Florian
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Florian n’aime pas du tout le vétérinaire ; c’est donc une palefrenière qui doit lui administrer le vermifuge
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Ce poil trop fourni doit disparaître
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Florian (à droite) à côté de Pepino.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Florian entouré de Pepino (à gauche) et de Leika.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Florian apprécie le nouveau venu Figlio.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age:

Probablement 1991

Race:

Âne

Lieu:

Maison Rouge

Entrée:

8 décembre 2013

Biographie

8 août 2019

Fin juillet, Florian et ses congénères ont emménagés sur la place sèche des chevaux. Ceci en raison du nettoyage annuel des écuries. Mais il n’y a pas que leur écurie qui fut minutieusement lavée, ses habitants aussi passèrent à la douche – procédure que Florian n’apprécie pas du tout. Aujourd’hui, la douche détestée est déjà oubliée et les ânes ont retrouvés leur environnement habituel.

1er juillet 2019

Mais comment fait-il? Après une averse, tous les ânes sont mouillés, sauf lui. En fait, il est le premier à se précipiter dans le couloir de l’écurie. De là, il regarde dehors d’un air tellement renfrogné qu’aucun autre n’ose venir s’abriter. Les années passent, le caractère d’un âne demeure…

10 juin 2019

Après quelques jours ensoleillés, des nuages noirs menaçants s’accumulent de nouveau en dessus de Maison Rouge. Une bonne raison pour Florian de se retirer dans l’écurie protectrice et confortable – et d’empêcher tout collègue aux longues oreilles d’y pénétrer. Une fois de plus, Florian fait clairement comprendre à ses congénères qu’il est le chef et que c’est lui qui décide.

6 mai 2019

Un vent froid continue à balayer les Franches-Montagnes; c’est surtout la bise qui règne à Maison Rouge durant la journée. Le temps sec et chaud si apprécié des ânes n’est hélas pas encore en vue.  Mais Florian ne se laisse pas déstabiliser et attend stoïquement le retour des températures estivales. Florian a parfaitement su garder sa ligne durant l’hiver. S’il pesait 170 kilos en automne dernier, il en fait aujourd’hui 172.

10 avril 2019

Certes, la neige a de nouveau disparu, mais une bise glaciale continue à souffler à Maison Rouge. Aux Franches-Montagnes, le sec et le chaud que les ânes apprécient tant ne règne donc toujours pas. Florian ne s’en formalise pas et se sent visiblement bien au milieu de ses quatre ânesses. Mais il doit tout de même régulièrement montrer qu’il reste le chef du troupeau de Maison Rouge.

12 mars 2019

À Maison Rouge, l’hiver avait déjà presque cédé sa place au printemps, à la plus grande joie de Florian. Mais hier, le retour de la neige a changé la donne. Dans l’écurie des ânes, un joyeux lapin tacheté apporte une animation bienvenue. Pour Florian et ses congénères, c’est presque comme regarder la télé que d’observer cette drôle de créature se déplacer en bondissant.

2 février 2019

Maison Rouge croule sous la neige et seule la partie supérieure des barrières est encore visible. Cela n’est pas trop du goût de Florian. Le chef de la bande des ânes de Maison Roue ne pose plus que rarement un sabot hors de l’écurie. Et seulement en cas de nécessité absolue. Ce froid humide qui vient d’en haut et d’en bas – inadmissible pour un âne !

6 janvier 2019

Florian est complètement remis de son empoisonnement. Actuellement, il grignote avec plaisir les sapins de Noël « périmés » en compagnie de ses congénères. Malgré cela, l’hiver n’est pas la saison des ânes. Les longues oreilles ont visiblement l’ennui de la chaleur et de la sécheresse. Mais quand il s’agit de manger, Florian est au premier rang, toujours très motivé.

4 décembre 2018

Florian a dû récement lutter contre un léger empoisonnement. Il était apathique et fiévreux. Mais il se porte un peu mieux grâce aux anti-inflammatoires. Nous n’avons hélas pas encore trouvé la cause de cet empoisonnement, mais l’important c’est que Florian aille mieux.

5 novembre 2018

Le calme revient gentiment dans la troupe des ânes, et comme il fait plus froid, ils jouent plus souvent. Mis à part l’agitation provoquée par Petit Pluto lorsqu’il se sauve, la vie de Florian est bien tranquille. Et la balance le confirme : 7 kilos de plus qu’au printemps dernier.

2 octobre 2018

La vie d’âne de Florian fut tout sauf paisible ces derniers temps. D'abord la rénovation de la place sèche, puis le retour des dames dans le staff masculin. Et maintenant, au tour de Pluto de rejoindre le troupeau des longues oreilles, après avoir été castré. C'est beaucoup d'agitation pour un âne.

1 septembre 2018

Florian se tient souvent sur la nouvelle place sèche. Il semble apprécier ce secteur, même s’il ne peut désormais plus accéder directement au pâturage depuis l’écurie, mais doit faire un grand détour. Lui et ses congénères ont vite retenu et accepté ce nouveau chemin. Et Florian a de quoi se réjouir : ses juments seront bientôt de retour. Dès que Pluto aura perdu sa virilité…

2 août 2018

La nouvelle place sèche des ânes a été prête pile-poil pour le brunch du 1er août. Appréciant visiblement ce nouvel espace entouré d’une solide clôture et doté de copeaux de bois, Florian s’expose à la chaleur bienfaisante que diffuse les rayons de soleil de fin de journée. Lui et ses collègues sont heureux d’avoir quitté les poneys pour retrouver leur refuge. Lorsqu’il fait aussi chaud qu’aujourd’hui, les portes de l’écurie restent ouvertes toute la journée, permettant ainsi à Florian de se réfugier au frais quand le soleil tape trop fort sur son pelage noir.

12 juillet 2018

Florian et ses congénères doivent déménager sur la vaste place sèche des chevaux pour deux semaines. Comme cela est excitant d’une part de côtoyer de nouveau les ânesses, certes de l’autre côté d’une solide clôture, mais plus proches qu’auparavant. Et d’un autre côté, ces grandes machines bruyantes qui vont remettre à neuf sa place sèche. Et au milieu de cela, les nombreux visiteurs qui auraient l’occasion de le nourrir en cachette… Génial!

4 juillet 2018

C’est bien lui: tout l’ombre d’un arbre rien que pour lui! Il aime avoir beaucoup de place.

3 juillet 2018

La canicule estivale est du goût de Florian qui apprécie ses «bains de poussières» qui consistent à se rouler sur la place sèche ou aux endroits dégarnis des pâturages, se couvrant ainsi de saleté de la tête aux sabots. Notez que cela le protège des piqûres d’insectes, tout en lui enlevant ses derniers poils d’hiver, à la grande joie des soigneurs qui sont quitte de le tondre. Un âne de moins qui se défendra contre cette procédure!

6 juin 2018

Les pluies diluviennes qui arrosent les Franches-Montagnes presque chaque soir amène beaucoup d’eau sur le pré jouxtant la place sèche. Comme le sol y est très tassé, l’eau ne pénètre pas mais se transforme en ruisseau qui passe la rampe pour inonder la place. À l’abri, Florian observe la scène d’un air morose. C’est déjà assez pénible d’avoir de l’eau qui tombe du ciel, et maintenant avoir en plus les pieds mouillés? Non merci !

4 mai 2018

Tiens, Florian n’est pas dans les premiers lorsque l’accès au pâturage est ouvert pour la première fois? N’a-t-il rien remarqué ? Ou plus vraisemblablement: a-t-il comme toujours au moment de quitter l’écurie, ramassé les brins de foin qui jonchent le sol ?

25 avril 2018

Florian monte sur la balance: 166 kilos. Depuis le printemps dernier, il n’atteint plus les 170 kilo, qui étaient clairement trop. Les soigneurs font attention car ils savent que Florian mange volontiers et trop. Peut-être que le «sport» avec ces collègues contribue à le maintenir relativement mince ?

23 avril 2018

C’est devenu pire encore: Pluto a appris à se faufiler sous la clôture afin de rejoindre les ânesses. Des mesures draconiennes ont été mises en œuvre: les quatre dames ont déménagées, loin, près des poneys. Là, elles ont leur propre pré, ainsi qu’une généreuse stabulation à l’écurie. En contrepartie, les messieurs peuvent décidés où ils veulent se tenir: à l’intérieur, sur la place sèche ou au pré. Tout leur est accessible la nuit également. Mais cet arrangement ne satisfait pas entièrement Florian qui appelle souvent ses compagnes.

3 avril 2018

Aujourd’hui, le pâturage est exprès ouvert pour les ânes et presque chacun d’eux profite de cette occasion pour se rouler (dans la saleté). Florian le fait néanmoins par frustration, ses dames n’osant plus lui tenir compagnie dehors. Pas à cause de lui, non, à cause du petit Pluto, dont la virilité s’éveille… Il sera castré cet automne. Mais pour éviter tout risque, ânes et ânesses sont séparés dehors. Mais à l’écurie, Florian retrouve Bambi, Noisette et Iouchacas.

Fin février 2018

Florian cherche à s’abriter derrière la barrière de la bise désagréable. Par ces jours si froids, les ânes quittent leur écurie juste le temps que les soigneurs aient nettoyé et préparé les boxes, qu’ils rejoignent ensuite au trot, avec soulagement, tout espérant des jours meilleurs…

30 janvier 2018

On a rarement vu un Florian aussi renfrogné que ce matin à la sortie de l‘écurie. La faute à un petit tas de foin posé son dos, atterri là lors de la distribution « énergique » de foin ce matin. Il se tortille en vain, mais rien n’y fait, il n’arrive pas à atteindre à happer ces brins… Et il ne lui vient pas à l’idée de se secouer. Pire encore, les autres s’approchent maintenant de lui, encolures tendues et bouches ouvertes. C’en est trop ; très en colère, il les chasse sans ménagement.

8 janvier 2018

Dommage que la neige ait fondue! En revanche, cela incite les ânes à parcourir de nouveau le petit pré à disposition qu’ils ne foulent en effet uniquement en l’absence de neige. C’est que les minuscules brins d’herbes les attirent comme un aimant… Et une autre activité leur convient aussi : se rouler par terre, aux endroits les plus sales, là où le sol est dénudé ! Les branches du tilleul, arrachées par la tempête, sont également une invitation – on ne refuse pas un petit en-cas ! 

10 décembre 2017

Aujourd’hui, c’est calme toute la journée à l’écurie des ânes. Pas d’appels bruyants vers les 10h00, sommations aux palefreniers : laissez-nous sortir ! Non pas aujourd’hui. Car la tempête fait rage dehors et il tombe une pluie glaciale. Aucun âne ne voudrait mettre son nez dehors! Et les palefreniers ont bien de la peine à nettoyer la stabulation, les longues oreilles refusant d’aller plus loin de que seuil de la porte menant dehors.

17 novembre 2017

Florian monte sur la balance sans faire d’histoire. Son poids nous réjouit : 2 kilos de plus que ce printemps sont dans la norme. Parfait, ainsi il ne doit pas s’astreindre à une diète durant cet hiver. 

23 octobre 2017

Florian sait toujours quand ses dames sont en chaleur. Auquel cas, il braie et jette un regard menaçant en direction des autres messieurs du troupeau. Ensuite il poursuit «sa» dame jusqu’à ce que cette dernière veuille bien se tenir tranquille le temps qu’il puisse lui grimper dessus… Comme en plus de la concurrence masculine, les autres dames se mêlent également à ce cirque, tout le monde court, se bouscule, et chante en cœur ! Quelle agitation chez ces ânes sinon si tranquilles.

14 septembre 2017

Mauvaise journée pour Florian : la dentiste est là ! Elle découvre une petite blessure sur la langue, provoquée par des molaires  élimées. La spécialiste élimine les pointes et tout serait vite fait bien fait si Florian ne faisait pas un tel cirque. Il est extrêment agité malgré une sédation. 

Août 2017

Tous les habitants de Maison Rouge (et peut-être mêmes ceux du village voisin) savent à quelle heure de la nuit le petit ânon Pluto reçoit son dernier biberon, à peine allume-t-on la lumière que Florian jodle à vive voix… Il doit bien y avoir quelque chose pour lui aussi ! Peut-être une petite poignée de foin ?

21 juillet 2017

Les ânes ont déménagés ! Ils emménagent provisoirement dans l’écurie des poneys, la leur étant nettoyée à forte eau. Les grandes stabulations avec la cour attenante protégée par de larges avant-toits leur convient, de même que la grande place recouverte de sable et les petits prés qui leurs sont toujours accessibles. Seul Florian n’apprécie pas ces appartements sans séparations, car son rival Pablo peut s’approcher de « ses » dames. Il le chasse à grands cris. 

26 juin 2017

Par chance, le poil d’hiver de Florian n’est pas aussi dru que celui de ses congénères. Il suffit d’un bon brossage pour faire s’envoler les restes de son manteau. Chez les autres, une mesure plus radicale est nécessaire: la tondeuse. Déjà rien que le bruit de cette machine dans les environs le rend nerveux.

20 mai 2017

Un bruit assourdissant se fait entendre depuis l’écurie des ânes. Lors de la tournée du soir, la porte de l’écurie, qui en cette période reste également ouverte la nuit, a été refermée. À peine cette dernière ouverte, la petite ânesse brune Iouchacas, enfermée de façon involontaire, sort, passant devant les soigneurs l’air indigné. Elle garde cette mine outrée en croisant Florian, qui lui s’empresse de rentrer. Qui sait, peut-être qu’il y a quelques chose à manger à l’intérieur ?

2 mai 2017

Chez les ânes, c’est toujours une bonne nouvelle lorsque le printemps venu, la balance indique moins de kilos qu’à l’automne, à la fin de la saison au pâturage. Les longues oreilles peuvent ainsi profiter pleinement des beaux jours au pré et prendre du poids sans qu’il faille donner l’alarme ! Et chez Florian, c’est 12 kilos en moins.

23 avril 2017

Trois palefreniers „se jettent“ aujourd’hui sur les longues oreilles qu’ils brossent vigoureusement des naseaux à la queue. Chez les chevaux, cette dégagerait un nuage de poils. Pas chez les ânes, dont le poil hivernal ne veut pas s’en aller. Seule une tonte peut aider, mais seulement lorsque les températures seront plus clémentes.

15 mars 2017

Florian est heureux : le printemps est de retour et le petit pré situé au-dessus de la place sèche est à la disposition des ânes. Et même si l’herbe fraîche est encore à peine visible à nos yeux, un âne trouve toujours quelque chose à mâchouiller, surtout s’il s’appelle Florian.

6 février 2017

Quel n’a pas été l’étonnement de la soigneuse lorsqu’au petit matin elle trouve Bambi, la compagne de Florian avec lequel elle habite, vis-à-vis, chez les collègues. Pour cela, elle a dû sauter, pardon plutôt escalader, la séparation. A-t-elle été attirée par un reste de nourriture ou voulait-elle se protéger de Florian ? Ce dernier a un regard innocent….

2 février 2017

L’hiver, les ânes sont casaniers; Florian ne fait pas exception à cette règle. Malgré des températures plus agréables et une neige presque disparu, Florian ne quitte quasi pas le pas de la porte de l’écurie. De là, il peut profiter du soleil et de plus, ses deux copines restent auprès de lui. Pourquoi alors vouloir aller se promener ?

10 janvier 2017

L’hiver est tout de même arrivé, amenant avec lui des températures « polaires » ainsi que de la neige. Afin de rendre le séjour des ânes à l’extérieur plus agréable, les pâtures étant désormais fermées, ils reçoivent un peu de foin à midi. Florian se comporte chaque fois comme un garnement, couinant et ruant. Il finit par se calmer et à manger. Figlio ose manger à côté de lui, les autres pas.

2 décembre 2016

Florian n’est non seulement intelligent, il pense aussi comme un politicien sachant quelles alliances sont utiles afin d’arriver à ses fins. Depuis l’arrivée de Pablo, grand âne imposant, Florian se dispute pour les faveurs de « ses » dames. Fait-il dorénavant de son ancien rival Charly son allié ?

19 octobre 2016

À notre grand étonnement, non seulement Florian monte sans autre sur la balance, mais il accepte également la vaccination et le vermifuge sans broncher. C’est qu’il a tout d’abord vu que ses collègues, traités avant lui, ont reçu une friandise. Un âne malin ! Et comme il n’a pas grossi, il en reçoit encore une.

8 septembre 2016

L’accès à tout le site est autorisé aux ânes qui se baladent en direction du restaurant, où le long de la route qui mène au village. Très engagés, ils cherchent partout les derniers brins d’herbe. Pour Florian le gourmand, il pourrait en avoir plus! Mais le soir, il reçoit du foin à l’écurie; aucun âne ne reste sur sa faim. 

26 juin 2016

Grand spectacle ce soir-là : Florian et Figlio courent dans le parc, ruent, se bousculent, se mordillent et se cabrent. Ce n’est qu’un jeu – et le signe qu’il se sent bien. Charly, un autre âne qui aime également jouer, n’apprécie pas du tout Florian et ne s’amuse pas avec lui. Il préfère encore la jolie Noisette, qui se laisse entraîner, même si elle ne joue pas aussi intensivement que lui.

2 juin 2016

Lorsque le poil d’hiver démange (encore), on se gratte vivement, aussi à l’aide des dents. Et on voit alors ce qu’est un âne souple !

13 avril 2016

Ce matin, les palefreniers sont fiers d’eux ainsi que de Florian. La balance indique le même poids que l’automne dernier, au kilo près. Et cela au sujet d’un âne qui aime tellement manger, ne perdant aucune occasion de manger en cachette ou de piquer de la nourriture.

16 mars 2016

Florian a des nouveaux vis-à-vis, et cette fois, il ne s’agit pas de longues oreilles, mais de deux poneys ! Tous deux sont blessés à un œil et doivent rester dedans. De plus, la ponette Black Sue n’ose plus sortir avec les autres poneys afin que sa pouliche puisse enfin être sevrée. Pour cela, le plus simple est de mettre provisoirement un peu de distance entre les deux.

14 mars 2016

Florian a déménagé et partage désormais un box spacieux avec les ânesses Bambi et Noisette. Les trois s’entendent bien. Toutefois, les deux dames doivent se tenir à distance de Florian lors de la distribution de nourriture.

16 février 2016

À présent il est le roi incontesté de la bande des longues oreilles. Napoleon, son rival auprès des dames, a malheureusement dû être délivré de ses problèmes dentaires chroniques.

13 janvier 2016

Qui l’aurait cru ? Noisette, la plus âgée des deux nouvelles ânesses apprécie Florian, l’invitant même au jeu. Bien, il faut avouer que leurs parties ne durent jamais très longtemps, car les dames n’ont pas la même endurance que les messieurs. Et elles ne jouent pas aussi rudement que Florian ne le fait. 

Début décembre 2015

La politesse de Florian à l’égard des deux nouvelles atteint ses limites lorsqu’elles s’approchent trop de son box ou pire, qu’elles ont le culot de passer leur tête à travers les barreaux. Des fois qu’elles essaieraient de lui piquer son foin… !

5 novembre 2015

Deux belles ânesses sont arrivées à Maison Rouge. Comme toujours chez les longues oreilles, leur intégration s’est déroulée sans histoire. Florian montre un intérêt poli, sans plus.

21 octobre 2015

Aujourd’hui, le poids de Florian est identique à celui de ce printemps, par chance ! La pesée est très importante pour les ânes, respectivement pour leurs soigneurs. Plus encore que les chevaux, les ânes n’osent pas être trop en surpoids, qui influencerait sérieusement et négativement leur santé.

17 août 2015

Grâce à la générosité d’une fondation, nous pouvons poser des tapis en caoutchouc dans les écuries des ânes et des poneys. L’hiver, nous devions étendre beaucoup de paille afin que les ânes n’aient pas froid et qu’ils se couchent malgré le sol froid en béton. Mais cela restait tout de même désagréable pour les longues oreilles. Désormais, le sol de leurs boxes est recouvert d’une épaisse isolation et Florian appréciera certainement ce confort. Quoique – ses rondeurs ne le protègent-elles pas du froid?

12 juillet 2015

Cela va aussi plus sagement! Le pré offre beaucoup de place à Florian, et surtout de l’herbe. Plus le temps de se chamailler avec Napoleon.

Début juin 2015

Le poil de Florian est marqué par les querelles avec Napoleon et la cour effrénée qu’il fait aux ânesses en chaleur. À cela s’ajoute qu’il se roule souvent et intensément par terre pour se détendre. Non, Florian n’est définitivement pas un régal pour les yeux.

28 avril 2015

Même lors de la pesée annuelle, les deux querelleurs ne peuvent s’empêcher de se crier dessus lorsque l’un passe devant l’autre. Le poids de Florian est stable – juste grossi un peu malgré cette nouvelle effervescence. 

 

20 avril 2015

Chez les ânes, les mâles se mesurent régulièrement afin d’obtenir les faveurs de ces dames. Florian et Napoleon se poursuivent, de donnent de vigoureux des coups de queues, se menacent du regard, tapent, ruent et surtout sont bruyants. Les autres ? Ils observent avec intérêt.

18 mars 2015

Un nouvel âne, très grand, est arrivé à Maison Rouge où il revendique le rôle de meneur auprès des ânesses, du moins lorsqu’elles sont en chaleur, au grand dam de Florian. Ça devient alors bruyant à Maison Rouge! Florian, qui n’a pas encore abdiqué, se fait parfois saisir à l’encolure par Napoleon, le nouveau au nom prédestiné. 

23 janvier 2015

Il y a des regards qui font fondre les palefrenières…Florian dispose de nouveau d’un box individuel situé de l’autre côté du couloir que l’ancien, afin qu’il ne puisse plus énerver Charly, notre âne bariolé. Florian continue tout de même à jeter un regard réprobateur. 

21 janvier 2015

Après la mort de la grande ânesse Persephone, les places ont été redistribuées dans l’écurie. Au grand damne de Florian qui partage désormais un grand compartiment avec trois ânesses. Visiblement, il aimerait retourner dans son box individuel… et reste planté vers la paroi de séparation de son ancien box en fixant ses soigneurs d’un regard implorant.

10 décembre 2014

Florian sait jodler! En tout cas, ça y ressemble lorsque les palefrenières prodiguent des soins à l’un de ses compagnons, lequel reçoit toujours un biscuit à la fin. Florian donne alors tout pour attirer l’attention, dans le but de recevoir aussi un biscuit. 

22 octobre 2014

Le contrôle automnal du poids des ânes suscite toujours un peu d’appréhension: ont-ils pris trop de kilos? Cette fois, tout est en ordre. Oui, Florian s’est un peu arrondi durant cet été, mais ces quelques kilos vont s’en aller en hiver.

18 octobre 2014

Le tableau automnal de ce magnifique week-end le prouve: Florian est un petit gaillard pleinement heureux et satisfait.

18 août 2014

Florain est un âne très gentil, tant avec les gens qu’avec ses congénères, avec toutefois une exception: Charly. Lors que ce boute-en-train s’approche trop de lui, il y a du grabuge! Avec sa robe bigarée, Charly attire tous les regards et est le chouchou des visiteurs; est-ce pour cela que Florian oublie ses bonnes manières ?

2 juin 2014

Le poil hivernal de Florian s’accroche…la poussière et la saleté également! D’abord un brossage complet puis une douche? Cela lui plaira encore moins que la pédicure, ça c’est sûr…

19 mai 2014

Séance de pédicure pour Florian qui n’apprécie pas du tout. Fâché, il mord son licol et sa mimique trahit sa pensée. Mais ses sabots ont maintenant vraiment belle allure.

30 avril 2014

 

173 kilos; Florian a pris du poids! C’est bien qu’il soit dans un box individuel, car cela permet de réduite un peu ses rations du matin et du soir afin qu’il maigrisse un peu.

14 avril 2014

Florian s’affirme de plus en plus à Maison Rouge! Ainsi, il ne tolère aucun congénère auprès de lui lors du repas de midi servi à l’extérieur. Apparemment, ce petit âne ayant vécu sans congénères durant des années redécouvre ses instincts. Il se comporte comme un véritable étalon envers les ânesses, n’hésitant pas à «honorer» ces dernières lorsqu’elles sont en chaleur. Oui, Florian est méconnaissable… c’est désormais un vrai âne!

Début mars 2014

Le sol du box de Florian est de nouveau recouvert de paille, car le petit âne est devenu raisonnable, cessant «d’aspirer» ce matériau comme chez lui auparavant. Florian est dans l’ensemble plus équilibré qu’à son arrivée, bouge beaucoup à l’extérieur et semble être heureux.

3 janvier 2014

Aujourd’hui, un fort vent d’est souffle sur les Franches-montagnes, animant Charly et Gilda à faire la course. Même la vieille Dolly, joyeuse, exécute quelques cabrioles. Qu’est-ce qui leur prend? semble se demander Florian.

2 janvier 2014

Florian est très gentil avec les gens, sauf lorsque l’on doit le «motiver» à gagner la sortie, alors qu’il mange les restes de foin jonchant le couloir. Il n’hésite alors pas à viser le palefrenier avec ses sabots…

17 décembre 2013

Charly doit encore attendre un peu au sujet de sa nouvelle amitié… Florian s’intéresse de plus en plus aux dames qui, de leur côté, ne se montrent plus aussi dédaigneuses à son égard.

11 décembre 2013

Charly a décidé que Florian serait son nouvel ami! Il reste toujours à côté de lui dehors, attendant patiemment que le nouveau venu prenne un peu d’assurance pour, peut-être, être bientôt disposé à jouer.

9 décembre 2013

Florian rencontre ses congénères pour la première fois. Comme toujours chez les ânes, les présentations se font sans heurts, sans signes externes de tension. Le peuple des longues oreilles est réputé pour sa tolérance et sa disposition à souhaiter la bienvenue aux nouveaux.

Le premier jour de Florian!

8 décembre 2013

Peu après la Saint-Nicolas, Florian arrive à Maison Rouge. Ce joli petit âne noir partageait une stabulation ainsi qu’un pré avec deux moutons et trois chèvres. La nouvelle législation sur la détention des animaux interdisant la garde d’un seul cheval, poney ou âne, le propriétaire de Florian a dû chercher une autre bonne place pour son animal. C’est ainsi que nous avons accueilli ce dernier.

Histoire de Florian

Le propriétaire actuel de Florian a repris Florian de sa voisine qui changeait de domicile. Les enfants le montaient; il tirait aussi une petite charrette et presque tous les habitants du quartier venaient régulièrement le saluer. Florian était connuloin à la ronde car son propriétaire allait régulièrement en promenade avec son âne, rencontrant des élèves, des propriétaires de chiens, des agriculteurs. L’âne était le chouchou du village. Il se comportait toujours de façon irréprochable – même le Saint-Nicolas pouvait compter sur lui !