Va-Bite
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Tout derrière : Va-Bite, puis Ikaite et Havanna devant.
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • En compagnie de Little Boy
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Va-Bite et Yvann, son nouveau ami
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age:

Née 1989

Race:

Demi-sang polonais

Lieu:

Le Roselet

Entrée:

26 février 2014

Biographie

14 août 2019

Tout comme l’été dernier, Va-Bite a également perdu du poids durant la saison au pâturage actuelle. De plus, les soigneurs découvrent toujours de nouvelles petites blessures – heureusement jamais très graves. On peut donc dire que cette dame robuste est encore en pleine forme pour son âge.

30 juin 2019

Va-Bite doit encore et toujours partager «son» Yvann à qui la belle Kelly continue à faire perdre la tête. Mais Feisal lui reste fidèle à Va-Bite, ce que la dame apprécie particulièrement lorsqu’il s’agit de chasser les mouches.

10 juin 2019

Yvann est actuellement un peu distrait par Va-Bite, car il est tombé amoureux de la petite Kelly. Comme Feisal n’est jamais loin d’Yvann et Farceur de Kelly, un nouveau groupe intéressant de cinq chevaux a été formée. Nous somme courieux de savoir comment cela va évoluer pendant la saison au pâturage. 

6 mai 2019

Smohalla continue à se tenir plus calme qu’à ses débuts à Maison Rouge, ce qui se confirme lors de la pesée. Au lieu de 555 kilos en automne dernier, il pèse aujourd’hui 570 kilos. C’est bon signe. Malgré ses kilos supplémentaires, cet hongre rustique se réjouit de la saison au pâturage qui débute sous peu.

9 avril 2019

Yvann et Feisal font tous deux une cour intensive à Va-Bite. Chacun veut lui plaire plus que l’autre. Est-ce que Va-Bite va faire son choix ou apprécie-t-elle de voir les deux papillonner autour d’elle ? Le régime d’hiver lui a fait du bien : elle fait bonne impression et est pleine d’énergie. Ça peut continuer comme cela.

18 février 2019

Bien que les dents usées de Va-Bite ne facilite pas la vie, elle arrive encore bien à ce jour à manger du foin. La jument reste ainsi en forme et apparemment encore très attractive aux yeux de ces messieurs. Yvann et Feisal continuent en tout cas à lui prodiguer toute leur attention et à vouloir la séduire. La jument Dénorah s’est également approchée de Va-Bite et petit-à-petit, les deux deviennent amies. Que Gus soit souvent aux côtés de Dénorah ne dérangent que les soupirants de Va-Bite. 

13 janvier 2019

Le régime alimentaire hivernal profite bien à Va-Bite. Malgré ses dents usées, elle arrive encore bien à manger les cubes de foin odorants et semble même avoir pris quelques kilos. Vu son grand âge, cela ne vas pas de soi. Espérons qu’elle continuera à bien manger.

4 décembre 2018

Comme l’a confirmé la balance, Va-Bite a perdu de la masse musculaire ces dernières années. Mais ses jambes restent saine, au contraire hélas de ses yeux.  Va-Bite semble voir de moins en moins bien ; du moins c’est ce que laisse suppoer son comportement. Malgré cela, et bien qu’elle ait toujours de la peine à manger, elle reste pleine d’énergie. Espérons qu’il en sera encore longtemps ainsi.

7 novembre 2018

L’équipe des palefreniers est un peu inquiète lorsque Va-Bite monte sur la balance. Elle a visiblement maigri et s’est blessée plusieurs fois durant la saison au pâturage. À cela s’ajoute le fait que ses dents sont très usées et plus très fortes. Mais le résultat, soit 20 bons kilos de moins qu’au printemps, est réjouissant et laisse espérer que Va-Bite continuera à profiter de sa retraite au Roselet.

8 octobre 2018

Dernièrement, Va-Bite a soudain eu un problème avec son postérieur gauche, ce qui l’a obligée à rester au box, et à être examinée par le vétérinaire qui a diagnostiqué un faux mouvement. Grâce aux bons soins ainsi qu’à des bains froids, Va-Bite s’est rétablie en quatre jours. Heureuse, elle a pu rejoindre le troupeau sur le pâturage.

3 septembre 2018

Celui qui observe Va-Bite manger remarquera très vite qu’elle a un problème. Beaucoup d’herbe n’arrive pas jusqu’à son estomac. Malgré cela, elle mange volontiers et a pu vraisemblablement et contre toute attente garder son poids. Elle aime avoir son harem autour d’elle : les deux blancs Feisal et Yvann, qui la suivent partout. 

6 août 2018

Bien sûr que Va-Bite apprécie de se reposer à l’écurie durant la canicule qui règne actuellement. Néanmoins, elle est très motivée lorsqu’il s’agit de sortir lorsque les chaudes journées touchent à leur fin. Il en va de même pour Yvann et Feisal, et les trois se retrouvent à l’ombre de l’abri pour mâchouiller du foin s’il trop d’insectes volètent encore dans l’herbe. Mais Feisal n’ose pas trop s’approcher d’elle ; Va-Bite semble en avoir assez de cet Arabe envahissant qui ne cesse de la coller. 

Début juillet 2018

La bonne condition physique de Va-Bite nous étonne. Malgré ses mauvaises dents, elle semble pouvoir bien mâcher l’herbe, que cette dernière soit broutée ou distribuée déjà fauchée par les soigneurs. Elle mérite de tout cœur de passer un bel été, sans doute son dernier.

10 juin 2018

Malgré les conditions tropicales et les averses parfois violentes Va-Bite est dans son élément. Elle a changé son écurie contre la vie en plein air et son compagnon Feisal reste fidèlement à ses côtés. Yvann par contre fait la navette entre Savannah et Dunja, sans toutefois l’avoir complètement oubliée

Début mai 2018

Si l’hiver a duré une éternité, le printemps lui passe trop vite. L’accès au pâturage est libre et Va-Bite est dans son élément. Certes, l’herbe suffit encore à peine à se nourrir, mais se rouler dedans procure un bien incroyable !

[Translate to Französisch:]

5. Juni 2018

Trotz etwas tropischen Verhältnissen und teilweise starken Regengüssen ist Va-Bite in ihrem Element. Der Stall ist gegen ein freies Leben eingetauscht und Feisal ihr treuer Begleiter geblieben. Yvann hingegen pendelt gerne zwischen Savannah und Dunja, ohne aber Va-Bite ganz vergessen zu haben.

 

24 avril 2018

Va-Bite observe la balance d’un air critique – combien pèse-t-elle? Mais non, bravo Va-Bite: ton poids a bien augmenté! Il n’atteint pas encore celui de l’année passée, mais quand même. Et elle devrait cesser de maigrir lorsqu’elle sortira régulièrement au pâturage afin de brouter l’herbe tendre. Cela deviendra plus critique lorsque cette dernière ne suffira plus et que les chevaux seront nourris avec de l’herbe fauchée ailleurs pour leur être distribuée. Cette herbe, plus longue et plus dure, sera difficile à manger pour Va-Bite. Nous la surveillerons et veillerons à ce qu’elle n’ait pas faim.

5 avril 2018

Longtemps, Va-Bite fut une jument «invisible», qui se fondait dans le troupeau. Toutefois, elle nous tient en haleine depuis quelques temps déjà, rejoignant régulièrement l’écurie avec des éraflures aux jambes. Malgré les soins minutieux prodigués, la jambe concernée enfle. Et oui, Va-Bite est sensible. Quest-ce qu’elle fait, dans quelles situations se blesse-t-elle? Cela reste son secret. Heureusement que le vétérinaire doit rarement intervenir, car Va-Bite déteste devoir rester à l’écurie pour guérir.

24 février 2018

Tous les chevaux sont rentrés, mais le box de Va-Bite est vide. Tout de suite, le pire est envisagé : elle a glissé sur le sol gelé et ne peut plus se relever. Nous courrons en direction de la place sèche équipés de cordes. Mais Va-Bite n’est pas en danger ; imperturbable, elle mange paisiblement auprès de la cabane à nourriture, sans avoir remarqué que le troupeau est rentré.

30 janvier 2018 

Il n’y a heureusement pas eu de rechute; Va-Bite ne s’est pas remis à boiter, même après plusieurs jours passés dehors. Elle a également retrouvé peu à peu son appétit, qu’elle avait perdu lors de son séjour au box. Nous sommes heureux ; elle nous plaît tellement mieux comme cela !

11 janvier 2018

Va-Bite aimerait effacer au plus vite de sa mémoire les dernières semaines. Son état de santé a nécessité un repos au box, la plus terrible des punitions à ses yeux. Tout a commencé par des signes de colique : la jument se couchait et ne mangeait pas. Elle alla mieux après la visite du vétérinaire, avant de se mettre soudainement à boiter fort, ce qui nécessita une nouvelle visite du vétérinaire. Postérieur droit enflé, le repos forcé au box tant haï est inévitable. Va-Bite serra les dents et peut aujourd’hui rejoindre les autres dehors. 

Début décembre 2017

Va-Bite a «pêché » un admirateur à temps partiel. Le pur-sang arabe Feisal la suit comme son ombre. Tant d’attention est trop pour elle et elle essaye désespérément de semer le beau blanc. Elle n’a toutefois pas compté avec la ténacité de celui-ci qui ne se laisse pas éconduire. Du moins pas tant qu’il n’a pas trouvé une autre victime.

27 novembre 2017

Va-Bite pèse aujourd’hui 575 kilos, un chiffre imposant. Cependant, la jument pourrait avoir un peu plus de réserve sur les côtes. Si elle pouvait brouter à satiété durant la belle saison, elle devra se contenter de pellets de foin humidifiés durant l’hiver. Est-ce que ses dents usées lui permettront de manger de l’herbe au printemps ? À voir.

Octobre 2017

Si Va-Bite se trouve dans l’objectif du photographe, cela signifie que son ami Yvann se promène de nouveau avec d’autres dames sur le pâturage. Mais par ces magnifiques journées automnales et ces températures si douces qu’elles permettent aux chevaux de passer encore la nuit dehors, Va-Bite est occupée à brouter les derniers brins d’herbe et à faire la sieste au soleil. Elle n’a pas besoin d’Yvann pour cela ! En outre, ce dernier vient régulièrement lui dire bonjour.

Début septembre

Les températures baissent ce qui a pour effet de « refroidir » les hormones de Va-Bite. Désormais, elle a mieux à faire que d’appâter les hongres avec ses yeux doux. C’est qu’il profiter de la dernière herbe avant la neige.

 

29 août 2017

C’est à désespérer! Va-Bite montre toujours beaucoup d’intérêt pour les hongres, mais ceux-ci ne veulent rien savoir. Elle s’accroche donc de nouveau à Yvann qui n’a d’yeux que pour Dunja.

Mi-juillet 2017

Va-Bite ne sait pas trop où donner de la tête. Elle essaie désespérément d’attirer l’attention de Loriot, un grand hanovrien bai. Mais celui-ci la chasse démonstrativement. Il ne veut rien savoir d’elle, du moins pour le moment.

16 juin 2017

Va-Bite passe la journée dans la fraîcheur de l’abri aéré, perdue dans ses pensées, Yvann se tient près d’elle, débarrassant la tête de son amie des mouches à coups de queue rythmés.

22 mai 2017

La météo permet à Va-Bite de passer la nuit dehors. Il y a aussi enfin assez d’herbe pour nourrir assez et le monde est en ordre pour la jument. Même si Yvann passe beaucoup de temps à suivre d’autres juments.

10 mai 2017

Les soucis au sujet de Va-Bite demeurent: le passage sur la balance indique qu’elle a perdu pas mal de poids. Ses dents sont usées et elle reçoit un complément alimentaire. Nous comptons aussi sur la belle saison et l’herbe tendre, facile à mâcher. Car sinon, elle est en pleine forme.

11 avril 2017

La jument est soulagée de retrouver Yvann à ses côtés, après la longue absence de celui-ci due à une blessure. Elle semble aussi lui avoir manqué, car pour l’instant, il ne quitte plus sa Va-Bite des yeux. Ce qui lui convient bien…

28 mars 2017

Les températures clémentes sont plus qu’idéales pour les nettoyages. Va-Bite fait un passage au salon de beauté, se laissant shampooiner avec délectation. Elle aime que l’on s’occupe d’elle et un massage corporel est toujours le bienvenu. De plus, elle avait vraiment besoin d’une douche, son poil étant boueux et poussiéreux. Étincelante, Va-Bite retourne au pâturage où elle s’empresse de se rouler sur le sol… propreté, au revoir !

9 mars 2017

Mi-février, nous avons dû malheureusement soulagér Ikaïte, l’amie de Va-Bite, qui était devenue très faible. Va-Bite n’a pas semblé perturbé par ce départ. Elle sembla même être presque soulagée d’avoir désormais le joli Yvann rien que pour elle et le réquisitionna illico-presto. Elle en est tellement amoureuse que le beau blanc n’ose ainsi plus s’éloigner d’un mètre, encore moins regarder un autre cheval.

16 février 2017

Va-Bite observe les soigneurs qui s’affairent dans l’écurie d’un regard peu rassuré, d’autant plus qu’ils n’apportent pas de nourriture. Lorsqu’ils pénètrent dans son box une seringue à la main, elle devient carrément méfiante. D’habitude, la jument, toujours très intéressée, s’approche de suite. Ce matin, elle se tourne, montrant son postérieur. Le signal est très clair, elle veut ses protéger. Il faut un peu de temps pour se glisser à la hauteur de sa tête, la calmer, et lui faire avaler le vermifuge contenu dans la seringue. Cela n’est pas si terrible semble-t-elle ensuite penser. C’est qu’elle a à peine remarqué ce qui lui arrivait…

1er février 2017

Aujourd’hui c’est son jour de chance, et la jolie brune ferme ses yeux de ravissement. Elle bénéficie d’un massage bienfaisant à la brosse. Bien que Va-Bite ne soit pas en train de muer, elle apprécie tout de même le contact avec les soigneurs et se laisse également brosser à la tête avec plaisir.  

6 janvier 2017

Va-Bite semble mal lunée. Ikaite ne fait rien de juste à ses yeux et lorsqu’elle s’approche de Va-Bite, celle-ci lui décroche une ruade. Même Yvann ne peut rien y faire ; il essaie patiemment de réconcilier les deux pestes et se place entre elles.

2 décembre 2016

Tôt le matin, alors que le soleil pointe à peine à l’horizon, on trouve déjà Va-Bite au pâturage. Grâce au temps sec, les chevaux osent sortir chaque jour dans le terrain. Va-Bite cherche des derniers brins d’herbe, aux côtés d’Yvann et d’Ikaïte.

9 novembre 2016

Le contrôle vétérinaire qui a lieu deux fois par année est bien sûr bénéfique, et la pesée indique 50 kilos de moins qu’au printemps pour Va-Bite. Elle est loin d’être maigre, mais elle est devenue plus mince. La dentiste contrôlera sa dentition et nous garderons la jument à l’oeil.

Début octobre 2016

En principe, cette solide jument est très indépendante, allant où elle veut. Les soigneuses doivent la suivre et l’arrêter si elles veulent quelque chose d’elle. Mais hop là, maintenant elle va volontiers vers elles dehors et quémande un biscuit. Le temps passé au box en raison d’une blessure superficielle, couplée à une distribution généreuse de friandises afin de la consoler, a visiblement amélioré leur relation…

12 septembre 2016

Jument indépendante, Va-Bite aime se joindre parfois à d’autres chevaux. Mais de son côté, elle n’apprécie pas qu’Ikaite, jument bai foncé demi-sang avec laquelle elle passe toujours plus de temps, s’intéresse beaucoup à la nouvelle venue Havanna. Va-Bite doit s’adapter et tolérer cette dernière, bon gré, mal gré. Comme toujours chez elle, c’est une question de temps : soit elle va s’habituer à cette nouvelle situation, soit elle va aller voir ailleurs.

29 août 2016

Havanna, jolie jument Haflinger est arrivée au Roselet. Comme toujours, Va-Bite se montre sous son mauvais côté, chassant la nouvelle.

20 juillet 2016

Va-Bite attend la visite du maréchal-ferrant et est donc ramenée à l’écurie vers midi. Elle apprécie ce service, car elle est brossée et trouve sa mangeoire remplie de nourriture, tout en passant les heures chaudes de la journée dans l’écurie tempérée. En fin de journée, elle rejoint le pâturage. C’est cela la vie…

Mi-mai 2016

Va-Bite a passée sa première nuit dehors à peine la saison au pâturage ouverte. Toujours entourée de gentils messieurs qui l’accompagnent à tout de rôle. Contre ses démangeaisons et afin de sauver sa crinière peu abondante, elle est régulièrement traitée avec une lotion. Pour cela, elle n’est pas rentrée à l’écurie (source de stress chez elle que d’être seule), mais est frictionnée dehors. Elle se laisse bravement faire, baissant même la tête afin que les palefrenières puissent atteindre son front.

18 avril 2016

Aujourd’hui, la balance indique 15 kilos de plus qu’en automne dernier. Son indépendance ainsi que son rang dans la hiérarchie du troupeau lui permettent naturellement de manger où et quand elle veut. Et elle semble profiter pleinement de cela.

18 mars 2016

Aujourd’hui il fait aussi frais, mais le soleil brille et une toute autre image se présente à nous : tous les chevaux se tiennent au milieu de la place sèche, somnolant au soleil, les yeux mi-clos. Ah, le printemps…

16 mars 2016

Quelle bise ! Cela refroidi encore plus l’atmosphère déjà bien fraîche. Sur la place sèche, Va-Bite se colle contre le mur qui la protège du vent. Personne ne vient voler la place de cette jument dominante.

24 février 2016

Cette gentille jument n’est pas faite pour une relation durable. À peine écrit-on qu’elle a trouvé un ami en la personne de Hanse, un joli cheval de trait, et déjà on la voit auprès d’Olaf ou alors Lucky Strike le jour suivant. Mais on ne la voit plus vers grand blanc Yvann, ce dernier ayant une «nouvelle ombre» : Pilzle, un poney Shetland. Et ce dernier n’apprécie pas de telles visites féminines.

15 janvier 2016

Le froid et la neige ne dérangent pas Va-Bite. Cependant, elle connaît très bien les bruits qui annoncent un retour imminent à l’écurie et est tout de suite prête! Elle se trouve donc dans le peloton de tête…

4 décembre 2015

Va-Bite ne se trouve jamais plus là où on l’attend, à savoir auprès de ses fidèles amis. Non, elle tient compagnie à Hanse, ancien cheval de trait bien costaud. Est-ce parce que son ami Yvann a repéré une jolie jument baie qu’il suit désormais partout? Jument certes inconstante, mais partout bienvenue!

2 novembre 2015

Va-Bite a passé la barre des 600 kilos: 605 kilos. C’est un peu beaucoup, mais bien qu’un peu ronde, elle est en forme et éveillée. On lui accorde donc…

22 septembre 2015

La jument a apparemment les pieds sensibles. Les sabots tournés vers l’intérieur laissent penser qu’elle se ménage en marchant. Et comme elle bouge beaucoup, il a été décidé de la ferrer à nouveau, en corrigeant petit à petit ses aplombs.

10 juillet 2015

Va-Bite est à nouveau en chaleur et a choisi un nouvel élu : Hanse, cheval de trait de l’Allemagne du Sud.

Début juin 2015

L’exéma d’été de Va-Bite est traité à l’aide d’une lotion appliquée régulièrement à la base de la queue et de la crinière. Il a fallu beaucoup fois pour qu’elle apprenne à baisser bravement la tête afin de faciliter l’application. La bouteille dans une main, une friandise fans l’autre, c’est ainsi que Va-Bite a compris.

7 mai 2015

Rien ne va changer dans la vie de Va-Bite qu’il était prévu d’envoyer sur le vaste pâturage communal ces prochains jours. En forme comme elle l’est, la jument était une candidate idéale pour prendre la place du défunt Samara. Mais son amitié avec les hongres Yvann, Lucky Strike et Olaf en aurait souffert, se serait même brisée. Et cela, nous ne le voulions pas.

10 mars 2015

Va-Bite reste un peu maladroite et a régulièrement de petits bobos, pas graves,  mais qui doivent être soignés tout de même, car chez elle, la moindre plaie s’infecte ou le moindre petit coup provoque «une bosse». Les palefrenières le savent, et poussant un soupir, empoignent le tube de pommade.

Mi-janvier 2015

L’hiver aussi, Va-Bite est en chaleur, s’approchant alors de plusieurs hongres, ce qui parfois, débouche sur quelques disputes. Mais elle est très gentille avec les palefrenières et comprend très vite ce que l’on attend d’elle.

Début décembre 2014

Va-Bite est un peu maladroite. Elle trébuche sur chaque tas de neige, tombant presque à terre. Une fois, elle s’est retrouvée assise dans son box, après s’être retournée trop rapidement – sans se blesser heureusement !

28 octobre 2014

La balance indique 576 kilos. Comme c’est la première fois qu’elle est pesée, nous ne pouvons pas affirmer avec certitude qu’elle a grossi. Mais à en juger son apparence oui; mais avant tout, elle est en pleine forme! 

6 octobre 2014

Son amitié avec Va-Bite fait visiblement du bien à Yvann. Le sympathique Lucky Boy tient souvent compagnie aux deux et Olaf aussi est parfois avec eux. Entourée de ces gentils hongres, Va-Bite se plaît bien dans son nouvel habitat.

24 juillet 2014

En tant que cheval dominant, on peut se déplacer librement et seul dans le troupeau. C’est le cas de Va-Bite, qui n’est plus avec Yvann. Désormais c’est Olaf, un paisible hongre demi-sang bai foncé qui se tient souvent à ses côtés.

15 mai 2014

Va-Bite a elle aussi désormais un compagnon. Il s’agit d’Yvann, hongre blanc assez sensible,  qui lui a tenu compagnie lorsqu’elle a dû rester au box quelques jours. Yvann boite légèrement, certainement en raison d’une arthrose. Mais cela ne l’empêche de passer de belles journées au pâturage avec Va-Bite.

23 mars 2014

Va-Bite apprécie toujours la compagnie des «forts» auprès desquels elle passe ses journées.

10 mars 2014

Oui, cette jument a bien du tempérament et côtoie volontiers les chevaux dominants du troupeau. Jusqu’à présent, Va-Bite n’a présenté aucun symptôme de son allergie au pollen ainsi qu’à la poussière, de telle sorte qu’elle est soumise au même régime alimentaire ainsi que de détention que les autres pensionnaires.

28 février 2014

Peu après son arrivée au Roselet, Va-Bite a dû rester au box quelques temps en raison d’un grand hématome à un postérieur; certainement une conséquence d’un coup de pied d’un congénère.

L’histoire de Va-Bite

Comme pour beaucoup d’autres de nos pensionnaires, nous ne savons pas grand-chose de la jeunesse de Va-Bite. Sa dernière propriétaire l’acheta en 1995 à une connaissance, qui elle-même avait acquis la jument auprès d’un marchand ayant importé Va-Bite de Pologne. La dame pris régulièrement des leçons de dressage avec sa monture et participa à divers concours. Elle avait beaucoup de plaisir, même si sa jument n’avait pas toujours les nerfs solides. Parfois quelque peu têtue, la jument était toutefois très gentille. Devenue âgée, Va-Bite commença à avoir parfois de la peine à se lever. De plus, elle développa une allergie au pollen et à la poussière. Très gentille, Va-Bite reste très brave durant les soins usuels, même si elle se montre parfois un peu têtue…