Jorn
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • La jolie jument alezane Angélique accompagne sa nouvelle amie Olivine.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Fiona (devant) à côté de Pamela, une jument du groupe de Jorn.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Jorn en train de jouer avec Tato
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Pas mal cette cachette !
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Jorn avec son amie Pamela
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Jorn avec ses amies sur le pâturage, à gauche Corsar, à droite Olivine
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Jorn chasse tous ceux qui s’approchent d‘Olivine.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • 13 mars 2014
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Jorn frime devant Olivine!
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Jorn, à droite, quitte l’écurie aux côtés de son Olivine chérie, au milieu.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age:

Né 25 mars 1991

Race:

Hollandais

Lieu:

Le Jeanbrenin

Entrée:

1 septembre 2013

Biographie

16 octobre 2019

Jorn pourra affronter l’hiver avec quelques kilos de plus que son dernier passage sur la balance. Actuellement, il profite à fond des belles journées automnales. Il s’est approché très prudemment de Lena, la nouvelle arrivée. Pour l’instant, Lascar défend encore la jument, de sorte que Jorn trouve plus judicieux de se tenir un peu en retrait.

18 septembre 2019

Les nuits qui deviennent plus fraîches rendent la raideur des articulations de Jorn de nouveau visible. Il est venu plus tranquille ces derniers mois, ne prenant plus activement part aux mêlées. Ce n’est que de temps à autre qu’il s’anime pour cinq minutes. Comme par exemple il y a quelques jours de cela, lorsque n’ayant pas fait attention, il perdit le contact avec les autres chevaux qui avaient déjà rejoint le pâturage voisin. Trop agité, Jorn ne trouvait pas le passage, alors qu’il était juste devant, faisant des aller-retour au galop, tel un fringant Arabe. Lorsqu’il se calma un peu, il trouva enfin le passage menant sur l’autre pâturage.

14 août 2019

Jorn est actuellement en bonne forme. Aucun soucis d’articulation douloureuse ou d’abcès au sabot. Le clan des hongres du Jeanbrenin s’est bien calmé; leur intérêt envers les juments a nettement diminué en comparaison de ce printemps.

10 juillet 2019

Si Jorn a dû lutter avec une certaine raideur durant les mois d’hiver, les températures élevées l’ont fait retrouver une meilleure mobilité. Même s’il aime la présence de certaines juments telles Olivine, Lolita et Angélique à ses côtés, Jorn aspire à une vie pépère et n’apprécie pas forcément leur attitude hystérique lorsqu’elles sont en chaleur. Mais votre protégé a aussi appris à s'affirmer et quand il plaque les oreilles en arrière, on le respecte, ce qui lui assure une bonne place dans la hiérarchie du troupeau.

9 juin 2019

Jorn a bonne mine actuellement. Visiblement, la chaleur de ces derniers jours lui fait du bien. Et le met également en émoi. Lorsque Grazia a eu ses chaleurs, Jorn a suivi la belle jument comme son ombre pour la saillir (quand bien même il est castré). Mais à la longue, cela est devenu trop fatiguant et c’est un Cœur d’Espoir très reconnaissant qui a pris le relais…

7 mai 2019

Jorn ne présente plus de signe de raideur ou d’articulations douloureuses et il a retrouvé sa démarche élastique. La pesée aussi s’est révélée positive. S’il pesait 565 kilos en automne dernier, il en fait aujourd’hui 572. Il pourrait même prendre encore quelques kilos. C’est tout ce que nous souhaitons à cet hongre sympathique. 

23 avril 2019

Jorn a toujours beaucoup à faire. Son harem s’agrandit régulièrement, à son grand plaisir. Sa sortie sur la place sèche le vendredi Saint fut hélas moins réjouissante. Ses articulations étaient raides et semblaient douloureuses. En tout cas, sa démarche était tout sauf légère. Depuis lors, il se déplace de nouveau plus souplement, ce qui nous laisse penser qu’il n’y a rien de grave. Et espérons que Jorn continuera à marcher avec énergie et légèreté.

4 mars 2019

L’hiver a profondément changé Jorn qui préfère désormais le calme et la paix dans le troupeau. Jorn est donc soulagé que Cœur d’Espoir, le nouveau-venu, se trouve désormais dans un parc à part en raison d’une blessure. Ainsi, il ne doit pas passer tout son temps à reconquérir « ses » juments, que Cœur d’Espoir lui chipait. Cette protection permanente de ses dulcinées lui a coûté beaucoup de forces et d’énergie. Maintenant, il s’agit en premier de récupérer.

28 janvier 2019

Durant quelques temps, Jorn ne semblait pas aimer trop bouger. Il est bien possible que ses articulations étaient un peu douloureuses. Aujourd’hui, il va beaucoup mieux et ce parfait hiver, avec son temps sec et ensoleillé est visiblement bienfaisant. C’est auprès de « ses » trois juments Angélique, Olivine et Majolette qu’il se sent le mieux. Et il est visiblement soulagé que le calme est quelque peu revenu dans le troupeau. En raison des nouveaux venus, c’était un peu agité sur la « montagne magique ».

3 décembre 2018

Jorn continue à être fixé sur ses juments. Son harem, assez dissolu, se compose actuellement d’Olivine, Majolette et Hikali, la nouvelle très attirante. Mais cela change continuellement. Quoiqu’il en soit, grâce aux nombreuses nouvelles juments, Jorn vit son deuxième ou probablement son troisème printemps à fond. Son quotidien est devenu très varié et passionnant. Ainsi, il a parfois de la peine à se retrouver seul dans son box et à s’y reposer.

23 octobre 2018

Aujourd’hui, la pesée était au programme sur notre «montagne magique». Chez Jorn, cette procédure n’aurait pas été nécessaire pour constater qu’il a maigri. La balance confirme ce qui était visible : Jorn est passé de 600 à 565 kilos. Pas un très bon constat, mais peut-être que le fourrage hivernal effacera ce mauvais résultat. Tout comme les autres chevaux, Jorn a également été vacciné et vermifugé.

8 octobre 2018

Dernièrement, Jorn a reçu la visite de ses anciens propriétaires, très heureux de constater comme Jorn et ses sabots allaient bien. Jorn aussi avait visiblement beaucoup de plaisir à les voir. Comme d’autres hongres, Jorn a été envoûté par la belle Olivine qu’il a honoré de ses faveurs. Il sent probablement le troisième printemps – ou plutôt l’automne…

2 septembre 2018

Le ciel au-dessus du Jeanbrenin se couvre de nuages noirs et l’on entend le tonnerre au loin. L’orage arrive. Malgré la menace, Jorn et ses compagnons marchent d’un pas nonchalant en direction de la petite forêt protectrice. Après la canicule, quelques gouttes de pluie en guise de douche sont les bienvenues.

4 août 2018

La chaleur est étouffante aux Franches-montagnes. À cela s’ajoute d’innombrables insectes qui volètent autour de la tête de Jorn. Rien de telle donc que la fraîcheur de la forêt. Par ces conditions estivales, c’est là que l’on peut le mieux se reposer.

7 juillet 2018

Tout le troupeau est ramené du pâturage sur la place sèche durant la journée – et cela sans que les chevaux ne protestent. Au contraire, ils apprécient le grand abri ainsi que le sol couvert de copeaux de bois, car les insectes y sont moins nombreux. Et une petite sieste est toujours la bienvenue !

Début juin 2018

La fidélité paie… on tous les cas on peut le penser! Olivine et Angélique, ses deux meilleures amies, sont de nouveaux plus souvent avec lui qu’avec Sokoll. Il leur fait une cour assidue, les accompagnent et se comporte en gentleman et ces dames sont de nouveaux très attirées.

19 mai 2018

Cela fait plaisir de voir comme Jorn apprécie ce printemps: tantôt il cherche refuge sous les abris de la place sèche et profite pour faire la sieste; parfois il mâchouille du fourrage grossier vers les cabanes (lorsque l’herbe se fait rare). Ou bien, et c’est ce qu’il préfère, il se balade vers les majestueux sapins pour plonger sa tête dans l’herbe savoureuse. C’est la plus belle période de l’année, la chaleur n’est pas encore trop lourde à supporter et les mouches ne sont pas encore trop gênantes…

23 avril 2018

De l’herbe tendre et goûteuse: Jorn est dans son élément! Chaque après-midi, les chevaux sont lâchés sur le pâturage derrière l’écurie et ils savourent cette liberté. Cela ne joue aucun rôle que son Olivine bien-aimée ne soit pas à côté de lui. Pour l’instant, seule l’herbe fraîche compte!

16 avril 2018

Depuis l’écurie, Jorn lance un regard un peu nostalgique en direction du pâturage encore fermé. Et oui, les chevaux du Jeanbrenin devront patienter encore environ un mois au moins avant de retrouver le bonheur d’y brouter. Et avant cela, il y a la pesé, dont le résultat se révèle toujours irréprochable pour Jorn: 618 kilos. Une légère prise de poids depuis l’automne dernier, qui ne nous inquiète pas, Jorn pour habitude de maigrir un peu durant l’été.

16 mars 2018

Il semble que ces messieurs se soient arrangés. Sur le grand pâturage enneigé, c’est Jorn qui pour une fois mène sa petite famille: lui devant, sa chère Olivine à son côté, et juste derrière, son concurrent Sokoll, on peut donc s’échanger le rôle de chef.

5 mars 2018

Jorn a bien supporté le froid de la semaine dernière. Il n’a dû passer des journées entières dehors, exposé à une bise mordante, car les soigneurs rentraient les chevaux plus tôt qu’habituellement. Maintenant que le dégel arrive, les pâturages sont toutefois fermés et il doit se contenter de la place sèche. En contrepartie, il est plus proche de ses dames bien-aimées.

6 février 2018

On ne peut pas ne pas le remarquer: il s’est passé quelque chose dans la vie de Jorn. Ses bien-aimées Olivine et Angélique apprécient beaucoup Sokoll, un nouveau venu. Elles l’accompagnent et font la sieste à ses côtés – et Jorn ? Certes, il est encore à proximité, mais n’est plus le favori. Est-ce définitif ?

Fin décembre 2017

Comme c’est magnifique lorsque le soleil brille sur les paysages enneigé ! Jorn apprécie de pouvoir fouler le grand pâturage en compagnie des autres chevaux et va de l’un à l’autre, se baladant par-ci, par-là. À l’heure de la sieste, il rejoint l’une de ses dames ; cette fois c’est Angélique, qui semble apprécier cette attention.

20 décembre 2017

Jorn a deux comportements bien distincts envers ses congénères : si un hongre s’approche de ses deux dames Angélique et Olivine, il est renvoyé avec rudesse. Mais lorsqu’il a envie de jouer, il part à la recherche d’un compagnon, souvent Wintano un Haflinger ou le poney Naskim et débute alors une longue et exubérante partie de plaisir.

17 novembre 2017

Comme toujours, Jorn est pressé lorsqu’il s’agit de la pesée, et comme toujours il regarde cette dernière avec suspicion. Mais son poids est stable, il ne doit donc pas se faire de soucis ! Par contre un sabot antérieur créé de nouveau des soucis. La fourchette n’est pas belle. Selon le maréchal-ferrant, il faut observer et attendre afin de voir si la sole s’améliore. 

Mi-octobre 2017

Jorn a de nouveaux voisins dehors : des vaches accompagnées de leurs veaux qui débarrassent les pâturages avoisinants de leurs derniers brins d’herbe. L’intérêt n’est pas réciproque : les vaches ouvrent de grands yeux, les chevaux les ignorent. On pourrait interpréter le regard des bovins de la façon suivante : est-ce possible qu’il y a plus d’herbe de leur côté que du nôtre ?

25 septembre 2017

Le photographe en visite, Jorn est là ! Mais l’homme doit se tenir tranquille, immobile, car Jorn aime frotter sa tête contre les épaules des gens – si fort qu’il faut se tenir là comme un roc.

23 août 2016

Son pied est guéri et Jorn se réjouit d‘être sur le pâturage verdoyant. Autrefois, il aurait tout de suite galopé en direction des deux Islandais nouvellement arrivés ; aujourd’hui, cela ne l’intéresse plus. Heureux, il suit ses deux amies Pamela et Fiona.

27 juillet 2017

Jorn et ses pieds! Il a de nouveau un abcès derrière à droite. Et il a de la peine à lever ce postérieur pour les soins ; probablement un problème de dos. La vétérinaire/ostéopathe s’occupera de lui demain.

Mi-juin 2017

Malgré une cure de biotine d’une année, censée améliorer la croissance de la corne des sabots, ceux des postérieurs de Jorn restent très friables. Il, mais aussi nous, devons nous faire une raison. Depuis peu, Olymp, imposant ancien cheval de brasserie, a rejoint son cercle d’amis. Les deux se toilettent mutuellement. 

20 mai 2017

C’est un Jorn comblé qui s’élance lorsque la barrière menant au pâturage s’ouvre pour la première fois cette année. Cette liberté retrouvée est à son goût !

16 mai 2017

La balance indique un peu moins que l’automne dernier pour Jorn. Pas beaucoup, mais c’est bon signe. Il est en forme et prêt pour la saison au pâturage qui va tantôt débuter.

19 avril 2017

Qui l’aurait cru – Jorn démontre son instinct de protection également envers les hongres. Lorsque la palefrenière voulut ramener à l’écurie un cheval aux aplombs incertains, qui était même tombé au sol, Jorn protégea tout d’abord ce dernier, empêchant la jeune fille d’approcher. Il chassa également tout autre cheval trop curieux. C’est seulement lorsque le cheval encore un peu vacillant passa la porte de l’écurie qu’il rejoignit sa Pamela.

28 mars 2017

Jorn est un gars sympa- mais tout a des limite doit-il s‘être dit lorsque sa Pamela est de nouveau allée flirter avec Mister Lou, un bel hongre blanc. Il se pose énergiquement entre les deux et ramène sa compagne à l’ordre. Ah, le printemps…

6 février 2017

Jorn laisse en paix Robin le grand alezan et Naskim, le petit croisé arabe-poney welsch, les deux nouveaux venus au Jeanbrenin. Le temps où il montrait à tous qu’il valait mieux ne pas se trouver sur son chemin semble révolu.

20 janvier 2017

Par ce grand froid et ce gel qui se dépose sur le poil dru des chevaux, Jorn est d’avis que cela pourrait aller plus vite : quand est-ce que la porte qui mène à l’écurie confortable va-t-elle enfin s’ouvrir ?

12 janvier 2017

Jorn aime la neige! Il est si pressé de sortir le matin qu’il glisse dans le couloir. Mais fort heureusement, il atterrit très gentiment sur son arrière-train. Et avant que les palefrenières n’aient repris leur souffle après avoir vu cette cabriole, il est dehors et savoure la neige fraîche !

 

21 novembre 2016

Jorn va beaucoup mieux et peut se passer de médicaments depuis hier. Sa jambe est beaucoup moins enflée. Les promenades à la main ne sont plus nécessaires non plus. Tout se termine bien cette fois encore.

7 novembre 2016

Jorn a un antérieur enflé. Pas de fièvre, donc certainement pas d’infection. Quelle en est la cause, la vétérinaire ne le sait pas non plus. Il reçoit des médicaments, est promené à la main et ose sortir avec le troupeau. Le mouvement devrait lui faire du bien.

24 octobre 2016

Ses sabots n’ont pas vraiment belle allure; ils sont et restent friables. Depuis peu, il reçoit de la biotine, qui devrait améliorer la qualité de ses sabots. Jorn a certes perdu 20 kilos, mais cela n’est pas inquiétant au vu de sa grandeur et surtout de son tempérament. C’est un des premiers à quitter l’écurie après le contrôle vétérinaire. Le pâturage appelle !

Mi-août 2016

Jorn peut enfin être libéré de ses souliers et cesser de recevoir des médicaments. Il marche très bien « pieds nus » sur le pâturage, sans boiter. Si le problème devait réapparaître, le maréchal-ferrant lui posera des fers très légers, en aluminium, qu’il collera plutôt que de les clouer.

8 août 2016

Encore !!! Jorn a perdu un fer devant, malgré la protection. Par chance, les nouveaux „souliers“ sont arrivés et le maréchal-ferrant a enlevé le fer restant. Espérons que cela marchera avec les autres souliers.

28 juillet 2016

Les protections sont arrivées; elles sont très jolies! Bien rembourrées avec de la peau d’agneau, elles protègent avant tout les pâturons antérieurs dans le cas où le cheval devait de nouveau « se marcher dessus ». Jorn quitte rapidement son box, la tête haute – où se trouve mon Olivine ? 

27 juillet 2016

Après quelques jours passés au box afin de ménager ses sabots, il reçoit aujourd’hui des fers spéciaux, en aluminium – collés! Les clous risqueraient d’abîmer les parois des sabots. Jorn se tient bien droit et marche très bien avec ses nouveaux „souliers“.

21 juillet 2016

Un grand changement dans la vie de Jorn: il doit partager son Olivine avec une autre jument. La nouvelle, blonde, s’appelle Angélique, une magnifique jument anglo-arabe. Cela ne lui convient pas, car cette dame n’a aucun respect à son égard, le chassant même.

Fin juin 2016

Jorn aime la liberté que lui offrent les vastes pâturages et on peut le rencontrer par-ci, par-là, le plus souvent vers la fringante Olivine et son compagnon Corsar, parfois aussi aux côtés du bienveillant Franches-Montagnes Hektor et Pamela, l’amie de celui-ci. Le mouvement lui fait du bien, mais malheureusement pas à ses sabots, et il déferre souvent. Comme il ne peut pas être referré pour l’instant, il porte d’épais bandages afin de ménager ses sabots – dans l’attente de souliers adaptés dont nous espérons qu’il ne les perdra plus sans cesse !

20 mai 2016

Liberté retrouvée – les pâturages sont de nouveau accessibles ! Jorn galope sans fin aux côtés d’Olivine ; les deux sont aux anges.

26 avril 2016

Le printemps est encore loin, il neige au Jeanbrenin! Mais Jorn serait prêt pour la saison au pâturage, s’étant déjà débarrassé de sa toison hivernale. Son poids est stable: 616 kilos, comme à l’automne dernier.

16 mars 20116

Jorn profite pleinement de sa retraite. Que la jument Franches-Montagnes Fiona, très dominante, ait quitté son groupe ne semble pas le déranger du tout. Avec Corsar, le hongre si gentil, mais surtout Olivine et Pamela, les deux juments en pleine forme, son groupe est très équilibré.

23 novembre 2015

L’hiver est là et la neige recouvre la place sèche. Au revoir chaleur, adieu les pâturages. Lorsque Jorn aperçoit la poudre blanche au sortir de l‘écurie, il se met au trot – et en scène ! Il parade comme dans un carré de dressage et c’est un régal pour les yeux que de l’observer. Ravis, les soigneurs s’arrêtent pour le regarder.

21 octobre 2015

Jorn est content et nous aussi: son poids est stable et il a bonne mine! Il pèse tout de même 600 kilos, imposant !

16 septembre 2015

Que ce soit comme compagnon de trois juments fringantes ou du hongre Corsar, tout va pour le mieux pour Jorn au Jeanbrenin. De plus, la présence de Fiona à ses côtés lui procure la préséance sur les autres - jusqu’à présent du moins! Car c’est peut-être pour cela qu’un groupe composé de quatre chevaux s’est unis avec un duo. Non pas qu’il y a la guerre, mais juste des disputes vers les cabanes à nourriture ou lors de la rentrée à l’écurie. Les autres se sont donc organisés. 

10 juin 2015

Apparemment, Jorn et son groupe exercent une forte attirance sur les chevaux dominants. Fiona, une jument Franches-Montagnes au caractère bien trempé arrivée au Jeanbrenin en mars dernier, s’est approchée d’eux et a été acceptée. Avant cela, elle avait fait comprendre à tout le troupeau qu’il été préférable de lui faire de la place. Avec ce « renfort », le groupe de Jorn a désormais encore plus la voie libre, partout et tout de suite ! 

5 mai 2015

Oups, la balance indique le poids considérable de 511 kilos, plus encore que l’automne dernier. Mais Jorn a bonne mine; il a presque terminé de muer et son bon appétit indique qu’il est prêt et en forme pour la saison au pâturage. 

28 janvier 2015

Lorsque les pâturages sont recouverts d’une épaisse couche de neige comme c’est le cas actuellement, les chevaux osent s’y promener. Le groupe de Jorn apprécie ces excursions dans la poudreuse, mais plus encore rejoindre la place sèche au galop. Un s’élance et tous les autres le suivent. Seuls les chevaux savent pourquoi…

Début janvier 2015

Également en ce début d’année, Jorn reste fidèle à lui-même. Lors de la rentrée à l’écurie, il arrive en premier vers la porte, reste là tel un gardien, faisant fuir chaque cheval qui arrive en montrant ses dents. Les palefreniers le laisse faire deux trois fois, histoire qu’il puisse montrer qu’il est le chef. Puis ils emmènent le cheval tranquillement à son box, à l’aide d’un licol. Les autres chevaux aussi se sont habitués à ce cirque et ne s’énervent plus.

Décembre 2014

Par ce temps humide, les chevaux doivent se contenter de la place sèche. Jorn s’occupe en jouant. Équilibré et jovial, il parvient même à entraîner avec lui Tato, un Mathusalem avec ses 31 ans.

 

21 octobre 2014

La balance indique quelques kilos en moins qu’au printemps pour Jorn. Il bouge beaucoup dehors et cela le maintient en forme. Il a belle allure. 

15 octobre 2014

Jorn se sent bien au Jeanbrenin. Il profite de ces magnifiques journées automnales aux côtés de Pamela.

18 août 2014

Des hauts et des bas avec Jorn! Ses sabots doivent tout de même être protégés par un ferrage et ont donc récemment été de nouveau ferré.

14 juillet 2014

Jorn a trouvé ses aises dans sa nouvelle vie et s’est définitivement assagi, au grand soulagement des chevaux et des hommes. Désormais, il savoure ses sorties au pâturage en compagnie d’Olivine, qui reste sa dame de cœur. Pamela et Corsar leur tiennent compagnie. Jorn joue aussi volontiers avec d’autres hongres.

10 juillet 2014

Rien n’a changé: lors du retour à l’écurie, Jorn continue à ne pas rejoindre son box. Les palefreniers doivent lui passer une corde autour de l’encolure afin de le mener.

5 juin 2014

Jorn se porte très bien! Son abcès est totalement guérit et peut de nouveau marcher sans fers. Ce cheval s’est bien calmé, appréciant désormais les sorties au pâturage en compagnie de la belle Olivine, de Pamela et de Corsar.

Début avril

Le calme est revenu. Jorn laisse ces messieurs-dames en paix, joue de nouveau avec d’autres hongres…bien qu’il l’aimerait bien pour lui tout seul cette jolie Olivine. C’est à voir comment cette histoire continuera une fois que tous se trouveront au pâturage, ce qui va bientôt être le cas.

Début mars

Deux juments très âgées doivent être mises à l’abri de Jorn à l’extérieur. Elles passent leurs journées ensemble, dans un parc à part, alors que Jorn continue à chasser tout cheval s’approchant trop de sa dulcinée.

28 février 2014

Olivine a complètement fait perdre la tête à Jorn! Cette nouvelle et belle jument noire a toutefois été «adoptée» par Pamela et Corsar. Frustré, Jorn a commencé à s’en prendre à deux vieilles juments qu’il chasse sans répit.

22 janvier 2014

Jorn est de retour! De plus, il ose sortir avec les autres chevaux. Mais il reste encore en traitement, la plaie n’étant pas encore totalement cicatrisée.

27 décembre 2013

Bien que l’abcès se soit étendu jusqu’à l’os, les vétérinaires restent optimistes. Jorn sera soigné au moins encore deux semaines à la clinique avant de pouvoir rentrer. À l’avenir, un ferrage spécial, avec une sole en cuir sera nécessaire afin de protéger le dessous du sabot qui sera sensible.

19 décembre 2013

La cause est désormais connue: un abcès dans le pied qui s’est développé et étendu très rapidement! Les médicaments nécessaires sont administrés au cheval. Nous espérons qu’il se rétablira rapidement.

18 décembre 2013

Visite matinale du vétérinaire; aucune amélioration malgré les antis-douleurs. Jorn se tient toujours sur trois pattes. Après une consultation par téléphone auprès d’un spécialiste, il est décidé d’amener Jorn à la clinique vétérinaire de Berne.

17 décembre 2013

L’après-midi, Jorn joue encore gaiement avec d’autres hongres; mais lors de la rentrée à l’écurie, il sautille sur trois pattes! Le vétérinaire venu sur place ne trouve pas la cause.

4 novembre 2013

Il aime qu’on gratouille l’étoile qui marque son front et participe souvent activement.

10 octobre 2013

Il neige et Jorn s’abrite sous un sapin avec son amie Majolette, loin du reste du troupeau. Ils se serrent l’un contre l’autre comme deux amoureux, appréciant le toit de branchage.

3 octobre 2013

Les chevaux rentrent de nouveau plus souvent à l’écurie et cela n’est pas si simple avec Jorn, qui, tout en faisant mine de vouloir rejoindre son box, visite volontiers ceux qui se trouvent sur son chemin, afin de chaparder dans les mangeoires. Puis, il rebrousse chemin, direction la sortie. Il doit être régulièrement rattrapé et mené à sa place.

1er octobre 2013

Jorn a légèrement maigri, probablement parce qu’il bouge beaucoup lors de ses longues sorties au pâturage, mais aussi en raison de sa nouvelle vie dans un grand troupeau. Mais il semble très content. Astérix ne se met plus dans tous ses états lorsque Jorn broute à proximité de Rouchka. C’est que l’on se connaît un peu mieux…

9 septembre 2013

Actuellement, la favorite de Jorn est Majolette, une jument énergique malgré ses quelques rondeurs.

5 septembre 2013

Aujourd’hui, il rejoint le troupeau pour la première fois. Les jours précédents, Jorn avait enfin daigné s’approcher de la barrière afin de saluer quelques seniors. Aujourd’hui, l’agitation est grande, mais Jorn donne tout de suite à comprendre à tous que ce n’est pas lui qui doit faire de la place, mais eux. Rouchka, son ancienne compagne d’écurie montre de l’intérêt, mais son ami Astérix veille jalousement à ce que Jorn ne s’en approche pas trop.

1er septembre 2013

Arrivé au Jeanbrenin, impassible, il descend du van pour jeter un regard curieux autour de lui. Cela semble lui plaire et à peine arrivé dans un petit pré, il se met à brouter. Les chevaux se pressent de l’autre côté de la barrière afin de saluer le nouveau venu. Mais imperturbable, Jorn continue de brouter.

Biographie de Jorn

Jorn a participé à de nombreux concours de sauts en Suisse et à l’étranger. C’est en 2006 que le futur propriétaire de Jorn, qui s’initiait depuis peu à l’équitation dans un manège, découvrit ce cheval alors âgé de 15 ans. L’entente entre les deux fut tout de suite excellente. Le cheval était brave, câlin, en plus de se montrer un excellent cheval d’école; l’achat fut rapidement conclu. Au pré et en balade, les choses se révélèrent cependant plus problématiques. Lâché, Jorn restait planté là, semblant supplier qu’on le ramène à l’écurie. Et partir en promenade seul était impensable. Aussi longtemps que Jorn pouvait suivre Rouchka, la jument de l’amie du propriétaire, il se montrait très coopératif, sinon il ne faisait pas un pas. Mais avec le temps, Jorn s’améliora. Au fait, ce cheval n’a jamais été malade.