Hidde
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Au premier rang pour manger !
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Depuis devant : Laurel, Espoir et Hidde.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age:

1994

Race:

Frison

Lieu:

Le Roselet

Entrée:

29 août 2015

Biographie

10 juin 2019

Il y a quelques jours de cela, Hidde était outré: sa bien-aimée Espoir portait un bonnet de protection contre les mouches et cela le perturbait énormément lorsqu’elle le regardait à travers ce filet. Il la regardait l’air de dire: qu’est-ce qu’il t’arrives? Comme tu as l’air bizarre aujourd’hui. Mais il s’est peu à peu habitué au nouveau look d’Espoir.

8 mai 2019

La troupe des Frisons s’est récemment agrandie avec l’arrivée de Doekele. Ce nouveau venu se distingue toutefois facilement de ses confrères Arjen et Hidde par son dos très creusé. La balance a révélé qu’Hidde a perdu du poids. Le géant noir affiche 21 kilos en moins.

7 avril 2019

Espoir est en ce moment moins attirée par Hidde que par le passé. Elle ne cesse d’observer les autres hongres, forçant Hidde à sortir son répertoire des grands jours. Le Frison fait donc son numéro de charme. À voir si Espoir se laissera convaincre et s’il pourra de nouveau se tenir à ses côtés de façon détendue.

15 février 2019

Hidde se porte vraiment bien. Il semble avoir trouver un certain équilibre dans sa vie et est serein. Espoir se tient fidèlement à ses côtés. Elle fait du bien à Hidde, contribuant ainsi au bien-être du Frison. À cela s’ajoute le soleil radieux de ces derniers jours qui réchauffe corps et âme. Et le soir, un bon grain attend à l’écurie. Que souhaiter de plus !

14 janvier 2019

Hidde a vécu une fin d’année et des festivités plutôt tranquille. Tant qu’Espoir se tient à ses côtés, il est heureux et semble ne manquer de rien. Il reste l’un des premiers lorsqu’il s’agit de manger. Les odeurs mettent l’eau à la bouche; ça serait dommage d’arriver trop tard!

3 décembre 2018

Le soir, lorsque les chevaux quittent la place sèche afin de rejoindre les écuries, Hidde est toujours au premier rang. Et toujours à ses côtés : Espoir, sa dulcinée. Les deux bousculent et poussent sans gêne, arrivant à s’imposer la plupart du temps. Mis à part cela, Hidde reste un cheval très amical – envers les gens comme envers les autes chevaux. C’est certainement une question d’honneur pour ce fier Frison.

7 novembre 2018

Aujourd’hui c’est le jour de la pesée au Roselet. Décontracté, Hidde est monté sans problème sur la balance qui indique presque 550 kilos. Un résultat très réjouissant ! Hidde a même pris quelques kilos – pas évident à partir d’un certain âge. C’est donc un très, très bon signe.

3 octobre 2018

Hidde est souvent où se trouve Espoir. Et comme Espoir mange volontiers du préfané sur la place sèche, Hidde n’est jamais trop loin. Les deux mangent dos à dos et l’harmonie de cette paire est presque saisissable.

3 septembre 2018

Hidde somnole. Lui aussi apprécie le soleil de cet fin d’été. Il est certes en bonne forme, mais il avait pris plus de rondeurs ces derniers étés. Cela est à mettre sur le compte de ses mauvaises dents qui lui posent toujours plus de problème pour manger. De façon générale, il semble vieillir plus rapidement que jusqu’à présent. Espérons que les belles journées automnales ralentiront quelque peu ce processus.

6 août 2018

Hidde ne se le fait pas dire deux fois lorsqu’il peut, comme tout son groupe, rejoindre l’écurie durant la journée en cas de fortes chaleurs. Comme à son habitude, il vole d’un trot impressionnant, rentrant dans les premiers pour se ruer sur le müesli déposé dans sa mangeoire. Après quoi, cet élégant monsieur se retire dans un coin pour se reposer paisiblement.

13 juillet 2018

Il est visible que Hidde a perdu du poids et que son dos se creuse de plus en plus. Cela sont les signes normaux du vieillissement, mais on les remarques plus chez ce monsieur majestueux et splendide par le passé, d’où une certaine mélancolie de notre part.

8 juin 2018

Ouf, il a eu de la chance. Grâce à l’herbe nourrissante, Hidde a accumulé quelques rondeurs. Elles lui vont bien et il semble comblé. La vie se passe désormais en plein air, ce qui fait qu’Espoir n’est jamais très loin. Qu’y a-t-il de mieux qu’un petit somme au soleil ? En confiance, Hidde se couche dans l’herbe tendre.

Début mai 2018

Le regard que la dentiste jette sur la dentition permet de connaître la raison de la perte de poids d’Hidde. Les dents d’un côté sont plus usées que celles de l’autre; s’il ne veut pas se mordre la langue, Hidde ne peut mâcher que d’un côté. Cela prendra du temps jusqu’à ce que cela aille mieux. Espérons qu’entre-temps, l’herbe nourrissante lui permettra de faire de nouvelles réserves.

24 avril 2018

Hidde ne se laisse pas impressionner par la balance et monte fièrement dessus (à vrai dire, rien ne l’impressionne, même les choses les plus extravagantes). L’aiguille montre 539 kilos, un bon poids, bien qu’un peu moins que l’automne dernier. Cette légère perte de poids soulage certes ses jambes, mais il ne devrait pas maigrir plus. À voir comment il se porte durant la belle saison et que montrera la balance en automne.

Mi-mars 2018

L’hiver est toujours là, marqué par des plaques de neige par-ci, par-là. Mais lorsque le soleil brille et que l’on s’étend ainsi, chaque centimètre du dos emmagasine la chaleur bienfaisante, pas vrai Hidde ?

26 février 2018

Malgré le froid sibérien, les dames sont sous l’influence de leurs hormones et Hidde a fort à faire. Une fois de plus, il est partagé entre Savannah et Espoir.

 

28 janvier 2018

C’est jour de chance pour Hidde. Des visiteurs attentionnés lui ont exprès amené des bananes, qu’il partage naturellement avec ses collègues. C’est qu’il n’a pas le choix : les friandises sont distribuées équitablement par les soigneurs. C’est mieux ainsi, car sinon il y aurait de la bagarre.

11 janvier 2018

Hidde a-t-il enfin ouvert les yeux et remarqué que son ancien compagnon d’écurie Arjen partage son quoditien? En tout cas, les deux Frisons se sont rapprochés. Le terme amitié semble certes encore exagéré, mais l’ignorance qui régnait jusqu’à présent a laissé la place à un intérêt. 

Décembre 2017

Fièrement planté, Hidde observe ce qui se passe sur la place sèche. C’est l’après-midi et la rentrée aux écuries approche. Dès qu’il aperçoit la personne qui ouvrira la barrière, il se dirige vers celle-ci. Espoir également, ouvrant le chemin oreilles en arrière et trottant en tête pour rejoindre les bâtiments. Hidde la suit de près, hésite un peu lorsqu’Espoir tourne en direction de son écurie, avant de se reprendre et de trotter avec élégance jusqu’à sa place, dans une autre écurie.

27 novembre 2017

Des épicuriens tels que lui arrivent toutefois à maintenir leur poids: 556 kilos! Un peu moins que par le passé, mais aucune raison de se faire du soucis.

Mi-octobre 2017

Hidde est un épicurien: avec ce beau soleil qui rend les températures tellement agréables, il fait de longues siestes au milieu des pâturages. Autour de lui, tous sont à la recherche des derniers brins d’herbe – lui pas. Devinant que l’hiver approche, il préfère faire le plein de chaleur !

13 septembre 2017

Attention, Gamin, un bel anglo-normand hongre alezan brûlé, ne la laisse pas indifférente et Espoir lorgne de son côté. Est-ce possible ? Il vient d’arriver et sa compagne s’intéresse déjà à lui. Ouf, cette fois il a encore pu lui faire oublier ce nouveau. Mais le charme de Hidde suffira-t-il la prochaine fois ?

25 août 2017

Son ancien compagnon d’écurie Arjen ayant rejoint le pâturage communal, Hidde est de nouveau facilement reconnaissable au sein du troupeau. Une chose est certaine : il n’est pas plus attaché que cela à son sosie, les deux se sont soigneusement évités.

Début Juillet 

Depuis peu, il ne doit plus partager Espoir. Laurel, hongre Franches-Montagnes, fidèle compagnon de la jument n’est plus là. Victime d’une fourbure sournoise il a dû être soulagé de ses maux. Cette nouvelle situation est toutefois spéciale pour Hidde qui avait fini par apprécier son rival. 

19 juin 2017

tout comme le soleil, les insectes sont également de retour. Hidde se tient sous l’abri agréablement tempéré, flanc contre flanc avec Espoir et Laurel. Il n’a encore pas compris qu’il serait préférable de se positionner afin que sa tête se trouve vers la queue d’un congénère qui lui en fera de même, afin de se protéger mutuellement contre les mouches. Mais il profite de Laurel, qui lui a compris la combine.

13 mai 2017

Hidde ne tenait plus en place samedi dernier le 13 mai, lorsque de l’ouverture de la barrière menant au pâturage. Il se précipita au galop, oubliant Espoir pour un instant, laquelle arrivait difficilement à le suivre.

10 mai 2017

Le bel hongre noir grimpe fièrement sur la balance, la tête haute – avant de vouloir redescendre au plus vite ! Les soigneurs ont à peine le temps de relever le poids indiqué. Et alors ? Tout est en ordre : quelques kilos en moins, comme cela était le but. La saison au pâturage peut commener.

24 avril 2017

Lorsque les chemins d’Arjen et d’Hidde se croisent, les deux chevaux s’ignorent royalement. Chacun fait mine de ne pas voir l’autre, comme s’il serait invisible. On a de la peine à croire qu’ils sont de la même race et qu’ils ont passé une partie de leur vie ensemble.

28 mars 2017

Grâce à une météo clémente, les pâturages sont ouverts et Hidde se laisse séduire par les quelques brins d’herbes déjà sortis de terre. Ces gâteries printanières lui font oublier toutes les juments en chaleur. Et d’ailleurs, Espoir requiert toute son attention.

 

7 mars 2017

Hidde a une fois de plus été confronté à l’assurance de Laurel. Ce dernier en avait marre qu’Hidde, dans ses tentatives de suivre Espoir, l’ignore totalement, le bousculant même. Grave erreur de la part d’Hidde, car Laurel n’hésita pas à défendre sa place en assénant une ruade en direction du Frison afin de défendre sa place.

17 février 2017

Les températures printanières animent les hormones de nos juments. Hidde a ainsi fort à faire s’il veut s’occuper de toutes ses admiratrices. Particulièrement pour Savannah, la jument quarter-horse qui lui fait chaque fois perdre la tête ; à tel point qu’il en oublie Espoir.

31 janvier 2017

Le hasard veut que qu’Hidde rencontre son ancien compagnon d’écurie Arjen lors de la sortie matinale. Ils ne semblent toujours pas heureux de se retrouver… Mais quel spectacle que d’observer ces deux magnifiques chevaux noirs descendre le chemin côte-à-côte. L’instant d’une seconde, on croit assister à un gala lors duquel nos deux Frisons effectuent « un pas de deux » en liberté. Et conformément au scénario, arrivés sur la place sèche, Hidde part à droite, alors qu’Hidde s’en va à gauche pour rejoindre Espoir. Il n’approchera plus Arjen de toute la journée.

11 janvier 2017

Espoir et Hidde fixent l’horizon comme fascinés. Non, ce n’est pas Coghuf, le nouveau venu à la robe noire, qui éveille leur intérêt, mais une colonne de randonneurs en raquettes qui se dirige en direction du Roselet. Le crissement de la neige est maintenant perceptible et Espoir ne tient plus en place. Elle fonce dans un coin éloigné afin de se mettre à l’abri de ces monstres. Avec son trot élégant, Hidde a toute les peines du monde à la suivre. Lorsque ces créatures disparaissent entre les écuries, Hidde et son amie retrouvent leur calme. Se rouler dans la poudreuse les aident à se détendre.

15 décembre 2016

Hidde fait maintenant partie des animaux situés au haut de la hiérarchie et aucun ne peut en principe lui disputer sa place vers les cabanes à nourriture. Aucun ? Visiblement, l’imposant Franches-Montagnes Laurel n’est pas de cet avis.

12 décembre 2016

Quel début d’hiver ! Un temps chaud et ensoleillé qui permet aux chevaux de continuer à fouler les pâturages. Entre-temps toutefois, les derniers brins d’herbe ont disparus et Hidde se tient vers les cabanes à nourriture remplies d’un bon silo. Ensuite, il fait un petit somme au soleil.

9 novembre 2016

La pesée de ce jour montre que la perle noire a perdu quelques kilos depuis le printemps. Il a certes l’air imposant, avec sa tête qu’il porte fièrement, mais sans être grassouillet. Un joli Frison !

12 septembre 2016

Dès que le char rempli d’herbe pénètre sur la place sèche, ils sont prêts : Espoir, Hidde et désormais aussi Laurel. Ils se frayent leur chemin sans respect pour les autres afin d’être au premier rang. Il y a des avantages à traîner des amis dominants derrière soi.

Fin juillet 2016

Laurel apprécie beaucoup Espoir, la jolie jument baie. Mais Hidde a déjà jeté son dévolu sur elle. L’imposant Franches-Montagnes s’obstine et Hidde finit par l’accepter. Un trio de fortes têtes parcourt désormais les pâturages du Roselet !

20 juillet 2016

Hidde se tient parfois simplement là, sur le pâturage, la tête relevée pour observer les alentours. Aimerait-il attirer l’attention ou même gagner l’admiration des autres ? Il a déjà celle d’Espoir! 

18 avril 2016

Hidde a passablement grossi depuis novembre dernier, lorsqu’il a été pesé pour la première fois chez nous. Presque 50 kilos de plus. Mais il les porte très bien, lui si grand et costaud. Et depuis qu’il a trouvé une copine, il est également devenu plus équilibré. Cela semble stimuler l’appétit. 

17 mars 2016

Lorsqu’il marche, Hidde tourne ses postérieurs contre l’extérieur; le maréchal-ferrant le remarque facilement à l’usure irrégulière que présente la corne de ses sabots. Afin de soulager les articulations, ses postérieurs seront donc également ferrés aujourd’hui. Ainsi, Hidde posera de nouveau correctement ses pieds en marchant.

11 mars 2016

Hidde rêve déjà du printemps et lance un regard impatient en direction du pâturage encore recouvert de neige. Au moins, il a Espoir à ses côtés, qui semble partager son impatience.

12 janvier 2016

Hidde a une favorite: Espoir, une jument racée et en pleine forme, seule après la mort de son compagnon. Tout comme le Frison, elle fait partie des chevaux dominants du troupeau et les autres sont bien avisés d’éviter cette nouvelle paire.

Fin novembre 2015

Hidde s’est fait sa place dans le troupeau de façon souveraine et tranquille. Il passe la plupart de son temps avec les chevaux dominants, accompagnant de temps à autre une jument sans toutefois se lier véritablement d’amitié.

2 novembre 2015

Hidde monte sur la balance pour la première fois et cela sans hésiter : 543 kilos. En fait pas tant que cela, mais il est tellement imposant qu’on l’imaginait volontiers plus lourd.

28 septembre 2015

Si Hidde rentre ou sort de son box, les palefreniers sont bien avisés de ne pas se trouver sur son chemin. Poussez-vous j’arrive !

25 septembre 2015

Cheval sûr de lui, Hidde ne se met pas de côté – même pas lorsque les soignants veulent déposer l’aliment si apprécié dans sa mangeoire. Il plonge toujours sa tête dans la crèche et il faut le sommer d’une voie énergique de faire de la place!

20 septembre 2015

Hidde ne trouve pas encore son box tout seul. Il a besoin d’un «panneau d’indication», à savoir une palefrenière qui le soir, l’aide à bifurquer dans la bonne écurie.

Mi-septembre 2015

Hidde se sent déjà à la maison. Il se déplace avec assurance, tout en gardant encore un peu ses distances avec les autres. Seule Dunja, également une nouvelle venue, ose se tenir à ses côtés. Les deux parcourent les pâturages ensemble ; ils forment un joli couple!

1er septembre 2015

Quel cheval imposant et souverain ! Il se tient au milieu de la place sèche pour observer attentivement ceux qui passent vers lui, qui mangent ou qui somnolent sous l’abri. Si un cheval s’approche, comme par exemple le très dominant Admiral, il l’évite en faisant quelques pas de côté, signalant ainsi qu’il ne cherche pas la confrontation. Il ne s’approche d’une cabanes à nourriture que lorsqu’il n’y pas d’autre cheval aux environs.

31 août 2015

Il marche en direction des autres sur la place sèche et les premiers curieux s’approchent. Comme toujours, Phönix le mulet en fait partie. Les salutations se déroulent sans heurts ; aucun coup, aucune esquive ou menace. Hidde reste se tient là souverain, avant de rejoindre le pâturage.

30 août 2015

Il a passé une nuit agitée, remuant sans cesse dans son box. Aujourd’hui, il sera lâché avec les autres chevaux qui se trouvent sur la vaste place sèche avec accès au pâturage. Il passe devant tous ses congénères qui sont en train de manger sur la place et se rend sur le pâturage désert. Là, il recommence ses allées et venues le long de la barrière.

29 août 2015

Hidde arrive au Roselet tôt le matin et emménage dans son box. Il est passablement agité et ne s’intéresse pas du tout à sa voisine Dunja qui doit rester au box en raison d’une légère blessure. Plus tard, Hidde est lâché avec elle dans un petit parc où il fait des allées et venues le long de la barrière.

Le passé d’Hidde

Hidde a vécu en Hollande, sur une place de camping au bord de la mer, où il promenait des touristes sur les dunes. Lors de son arrivée en Suisse chez sa nouvelle propriétaire, il était négligé et manquait d’assurance, ce qui le rendait méfiant envers les gens. En Suisse, grâce à des soins adéquats, il s’est véritablement épanoui. Il était monté et faisait partie d’un attelage à quatre chevaux. Hidde se révéla rapidement être un excellent maître d’apprentissage pour les enfants qui se présentaient à l’examen du brevet d’équitation avec lui. Dotée d’une énergie débordante, ce cheval n’était toutefois pas un cheval facile, ce qui lui valut le surnom mérité d’«Hollandais volant»! Son meilleur ami Arjen, également un Frison, est arrivé 5 mois avant lui au Roselet, mais il loge dans une autre écurie et passe la belle saison sur le vaste pâturage communal, en compagnie des juments poulinières.