Emeraude
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age: 23 avril 1993

Race: Poney suisse

Lieu: Maison Rouge

Eintrée: 28 mars 2018

Biographie

8 août 2019

Un groupe de chevaux et poneys a déménagé sur les pâturages à l’herbe encore abondante du domaine Les Murs, proche de Maison Rouge. Emeraude et son amie Vorina, moins alerte, apprécient toutefois de pouvoir rester dans leur environnement familier. D’autant plus que maintenant, il y a encore plus de place et assez d’herbe pour elles.

25 juin 2019

Heureusement, Emeraude s’est complètement remise de sa grave blessure. Cela tient du miracle : elle galope à travers les pâturages avec encore plus de légèreté. Les soins corporels intensifs, taille de la crinière et de la queue inclue, contribuent également à sa belle apparence.

10 juin 2019

Emeraude a vraiment de la chance dans son malheur… Sa jambe semble complètement guérie. En tous cas, elle marche d’un pas léger sur le pâturage. Et oui, les pâturages sont ouverts depuis peu et la petite Emeraude est visiblement heureuse de pouvoir brouter l’herbe fraîche. Ses amis Kira, Fausty et Alfando sont toujours tout près.

6 mai 2019

Nos bons vœux pour Emeraude ont apparemment fait effet. La petite jument se tient de nouveau aux côtés de ses amis sur la place sèche et on ne remarque presque plus rien de sa blessure aux nerfs. Le passage sur la balance a révélé que cette mignonne petite dame a perdu 13 kilos depuis la dernière pesée. C’est vraiment le moment de profiter de nouveau de la nouvelle herbe fraîche.

10 avril 2019

Lors de la rentrée aux écuries le 4 avril, Emeraude boitait beaucoup, ne marchant que sur trois jambes. La vétérinaire examina tout de suite l’antérieur blessé et constata que les nerfs étaient sérieusement atteints. Actuellement, Emeraude est soignée avec de la cortisone et de l’homéopathie. Son repos au box devrait aller de 2 à 6 semaines. Pas drôle du tout pour la petite jument qui reste toutefois assez tranquille jusqu’à présent. Elle bénéficie de la compagnie d’un cheval issu de son cercle d’ami qui prennent le relais à l’écurie à raison d’une demi-journée chacun. Nous souhaitons un bon et rapide rétablissement à Emeraude.

11 mars 2019

Le quotidien d’Emeraude est actuellement réglé comme du papier à musique. Elle ne quitte pas son cercle d’amis avec lesquels elle se sent en sécurité et plus confiante. Le retour de la neige a fait disparaître les premiers signes du printemps qui s’installait timidement. Emeraude ne se formalise pas des cabrioles de la météo. La petite jument le sait : le printemps finira bien par arriver !

1er février 2019

Emeraude est presque toujours en groupe. Elle se tient toujours à proximité d’au moins l’un de ses amis, soit Fausty, Alfando ou Kira. Cela lui procure un sentiment de sécurité et elle se sent bien. Car la petite dame continue d’avoir parfois des crises d’anxiété. Par exemple lorsque Calderon, préférant flâner encore un peu dans le couloir, ne se trouve pas encore dans son box alors qu’elle devrait rejoindre le sien. Emeraude refuse alors de poser ne serait-ce que un sabot dans l’écurie.

7 janvier 2019

Il y a eu du mouvement ces dernières semaines dans la clique d’Emeraude. Cela avant tout en raison de l’arrivée de Wingo à Maison Rouge. Fausty, compagnon d’Emeraude, tout de suite attiré par le géant, a faussé compagnie pour quelques jours à celle-ci, à Kira et aux autres. Cependant, l’infidèle a fini par rejoindre ses amis et le groupe, avec également Alfando et Vorina, est à nouveau complet. Emeraude se sent très au seins de cette bande.

4 décembre 2018

Qui observe Emeraude remarque rapidement que cette mignonne petite jument est plus tendue qu’en été. C’est que les vastes pâturages qui entourent Maison Rouge procure un sentiment apaisant de liberté à Emeraude, alors qu’elle se sent à l’étroit sur la place sèche. Elle n’y est visiblement pas à l’aise, entourée par autant de chevaux qui, à ses yeux, s’approchent trop.

5 novembre 2018

La petite Emeraude semble se plaire toujours autant à Maison Rouge. Ainsi, la balance indique 13 kilos de plus qu’au printemps. Cela tient probablement au fait qu’elle a pu brouter à sasiété. Fausty, et souvent également Kira, se tiennent la plupart du temps pasa très loin d’Emeraude.

9 octobre 2018

Emeraude a déménagé et habite désormais à côté de son bien-aimé Fausty. Cela semble très bien convenir à la petite jument. Par contre, le fait que Starlight soit son autre voisine ne lui plaît absolument pas et elle lui fait comprendre sa désapprobation sans mettre de gants.

2 octobre 2018

Emeraude a toujours été un animal craintif. Mais apparemment, ses nouveaux amis Fausty et Kira exercent une influence bénéfique sur sa confiance en elle. Dès qu'un poney ou un autre cheval s'approche, elle met depuis peu ses oreilles en arrière et rejoint son groupe à reculons. Nous sommes curieux de voir comment elle se comportera lorsqu’arrivera le temps des journées sur la place sèche.

1er septembre 2018

Durant quelques temps, Emeraude a passé ses journées à l’extérieur le plus souvent à quatre. Mais Vorina a désormais définitivement quitté le quatuor pour être avec Heli, un hongre. Emeraude est maintenant souvent avec Kira et Fausty. Elle ne paraît pas avoir l’ennui de Vorina, semblant plutôt savourer des moments solitaires. C’est bon signe : elle se sent bien et en sécurité.

 

1er août 2018

Émeraude a enfin découvert que pour se débarrasser efficacement des mouches, il faut se tenir le plus près possible de la queue de ses amis. La bande amicale avec les deux juments Kira et Vorina s’est agrandie ces dernières semaines. Et lorsqu’il s’agit de rejoindre l’écurie, Émeraude préférerait les suivre dans leurs boxes. Cela n’étant pas possible, elle doit se contenter de se réjouir de la prochaine sortie au pâturage avec ses amies.

3 juillet 2018

Si Émeraude faisait un effort et s’approcherait des autres pour faire la sieste en leur compagnie, elle en profiterait, car les crins des queues sont l’idéal afin de chasser les mouches. Mais ainsi ? Un peu à l’écart, elle doit lutter seule contre ce fléau.

7 juin 2018

Maintenant qu’elle partage la vie du troupeau jour et nuit sur les pâturages, Émeraude est bien intégrée. Elle est devenue membre du groupe de l’Espagnol Fausty. Et bien qu’elle garde encore un peu ses distances, elle s’y plaît. Kira et Vorina sont gentilles avec elle.

19 mai 2018

Aujourd’hui, tout le troupeau déménage sur le pâturage du bas. Pour cela, il doit parcourir un bon bout de chemin qu’Emeraude ne connaît pas encore. Mais surprise : elle est la première à passer la barrière et à partir au galop. Elle n’est certes pas très rassurée, mais tant que les autres la suivent, elle caracole en tête. Parfait comme cela.

7 mai 2018

Quelle agitation aujourd’hui: tous se ruent vers la barrière ouverte menant au pâturage – seule Émeraude reste sur la place sèche, un peu perdue. Voyant les autres courir, ruer, mais surtout disparaître soudain derrière une petite colline, elle s’énerve! Elle est attrapée avec précaution et on lui montre où se trouve l’accès au paradis. Par chance, Kira et Fausty ne se sont pas joints à cette allégresse, si bien qu’Émeraude, vite attirée par l’herbe fraîche, se joint à eux pour brouter!

25 avril 2018

Comme toujours en cas d’agitation, Émeraude se réfugie dans un coin. Cette fois-ci elle jette un regard méfiant depuis le fond de son box: ce matin, c’est la pesée générale. La première fois c’est bien sûr un peu stressant de voir tous ces allés-venus dans l’écurie, surtout pour un cheval aussi sensible. Mais elle monte courageusement et sans hésiter sur la balance qui indique 320 kilos.

23 avril 2018

Émeraude continue à se tenir la plupart du temps dans un coin de la place sèche, bien que tous la laissent en paix. Même Bubble est moins intéressée et ne la harcèle plus sans arrêt. Émeraude se fait peu à peu respecter; en tous cas, elle repousse énergiquement les poneys trop insistants. Ils sont bien plus petits qu’elle alors quand même!

5 avril 2018

Bubble suit Émeraude comme son ombre. Si d‘’une part, elle protège la nouvelle des autres, elle empêche d’autre part tout contact. Espérons que Bubble se lasse bientôt d’Émeraude et qu’elle rejoigne ses amis, laissant le chemin libre pour la petite nouvelle qui pourrait faire prudemment et peu à peu connaissance avec les autres.

3 avril 2018

Grand jour pour la petite Émeraude: elle ose aller sur la place sèche, avec les autres. Lorsqu’elle est conduite dehors et remarque qu’il y toujours plus de chevaux qui arrivent, elle ne souhaite qu’une chose: filer à l’écurie. Au lieu de s’intéresser aux autres comme elle le faisait avec maestria les jours passés, elle galope dans tous les sens. Cela en incite quelques-uns à la pourchasser pour s’amuser. La petite Bubble est particulièrement pénible, car son ami du moment, un hongre imposant, aimerait bien s’approcher de la nouvelle, ce qu’elle veut à tout prix empêcher. Lorsqu’elle n’en peut plus de cette agitation, Émeraude saute par-dessus la barrière pour atterrir dans «son» petit pré. Elle a besoin d’encore un peu de temps et nous la laissons donc là.

31 mars 2018

Elle se sentirait déjà bien dans son nouvel environnement – s’il n’y avait pas là Vorina, sa voisine d’écurie. Celle-ci fait à chaque fois un cirque lorsqu’un nouveau cheval arrive. C’était déjà comme cela pour Batida, qui a emménagée de l’autre côté et qui nota bene est devenue l’une de ses meilleures amies.

30 mars 2018

Aujourd’hui, elle est placée dans un petit pré situé au milieu de la place sèche. Elle est déjà bien plus courageuse, se tient vers la clôture, renifle les autres et se fait renifler à son tour. Lorsque cela est trop, elle s’éloigne un peu.

29 mars 208

Elle est menée dans un paddock séparé, depuis lequel elle peut observer les autres et nouer contact avec ceux qui viennent la saluer. Bien que quelques habitués se pressent à la clôture, elle reste au milieu de son parc, la tête dressée. C’est de sûr trop de chevaux inconnus pour elle.

28 mars 2018

Émeraude arrive à Maison Rouge par une journée froide et pluvieuse. À peine descendue de la remorque, elle se précipite à l’écurie et prend possession de son box; la palefrenière arrive à peine à la tenir. Contente, elle mâche de la paille, en observant son futur troupeau par la fenêtre, l’air intéressée.

L’histoire d’Émeraude

Émeraude a été achetée par sa dernière propriétaire en 2009; elle avait alors déjà 16 ans. La jument était très affectueuse, câline, mais pleine de tempérament, elle s’excitait facilement. De plus, elle était assez têtue. Malgré cela, sa jeune propriétaire l’adorait! Les participaient avec plaisir à des concours de saut, jusqu’au jour de l’accident: Émeraude se déchira les tendons à un antérieur. Une année entière passée au pré la sauva, et la jolie ponette bénéficia d’une retraite anticipée paisible en compagnie d’autres chevaux, jusqu’à son admission chez nous.