant, elle s’est approchée de Gus, un sympathique hongre bai foncé nouvellement arrivé et désormais l’élu de Rosita! Ainsi, un nouveau couple s’est formé au Roselet. Et D’Artagnan a sa petite Top Fire Bird pour lui tout seul. Nous le savons que trop bien: chaque arrivée engendre de nouvelles liaisons.

19 mai 2014

Un choix singulier: D’Artagnan a jeté son dévolu sur Rosita et Top Fire Bird, deux dames déjà fort âgées. Elles apprécient leur tranquillité se tenant un peu à l’écart de l’agitation du troupeau, à l’inverse du hongre qui aime tant bouger… Qui a dit que les contraires s’attirent ?

25 avril 2014

D’Artagnan est un cheval très très gentil avec les gens et pour les soins.

14 avril 2014

Il se tient un peu à l’écart sur la place, observant et esquissant lorsque ça sent le roussi ! Au pâturage, il se déplace avec assurance.

1er avril 2014

D’Artagnan est plutôt réservé et a peur de ce qu’il ne connaît pas. Ce hongre très énergique se déplace sans peine. Sa démarche raide par le passé a complètement disparu.

Les origines de D’Artagnan

Nous ne savons pas grand-chose de la jeunesse de D’Artagnan. Après 50 ans de «carrière» équestre, sa dernière propriétaire l’a acheté comme dernier cheval en avril 2001, bien que D’Artagnan était alors très agité et nerveux, car sous-occupé. Elle n’a jamais regretté cet achat. Après une année, D’Artagnan s’est calmé et a même pu être attelé. Les deux ont passé de belles années ensemble. Lorsque le dernier compagnon de D’Artagnan décéda, la situation devint urgente et la dame fut fort soulagée lorsque la Fondation pu enfin accueillir son cheval.