Forlah
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Les nouveaux fers, «posés à l’envers», avec une sole en cuir et un rembourrage en silicone.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Forlah foule la première neige de cet hiver.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Forlah et son ami Rocky Mountains
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • 16 juillet 2014
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Forlah, à côté de Rocky Mountains
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age:

née le 30 avril 1987

Race:

Jument arabe

Lieu:

Maison Rouge

Entrée:

12 mars 2014

Biographie

19 juin 2019

Ce que nous redoutions depuis quelques semaines est malheureusement arrivé. Nous avons écrit encore récemment encore que Forlah pouvait à peine manger en raison de ses dents usées et qu’elle ne broutait plus au pâturage. Ces derniers jours, Forlah avait visiblement également perdu toute joie de vivre. Le cœur lourd, nous avons donc décidé de soulager cette brave jument de ses maux dus à la vieillesse, en présence de son fidèle compagnon. Nous sommes reconnaissants pour les belles années que nous avons partagées avec elle à Maison Rouge.

6 mai 2019

La pesée était de nouveau à l’ordre du jour dans les écuries de Maison Rouge. Forlah est montée sur la grande planche carrée en hésitant. Il était évident que la balance indiquerait probablement quelques kilos en moins. 13 kilos, c’est ce que Forlah a perdu depuis la dernière pesée l’automne dernier. Un indice, une fois de plus, qu’elle a de plus en plus de problème avec ses dents. Par chance, la saison au pâturage débute très prochainement.

9 avril 2019

En plus de ses problèmes de dentition qui rendent son alimentation de plus en plus difficile, Forlah a récemment eu de la fièvre. Mais elle a été rapidement rétablie, heureusement. La venue de l’herbe printanière redonne de l’espoir pour Forlah qui arrive mieux à s’en nourrir qu’avec le foin. Pour elle, le printemps peut s’installer aussi vite que possible aux Franches-Montagnes.

11 mars 2019

Le régime hivernal n’a hélas pas engendré une prise de poids chez Forlah. Au contraire, la gentille jument devient de plus en plus maigre. Peut-être que le moment est venu de se faire à l’idée que c’est peut-être le dernier hiver de Forlah.

1er février 2019

Forlah se porte bien. Cet automne, nous ne savions pas comment elle supporterait l’hiver. Mais nous sommes très heureux de constater qu’elle est pleine d’entrain. Aussi longtemps qu’il en sera ainsi, chaque jour passé en compagnie de cette sympathique jument arabe sera un vrai plaisir.

5 janvier 2019

Forlah n’a pas vraiment repris du poids jusqu’à présent. Malgré cela, la jument déborde d’énergie. Elle l’a encore démontré aujourd’hui, lorsqu’elle a perdu de vue son ami Rocky Mountains. La pauvre a complétement paniquée. Heureusement, Rocky est vite réapparu, au grand soulagement de Forlah qui s’est vite calmée.

4 décembre 2018

Forlah aussi a revêtu son pelage d’hiver qui lui donne un peu l’air d’un ours. Mais elle se porte pas trop mal. Toutefois, sa perte de poids reste un soucis. Ses dents très usées ne lui permettent plus de manger correctement. Nous espérons néanmoins que Forlah reprendra un peu de poids grâce à l’affouragement hivernal.

5 novembre 2018

La balance l’a mis en lumière: Forlah a hélas encore perdu du poids et n’aura bientôt plus aucune réserve. Elle est devenue très maigre et n’a presque plus d’appétit. Il est fort possible que c’était sa dernière saison sur les pâturages des Franches-Montagnes. Nous continuons toutefois à espérer le meilleur pour cette jolie jument.

5 octobre 2018

L'œil de Forlah a bien guéri. Comme toujours, elle se déplace d’un pas énergique, marchant par-ci par-là avec assurance. Le bel été avec l'herbe tendre lui a vraiment fait du bien. Elle profite actuellement des derniers rayons du soleil de l’automne.

2 août 2018

Forlah donne l’impression de pouvoir profiter encore une fois pleinement d’un bel été.Elle a pu conserver les quelques kilos qu’elle a pris. Et depuis hier, elle foule un nouveau pâturage où l’herbe a repoussé après la coupe. Ce regain est si tendre que Forlah peut le mâcher sans problème. Peut-être qu’elle prendra encore quelques kilos supplémenataires. Son ami et voisin d’écurie Rocky Mountains n’aurait lui pas besoin de grossir, mais il ose tout de même accompagner Forlah sur ce pâturage à l’herbe abondante et nourrissante.

3 juillet 2018

Le temps des réjouissances est arrivé également pour les poneys qui osent partager le vaste pâturage du bas avec les chevaux. Que Rocky Mountains ait un instinct de protection autant marqué envers les poneys que les chevaux nous a franchement étonnés. Alors qu’un de ces nains n’a pas fait la place à Forlah qui le suivait, ce hongre l’a méchamment remis à l’ordre en le mordant au dos ! Et Forlah a continué son chemin comme si de rien n’était.

7 juin 2018

Le troupeau a déménagé et se trouve sur le grand pâturage du bas, là où l’herbe est très haute, où les arbres offre une ombre généreuse. Les conditions sont si bonnes que les chevaux passent les nuits dehors. Et lorsque le nouveau venu a démoli un bout de barrière le deuxième jour de son arrivée, les premiers habitués furent rapidement sur place pour profiter de l’herbe encore plus généreuse de l’autre côté. Forlah, hardie, faisait partie du lot. Mais quelle frayeur lorsque les palefreniers alarmés ont réparés la brèche, alors que Rocky Mountains ne l’avait pas suivie. Forlah est la première à repasser du bon côté. La liberté sans Rocky? Non merci!

7 mai 2018

Mais où est Forlah? Quelque part au milieu des autres chevaux bruns, alezans ou blancs qui tous galopent, ruent et font des cabrioles. Aujourd’hui, c’est jour d’allégresse: l’accès au pâturage, paradis des chevaux, est ouvert !

25 avril 2018

Forlah a pris un peu de poids, un bon signe. Les quelques kilos supplémentaires que montrent la balance ne sont certes pas grand-chose, mais importants pour la saison à venir. Peut-être que Forlah pourra encore passer un bel été ?

23 avril 2018

La pluie commence à tomber en fin de journée, peu avant la rentrée aux écuries. Elle donne le signal à quelques hongres joueurs qui profitent de bien se défouler une dernière fois. Ils galopent, bondissent, se bousculent, se dressent et foncent sans égards à travers les petits groupes qui, effrayés, se réfugient dans un coin. Pas Forlah ni Rocky Mountains qui restent tranquillement au milieu de la place sèche, attendant que l’agitation passe.

Fin mars 2018

Forlah et Rocky Mountains ne sortent qu’à deux le matin et ne rentrent qu’à deux le soir. Et par des temps comme aujourd’hui, ils dépassent cependant les autres et bousculent ceux qui attendent sagement que l’entrée de l’écurie soit libre.

27 février 2018

Le coup d’œil sur la forêt au-delà du pâturage voisin depuis la place sèche est unique. Le tapis de neige, les buissons et arbres gelés ainsi que la forte bise donnent au paysage une couleur uniforme, comme enveloppé d’un voile. Mais ce spectacle laisse Forlah indifférente ; elle regarde dans une autre direction, celle des écuries, en espérant que les soigneurs se dépêchent de nettoyer et préparer les boxes afin qu’elle puisse enfin retourner au chaud. C’est qu’avec son arthrose, le séjour à l’extérieur est encore plus désagréable par ce froid.

Fin janvier 2018

Alors que notre cœur bat la chamade en observant comment Forlah grimpe sur la balance, elle nous épate ! Il s’agit de vérifier si elle arrive encore à se nourrir correctement. Mais elle fait plus que cela : elle a légèrement grossi. Nous savons que nous devons particulièrement la surveiller ; elle est tellement discrète dans le troupeau, ne se fait jamais remarquer et n’a jamais de bobos… Il faut donc observer attentivement si elle mange sa ration et si ses journées se passent bien.

23 décembre 2018

Lorsqu’elle peut fouler le grand pâturage, Forlah est heureuse. Elle pique un sprint et galope au loin avec entrain. Oublié la fatigue qui l’envahit souvent au box ou son pas raide lorsqu’elle quitte l’écurie. Elle se réjouit, et nous avec car elle a bien mérité cette liberté !

12 décembre 2017

Forlah fait la sieste au soleil en attendant de rejoindre son écurie en fin d’après-midi. À côté d’elle se tient son ami Rocky Mountains. Les autres chevaux aussi apprécient la chaleur du soleil et ne bougent presque pas… on se sait jamais quand le temps change! Ce matin par exemple, la journée s’annonçait plutôt maussade, avec du brouillard, du vent et du grésille.

17 novembre 2017

Forlah se tient sur la balance qui indique exactement 400 kilos. Elle a encore maigri : 20 kilos de moins qu’au printemps. Cela prouve hélas qu’elle perd du poids malgré la longue saison au pâturage. Il faut vraiment voir si elle arrive encore à se nourrir assez, avec maintenant encore l’herbe en moins.

25 octobre 2017

Forlah est toujours autant intéressée par ce qui se passe autour d’elle. Lorsqu’elle découvre des cavaliers sur le chemin qui traverse son pâturage, elle se met tout de suite en marche dans leur direction afin d’examiner la chose de près. Non pas qu’elle soit attirée par un bel hongre inconnu, oh non dieux du ciel ! Elle a son Rocky Mountains qu’elle ne quitterait pour rien au monde. 

18 septembre 2017

Lors du contrôle, la dentiste est agréablement surprise : la gencive de Forlah va mieux. Ses dents par contre sont très usées. Mais qui sait peut-être qu’elle pourra tout de même bientôt mâcher du fourrage grossier ?

Mi-août 2017

Quand finira ton voyage petite Forlah? Tu as encore perdu du poids et tu es devenue très mince – malgré des pâturages verdoyants.

24 juillet 2017

C’est bien que le maréchal-ferrant soit de toute façon là aujourd’hui. Comme cela, il peut remettre un fer à moitié arraché lors du retour à l’écurie à Forlah. Ce faisant, il fronce les sourcils : la qualité du sabot est misérable. Espérons que le fer tienne. 

19 juin 2017

En haut, en bas, en haut, en bas, les hochements de tête servent à libérer les yeux des mouches si gênantes. Encore mieux : la queue de Rocky Mountains, qui balaie la tête de Forlah d’un mouvement rythmé.

2 mai 2017

Forlah a maigri. La balance n’indique certes que 20 kilos de moins que l’automne dernier, mais à cette époque déjà, elle pesait moins qu’au printemps 2016. La tendance à la perte de poids continue donc. Mais elle profitera tout de même certainement de l’été et nous espérons que l’herbe tendre et généreuse lui fera reprendre quelques kilos.

Mi-avril

Forlah aura 30 ans à la fin de ce mois! Malgré ses dents bien usées, la petite jument fragile arrive à maintenir son poids et nous espérons qu’elle passera un bel été au pâturage. Bon anniversaire Forlah !

16 mars 2017

Les sabots de Forlah sont de mauvaise qualité; ils sont friables et le maréchal-ferrant ne peut malheureusement rien faire. Mais mis à part cela, la vieille dame se porte très bien. Et au contraire de beaucoup de ses collègues, elle ne doit pas être tondue, son poil étant plutôt court et sa mue correcte.

2 février 2017

Zut, la neige fond, transformant le pâturage en un champ de boue, ce qui oblige à en interdire l’accès. Il faut se satisfaire de la place sèche. Au moins, le soleil est de retour après la pluie de ces derniers jours.

10 janvier 2017

Lors d’un contrôle de routine, la vétérinaire décèle une malformation cardiaque chez Forlah. Cela arrive souvent chez les vieux chevaux ; Forlah a maintenant 30 ans ! Elle peut vivre avec cela, tout comme avec sa fourbure hélas chronique. C’est lors de virages serrés que l’on remarque qu’elle a quelques problèmes. Elle fait des petites foulées et soulage les articulations de ses antérieures en mettant plus de poids sur ses postérieurs et en « roulant » ces derniers. Mais elle aime galoper dans la neige.

30 novembre 2016

Forlah s’accommode très bien de ses fers spéciaux; contente, elle parcoure les pâturages. Elle mange certes bien et beaucoup, mais plus lentement que par le passé – c’est qu’elle va avoir 30 ans l’année prochaine !

13 novembre 2016

Dès aujourd’hui, Forlah doit avaler un médicament contre la maladie de Cushing. Ceci afin d’éviter une nouvelle rechute de sa fourbure. Elle le prend sans problème.

19 octobre 2016

Le contrôle vétérinaire montre que Forlah se débrouille bien avec ses nouveaux fers. Elle marche bien. Par contre, elle a perdu 20 kilos durant l’été. Espérons que son poids se stabilise.

 

11 octobre 2016

Elle reçoit un nouveau ferrage, avec des fers orthopédiques et un médicament contre le Cushing malgré son âge élevé. Elle est atteinte de cette maladie, mais comme elle n’avait jamais montré de symptôme jusqu’à présent, il avait été renoncé à un traitement. Elle ose sortir, également au pâturage, car elle semble visiblement bien se débrouiller avec ses problèmes de santé.

10 octobre 2016

Les radiographies montrent clairement que l’os du sabot a basculé en raison d’une fourbure. Étonnant que cela ne provoque aucune douleur ou boiterie chez Forlah. 

5 octobre 2016

Le maréchal-ferrant donne l’alarme lors du ferrage: certes, Forlah ne boite pas, mais il voit que la délicate jument a été victime d’une crise de fourbure. Le vétérinaire est avisé.

Début septembre 2016

Les pâturages à l’herbe abondante ont laissé des traces chez Forlah qui présente quelques réserves de graisse. Mais c’est très bien comme cela, car elle supporte un peu de « lard » sur ses côtes à l’approche de l’hiver. Elle a déjà revêtu un long poil ; c’est que nous sommes en automne et les nuits deviennent plus fraîches.

Mi-juillet 2016

Sa mycose habituelle à cette saison est guérie. Désormais, c’est les taons qui dérangent au pâturage, mais Forlah est coriace : cela reste encore supportable, surtout pour elle. Alors que les autres chevaux se tiennent déjà vers la barrière pour attendre le retour aux écuries, elle broute encore aux côtés de son ami ou fait la sieste sous un arbre.

6 mai 2016

La porte menant au pâturage s’ouvre enfin et Forlah fonce en compagnie de son ami. Elle sait bien que les parties de jeux de Rocky Mountains sont terminées et qu’il ne fera lui aussi plus que brouter. Belle harmonie.

13 avril 2016

Forlah n’aime pas les changements ou nouveautés dans son quotidien. Ainsi, lorsque les palefreniers déposent la balance dans le couloir de son écurie, elle retrouve sa mauvaise habitude: tiquer à l’ours. Ceci bien qu’elle connaisse cette procédure, et nous le résultat: le même poids que l’automne dernier, à quelques kilos près. Parfait!

2 mars 2016

Cela fait beaucoup de concurrence pour Forlah ! Son ami Rocky Mountains la quitte régulièrement pour d’autres compagnons avec lesquelles il joue ou part à la l’aventure… Par exemple avec (depuis la gauche) : le grand alezan Alfando, l’élégant Flamour et tout à droite le petit anglo-arabe Carlos. Chacun de ces messieurs a aussi une compagne qui, ensemble, pourraient peut-être fonder le club des „délaissées temporaires“…

14 février 2016

Ces brusques changements de températures ne valent rien de bon pour les estomacs sensibles. Nos vétérinaires ont fort à faire, et à Maison Rouge, Forlah est concerné: une colique. Mais le jour suivant déjà, elle va déjà mieux et ose de nouveau aller dehors.

13 janvier 2016

Forlah a pris de l’assurance. Désormais, elle arrive à manger le silo distribué dehors à midi sans se stresser. Plus aucun cheval ne tente de lui chiper sa nourriture – et elle a donc beaucoup de place autour d’elle !

21 novembre 2015

Lors d’un test de routine, le syndrome de Cushing a été détecté chez quelques-uns de nos pensionnaires, dont Forlah. Les valeurs sont assez élevées. De l’extérieur, on ne remarque rien chez elle, mais cette maladie affaibli le système immunitaire; il est donc préférable de la suivre attentivement.

21 octobre 2015

Forlah est si gentille – et si facile à soigner que parfois on l’oublie presque! La balance ne réserve aucune surprise – le même poids au printemps, presque au kilo près.

Mi-août 2015

L’été pourrait continuer éternellement, s’il n’y avait pas ces mouches! Après la deuxième coupe d’herbe dans les prés avoisinants, les insectes „attaquent“ en masse. La queue de Rocky Mountains les éloigne au moins de sa tête ainsi que de ses yeux sensibles. 

30 juin 2015

Forlah apprécie l’été ! Toujours en compagnie de son ami, elle flâne sur le vaste pâturage, s’arrêtant là où elle veut. Ces petites pauses sont utilisées pour le toilettage mutuel, qui en plus d’un soin corporel agréable, renforce les liens d’amitiés entre les deux.

15 juin 2015

Forlah a été vacciné deux fois contre les mycoses dans un court laps de temps. Elle est souvent atteinte de cette infection provoquée par un champignon de la peau. Et cela fait effet: la jument n’a plus de plaques sans poils et elle ne se gratte plus. 

8 juin 2015

Forlah est très possessive! Alors que son ami, le gentil Rocky Mountains irait volontiers jouer avec d’autres hongres, elle s’interpose énergiquement, chassant tout compagnon de jeu potentiel. Rocky ne s’énerve pas: il sait que vient toujours un moment où il peut s’éclipser.

28 avril 2015

La balance indique bien 20 kilos de plus qu’au début de l’hiver, un bon résultat! Et cela malgré la grande activité dont fait preuve Forlah lorsqu’un nouveau venu rejoint le troupeau. La jument se montre alors capricieuse, empêchant «l’inconnu» d’approcher son compagnon Rocky Mountains, chassant sans arrêt ce dernier sur la place sèche pour le protéger.

20 janvier 2015

Seul un mince trait blanc au-dessus des naseaux ainsi que les poils rasés trahissent son ancienne plaie. Elle a de nouveau une mine resplendissante et est en forme, sûre d’elle, se sentant en sécurité à côté de Rocky Mountains.

22 décembre 2014

C’est le moment d’ôter les agrafes. La plaie s’est bien cicatrisée.

18 décembre 2014

Forlah semble s’ennuyer dans le paddock. Elle observe le troupeau et ses activités sociales, sans pouvoir y prendre part. Cette petite dame si remuante est en manque d’action. 

14 décembre 2014

Elle ose de nouveau sortir, toutefois seulement sur la place sèche. Durant tout ce temps, Rocky Mountains lui a tenu compagnie. La petite dame s’est bravement laissée soigner; elle a seulement perdu un peu l’appétit.

10 décembre 2014

Forlah s’est malheureusement blessée au pâturage, rentrant à l’écurie avec une profonde plaie sur le front. La vétérinaire tout de suite alarmée a recousu la plaie et posée quelques agrafes. La jument a dû ensuite rester au box durant quatre jours.

 

22 octobre 2014

La petite dame a pris plus de 40 kilos durant la saison au pâturage (elle pourrait grossir encore…). La jument fait par ailleurs bonne impression. Elle demeure réservée envers les autres chevaux, de même qu’envers les gens qu’elle ne connaît pas.

2 juin 2014

Forlah continue à découvrir Maison Rouge: pour la première fois, elle foule l’immense pâturage du haut. Curieuse et suivie de Rocky Mountains, elle longe la barrière. Finalement, elle rejoint le troupeau au galop, avec entrain – tout est parfait, ici aussi il y a assez de place!

30 avril 2014

Nouvelle pesée: 383 kilos, bien!

22 avril 2014

Les mycoses ont disparus et le poil a repoussée là où la peau était apparente. La jument embellit chaque jour…

14 avril 2014

Première sortie au pâturage et quelle joie! Elle galope avec fougue et exécute quelques ruades. De tels moments récompensent le travail et l’engagement des palefreniers.

10 avril 2014

La présence de son ami dans la même écurie rassure Forlah. Elle continue à regarder toujours dans sa direction, mais a cessé de marteler le sol de ses sabots vers l’ouverture de son box.

28 mars 2014

Elle se déplace déjà avec plus d’assurance au sein du troupeau. Rochy Mountains ne la quitte pas d’un poil.

19 mars 2014

La balance indique un poids de 370 kilos, il y a encore de la marge contre le haut! Cela ne saurait tarder, car Forlah a bon appétit.

15 mars 2014

Le soir, Forlah rejoint son box sans problème, visiblement réjouit par la copieuse ration de nourriture – ne plus avoir faim, enfin! Elle doit se sentir à Maison Rouge comme dans un hôtel 5 étoiles.

14 mars 2014

Heureusement qu’elle a Rocky Mountains à ses côtés. Il la protège contre les jeunes qui s’amusent à attaquer et envers lesquels Forlah réagit avec panique.

13 mars 2014

Programme de soins complet pour Forlah: dentiste pour limer ses prémolaires pointues, vétérinaire pour ses problèmes de peau et palefreniers pour la douche et la nourriture distribuée en abondance ! Forlah sort dans un petit paddock en compagnie de Rocky Mountains afin de se dégourdir les jambes et les deux s’apprécient beaucoup.

12 mars 2014

Lorsque Forlah arriva à Maison Rouge, amaigrie, atteinte de mycoses et le poil ébouriffée, elle faisait pitié à voir. Il s’agissait là d’un cheval visiblement délaissé. Rocky Mountains, un robuste et bel hongre irlandais bai foncé est arrivé le même jour.

Curriculum vitae de Forlah

Nous ne savons pas grand-chose de la jeunesse de Forlah. La jument, dont la propriétaire était confrontée à d’importantes difficultés financières, a été achetée par une dame au cœur en été 2011, qui l’a ainsi sauvée de la boucherie. Forlah a eu plusieurs propriétaires au cours de sa vie. Âgée de 17 ans déjà, elle devait encore participer à des épreuves d’endurance. Sa nouvelle propriétaire plaça la jument dans une pension où elle ne reçut toutefois pas les soins nécessaires. À la recherche d’une autre place, sa propriétaire s’adressa à la Fondation. C’est ainsi que nous avons accueilli Forlah.