Vivaldi
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • Sur le pâturage, avec Gina
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age:

Né en 1992

Race:

Âne

Lieu:

Le Roselet

Arrivée:

Décembre 2010

Biographie

14 août 2019

Actuellement, Vivaldi passe ses journées au pâturage ou sur la place sèche. Le soir, il rentre à l’écurie afin de manger son foin en toute tranquillité. Vivaldi est notre petit policier qui doit observer minutieusement tout ce qui se passe au Roselet.

Début juillet 2019

Saison estivale= saison au pâturage. Cela vaut également pour les ânes et on peut lire la joie de Vivaldi sur son visage, les poneys partageant parfois sa pâture. Il se passe donc beaucoup de chose, ce qui lui a toujours plu.

12 juin 2019

Vivaldi est soulagé que la pluie ait enfin cessé. Le froid aussi l’a beaucoup affecté. Sa nature d’âne le fait apprécier le sec et la chaleur. Il se tient encore un peu perdu sur la place sèche. Est-ce que les nuages vont s’en aller ? Ou la pluie va-t-elle se remettre à tomber? C’est égal, de toute façon son écurie est en train d’être lavée à grande eau de fond en comble. C’est pourquoi il doit encore rester dehors, mauvais temps ou pas.

8 mai 2019

Vivaldi se porte toujours aussi bien. Grâce aux deux poulains, il y a toujours autant de va-et-vient dans son écurie. Le débourrage des jeunes chevaux aussi lui plaît énormément. Tant qu’il y a quelque chose à voir, il est content. Mais avec l’ouverture imminente de la saison au pâturage, tout redeviendra plus calme autour de Vivaldi. La pesée du jour nous satisfait : 149 kilos en automne dernier, 140 aujourd’hui.

10 avril 2019

Vivaldi a de la chance: les deux poulains nés récemment attirent beaucoup de visiteurs dans son écurie. Quel va-et-vient ! Génial ! Vivaldi apprécie particulièrement le plus jeunes des deux poulains, un petit étalon nommé Lambrusco. Vivaldi joue fièrement à « l’oncle » à travers les barreaux.

19 février 2019

Certes, nous sommes encore en hiver, mais le soleil gâte vraiment nos ânes du Roselet ces derniers jours. Vivaldi aussi aime s’exposer aux rayons de soleil qui le réchauffe. La naissance le 8 février de Surprise, une pouliche Franches-Montagnes, apporte beaucoup d’animation dans l’écurie des ânes. Un vrai programme de divertissement !

15 janvier 2019

L’’hiver n’est pas vraiment la saison préférée des ânes qui, originaires du désert, préfèrent des temps plus chauds. Cependant, Vivaldi est un dur à cuire parmi les ânes et mange même dehors lorsqu’il pleut, alors que ses congénères préfèrent rester au sec.

3 décembre 2018

Vivaldi se porte bien. Le départ simultané de deux membres du groupe, Gina et Sabrina, ne semble pas trop toucher ce solitaire, du moins vu de l’extérieur. Et oui, indiscutablement, les gens l’intéressent plus que ses amis aux longues oreilles. Ainsi, il préfère jouer avec les palefreniers plutôt qu’avec ses congénères. Malgré tout, une perte simultanée de deux membres du groupe après tant d’années passées ensemble constitue certainement une étape importante pour Vivaldi également.

7 novembre 2018

Pour Vivaldi et ses dames, la pesée est également à l’ordre du jour. Il se laisse bravement enfiler le licol et monte sur la balance en toute décontraction. Le résultat est réjouissant : Vivaldi mange bien et volontiers et pèse donc quelques kilos de plus qu’au printemps !

4 octobre 2018

Vivaldi a été fort occupé ces dernières semaines. Car pendant les vacances scolaires d’automne, les promeneurs sont nombreux sur le pâturage communal. Et Vivaldi a eu besoin de beaucoup d’énergie pour veiller sur ses congénères. Il apprécie d’autant plus de pouvoir se reposer un peu en compagnie de ses deux dames, dans la stabulation où il passe volontiers le temps en cherchant des grains d’avoine tombés dans la litière de paille.

4 septembre 2018

Les ânes du Roselet sont particulièrement gâtés en automne. Ils osent aller sur le pâturage qui jouxte celui de la commune. Une raison de plus pour Vivaldi de « monter la garde ». Ainsi, notre sentinelle observe-t-elle attentivement ce qui se passe autour de lui, ou elle se tient vers la barrière pour faire des mamours aux chevaux – pendant que ses cinq compagnons aux longues oreilles broutent paisiblement. Chez les ânes aussi, c’est « chacun son truc ».

6 août 2018

Si Vivaldi a trop chaud, il se réfugie sous la saillie en béton de la terrasse. Pendant que l’on boit du café et que l’on déguste des glaces au-dessus de sa tête, il tend les oreilles pour espionner les visiteurs. Notre sympathique observateur, pour une fois si discret et invisible pour beaucoup de monde.

10 juillet 2018

«Je suis le petit roi du Roselet» semble vouloir dire Vivaldi, dont le parc domine la place sèche des chevaux. Depuis là, il a tout sous contrôle et sait toujours tout ce qui se passe chez «ses sujets». Et s’il veut plus de détails, il n’a qu’à descendre en bas pré afin d’observer les chevaux de plus près.

9 juin 2018

Les chevaux Franches-Montagnes ont pris possession du pâturage communal, leurs quartiers d‘été. L’écurie Zéphyros appartient désormais aux longues oreilles. Durant la nuit, Vivaldi partage la place sèche et un box attenant avec Sabrina et Gina. Ce programme est fait sur mesure pour notre petit monsieur : ainsi, rien ne lui échappe. Ayant remarqué que l’accès au pré était encore ouvert, il en a profité, sous les regards jaloux de Goliath, Franco et Luccio.

 

5 mai 2018

Enfin le moment est arrivé: les jeunes Franches-Montagnes sortent sur la place sèche. Vivaldi ne perd pas une seconde avant de s’approcher de la barrière. La raison de sa précipitation ? Il a déjà lu depuis longtemps que les jeunes juments sont en chaleur. Si seulement il pouvait passer cet obstacle qui lui cache en plus en partie la vue. Mais il doit se contenter de mordiller affectueusement l’encolure de ces dames. 

24 avril 2018

Le petit brun pèse toujours à peine plus de 140 kilos! C’est un très bon poids, rien de trop, et cela malgré les montagnes de foin odorant servis à part, dans «sa chambre». C’est qu’il fait toujours des pauses pour observer attentivement, car très intéressé par tout ce qui se passe. Une méthode pour rester mince ?

5 avril 2018

Le soleil brille par-dessus la crête pour un bref instant. Cela tombe bien, Vivaldi et ses amis sont justement en train de se défouler dans le parc. Sabrina, Luccio et Golitah en profitent pour faire une sieste. Comme d’habitude, Vivaldi se met en place pour monter consciencieusement la garde.

Fin février 2018

Le froid sibérien n’est pas du tout du goût de Vivaldi. On aimerait emballer ce petit âne suppliant en silence dans une couverture et l’installer sur le canapé, dans un salon bien chauffé. Heureusement, il reçoit beaucoup de carottes qui lui font oublier le froid au moins un instant.

29 janvier 2018

Le mignon petit brun ouvre de grands yeux lorsqu’un monstre jaune est poussé le matin dans l’écurie, en lieu et place d’un tas de foin. Les pluies torrentielles de la nuit ont laissé une grande flaque dans le couloir, qui doit maintenant être aspirée par la machine. Intéressé, Vivaldi se tient au premier rang sans comprendre pourquoi les chevaux ont tellement peur de ce visiteur inhabituel. 

10 janvier 2018

Alors que la clique des ânes rejoint l’écurie après leur sortie matinale au parc, le petit brun n’a qu’une chose en tête : s’installer dans sa « suite » avec Gina et Sabrina, là où un généreux tas de foin accompagné d’un seau d’eau les attendent. Vivaldi ne s’est en effet jamais habitué aux abreuvoirs automatiques. Le foin ne l’intéresse pas plus que cela ; non ce qu’il aime, c’est déambuler dans les couloirs, grignotant par-ci, par-là, ou s’engouffrer dans un box ouvert, selon la devise : c’est le chemin qui fait le but…

6 décembre 2017

Un grand jour pour notre petit âne : le Saint-Nicolas est au Roselet ! Vivaldi porte fièrement le sac contenant les friandises en trottinant derrière l’homme à la barbe. Il le suit dans la salle d’information où les enfants l’attendent avec impatience. Récompense ou réprimande, Saint-Nicolas et le Père Fouettard distribuent le tout… Le sac que porte Vivaldi se vide peu à peu, sans qu’il ne reçoive un biscuit. Mais chaque enfant le caresse affectueusement. Ceux qui connaissent Vivaldi savent qu’il préfère encore plus cela à des biscuits.

27 novembre 2017

Vivaldi n’a pas maigri ; ne voit-on pas là des fesses bien rebondies, bien plus que par le passé ? Le traitement spécial dont lui et Gina bénéficient porte ses fruits. Ils peuvent manger le foin à satiété et à leur rythme, lentement, dans une stabulation séparée. Les palefrenières continuent tout de même à surveiller leur poids afin d’éviter toute mauvaise surprise.

18 octobre 2017

De telles journées automnales permettent aux chevaux de fouler le grand pâturage. Celui plus petit, situé au bord de la petite route et dont l’herbe a déjà été mangée par les chevaux, est accessible pour les ânes. Le tapis vert est encore suffisant pour eux, il suffit de bien chercher pour trouver encore quelques brins d’herbe. Mais un âne, Vivaldi bien sûr, s’intéresse plus pour ses grands voisins qu’à remplir son estomac. C’est ainsi qu’il fait la connaissance du gentil cheval de trait Hanse par-dessus la barrière.

Début septembre 

L’air espiègle, Vivaldi s’approche de nous couvert de saleté ; avant tout son visage ressemble à une tranche panée. Il ne comprend pas pourquoi soudain personne ne veut caresser sa tête. Mais il n’a de toute façon pas beaucoup de temps pour les câlins, car en septembre les cavaliers qui passent devant son domicile sont nombreux et comme nous le savons, Vivaldi ne veut rien louper.

24 août 2017

Le rêve le plus fou de Vivaldi semble se réaliser: enfin, il ose côtoyer les poneys au pâturage. Il oublie de suite qu’il est un âne, quittant sans hésiter ses collègues aux longues oreilles.

19 juin 2017

Que Vivaldi ait jadis donné son cœur aux poneys est connu. Et lorsque parfois il broute dans le même pré qu’eux, c’est jour de fête pour lui. Par contre, s’il doit se contenter de les observer, il se met à les appeler. 

22. Juli 2017

Aujourd’hui ce ne sont pas les poneys qui sont au centre de son intérêt ; non ce sont les vaches tachetées noir et blanc paissant sur le pâturage communal qui attirent son attention. Il se tient si près de la barrière que les langues rêches des jeunes vaches lissent son poil hirsute. Le bétail s’est éloigné depuis longtemps déjà, mais Vivaldi reste figé, le regard ému en direction de ses nouvelles connaissances.

22 mai 2017

Le troupeau de chevaux a quitté les lieux pour rejoindre le pâturage communal et Vivaldi a le cœur lourd. C’est qu’il les aime bien ces Franches-Montagnes, surtout les jeunes. Par chance, les prés sont maintenant accessibles et l’herbe printanière le console un peu.

11 avril 2017

Vivaldi est le dernier spectateur a assisté au coucher du soleil, lorsque ce dernier se transforme en une grosse boule orange disparaissant lentement à l’horizon. L’air rêveur, il reste tout de même attentif lorsque la nuit s’étend sur la place sèche et les écuries.

10 mai 2017

Vivaldi est content et nous aussi. Son poids est stable et il continue à volontiers aller dans un grand box en compagnie de la collègue afin de manger une ration de foin supplémentaire. 

25 mars 2017

Ça s’est passé dans la soirée de ce samedi. Le deuxième poulain est né dans le box à côté de celui des ânes. Lorsque la jeune mère salua la venue de son nouveau-né d’un doux murmure, Vivaldi enchaîna tout de suite avec un vigoureux hi-han. De discrets hennissements de bienvenue suivirent des boxes alentours. 

8 mars 2017

C’est une période intéressante qui début pour notre petit policier d’écurie. Il y a peu, le premier des deux poulains attendus est venu au monde quasi sous ses yeux. Un tel évènement amène plus de visiteurs, ce dont Vivaldi se réjouit particulièrement. Et qui a dit qu’il ne pouvait pas concurrencer avec un poulain, aussi mignon soit-il ?

16 février 2017

Vivaldi a un mauvais pressentiment lorsqu’au petit matin, les soigneurs pénètrent dans les boxes armés de seringues plutôt que chargés de foin. Il s’étonne que son colocataire Franco reste si calme, car à son avis, il y a anguille sous roche. Et lorsqu’en plus il voit la tête son compagnon fait après avoir ingurgité le contenu de la seringue, il est bien décidé à ne pas se laisser attraper. Mais la patience des soigneurs est infinie et ils finissent par immobiliser Vivaldi pour lui faire avaler le vermifuge. Serrer les dents ne sert à rien…

30 janvier 2017

Lorsque Vivaldi doit rejoindre son box „de jour“, en compagnie de Sabrina, un appel suffit pour qu’il arrive en trottant. Mais il faut veiller à ne pas laisser trop de portes ouvertes sur son passage. Vivaldi est très curieux et la dernière fois, voyant que la porte d’entrée du bâtiment était restée ouverte, le petit roublard a quitté l’écurie au galop. Il a reniflé partout, sans trop s’éloigner. Mais il a fallu lui passer un licol pour le ramener à l’écurie. 

7 janvier 2017

Ça craque dans l’écurie des ânes, comme si une ruée d’enfants serait en train de manger des cacahuètes. En réalité, c’est Vivaldi et ses compagnons qui rongent nos sapins de Noël bien secs, en qualité de machines à recycler. Et oui, pour nos ânes aussi, c’est « deux fois Noël ».

12 décembre 2016

Ces agréables journées hivernales sont tout à fait à son goût: certes froides le matin, les températures grimpent rapidement grâce au soleil, pour devenir très agréables à midi déjà. Et le soir, un délicieux foin ainsi qu’un confortable tapis de paille l’attendent, lui et ses compagnons.

6 décembre 2016

C’est un grand jour pour Vivaldi : il est brossé et de grandes sacoches remplies de friandises sont installées sur son dos… Et oui, Vivaldi accompagne le Saint-Nicolas qui rend visite aux enfants du village voisin. Il se comporte de façon exemplaire, est très intéressé et apprécie les nombreuses caresses des enfants !

9 novembre 2016

Ce sont des visages heureux aujourd’hui: la balance indique 12 kilos de plus qu’au printemps. Le séjour dans les quartiers d’étés a visiblement été bénéfique. Durant l’hiver, Vivaldi continuera à recevoir sa portion supplémentaire .

Début septembre 2016

Il est de nouveau temps pour les ânes de rejoindre leur camp « d’été ». Toutes les longues oreilles ont pris leurs quartiers au Cratat-Loviat, dans une petite écurie entourée d’un grand par cet située en contrebas du Roselet. Vivaldi s’y plaît beaucoup : il peut brouter comme il le veut, pouvant aussi en tout temps rejoindre l’écurie pour fuir les mouches si ennuyantes. Et tous ses compagnons sont là.

 

18 juillet 2016

Le bon temps est arrivé pour les ânes. De l’herbe en abondance, de longues sorties pour brouter cette dernière, cela convient parfaitement à Vivaldi. Et bien qu’il soit encore recouvert de son épais poil d’hiver, sa chaleur estivale ne dérange pas du tout cet animal originaire du désert.

Mi mai 2016

Vivaldi est un âne qui sait ce qu’il veut et qui le fait savoir à ses soigneurs. Lorsqu’il a remarqué que le troupeau des chevaux osait de nouveau fouler le pâturage mais pas lui, il a fait part de sa mauvaise humeur en s’agitant, criant et agitant la tête. Bref, le programme complet. Il ne s’est calmé que lorsqu’il s’est retrouvé lui aussi dans l’herbe…

18 avril 2016

La balance ne ment pas et montre presque au kilo près le même poids que l’automne dernier. Parfait, la distribution de rations supplémentaires apporte donc le résultat escompté.

15 mars 2016

À l’arrivée du printemps, Vivaldi est plus souvent brossé. Son épaisse toison hivernale doit lentement céder la place à un joli poil estival. Comme toujours, il aime que l’on s’occupe de lui. La seule chose qu’il déteste, c’est le curage de ses sabots. Ah oui vraiment, si on pouvait faire sans cela.

Début février 2016

Carnaval ! Et les enfants du village cherchent à effrayer l’hiver à l’aide d’instruments bruyants afin de le faire partir ! Cela en est trop pour nos longues oreilles qui apprécient tellement le calme. Après une telle nuit agitée, Vivaldi doit tout d’abord sortir afin de s’assurer que le calme règne à nouveau. Après avoir inspecté minutieusement les environs, les ânes rejoignent l’écurie afin de savourer leur déjeuner.

15 janvier 2016

Non, Vivaldi n’a pas été rebaptisé… il a simplement changé de box afin de pouvoir manger sa portion supplémentaire seul, en toute tranquillité. Et comme il est gentil et pas goinfre, il en laissera pour Caytano!

2 novembre 2015

Vivaldi a tout de même pris 10 kilos cet été. Mais il faut continuer à lui donner une portion de foin supplémentaire à part, car il n’a parfois pas de temps, simplement plutôt à ce qui se passe alentours, il quitte son tas de nourriture. Et que les autres longues oreilles ne feraient jamais, pas même en rêves…

21 septembre 2015

Dernièrement, Vivaldi a participé à un après-midi animé pour enfants. Attaché auprès de ses collègues, et aligné avec quelques poneys, se laissant caressé et brossé par les enfants. Il a été exemplaire, si brave, qu’il a reçu, en plus des habituelles carottes, beaucoup de compliments de la part des palefrenières.

Début septembre 2015

Lorsque Vivaldi voit une palefrenière dans le paddock, il s’en approche en abaissant sa tête presque jusqu’à toucher le sol et en mettant ses oreilles en arrière. Cela n’est qu’un show, soit il veut jouer, soit il aimerait être caressé.

11 juillet 2015

Vivaldi a un surnom: Bandito, en raison de sa frange qui lui couvre depuis peu le front et même les yeux. Cela éloigne les mouches qui ont provoqué chez lui une inflammation des yeux.

Début juillet 2015

Vivaldi et ses compagnons ont pris leurs quartiers d’été. Ils vont loger quelques temps dans une petite écurie située au milieu d’un parc et auront toujours le choix entre rester dedans au frais ou prendre le soleil. Lorsque toute l’herbe aura été broutée, les ânes reviendront à la maison.

Début juin 2015

Vivaldi est plus vif, car ça bouge autour de lui et il aime cela. Il y a beaucoup à observer : les deux poulains qui vont de l’écurie au pâturage communal et vice-versa, Cherokee, cheval pie arrivé dernièrement et très intéressant car tacheté noir-brun-blanc, ou notre jeune cheval Igor avec lequel il essaie même de jouer par-dessus ou dessous la barrière.

7 mai 2015

Bien Vivaldi, tu as assez pris de poids, fini les cubes spéciaux! Mais le petit âne a toujours besoins de beaucoup de temps pour manger et conserve le privilège de manger une portion supplémentaire de foins dans un box à part. Content, il suit ensuite Anita qui le ramène vers les autres.

12 décembre 2014

Vivaldi a pris 20 kilos depuis la dernière pesée, ce qui est très bien. Il continue à recevoir une portion supplémentaire de foin le soir, distribuée sur la vaste place sèche rien que pour lui. Lorsque les palefrenières effectuent leur ronde nocturne, elles lui ouvrent la porte afin que Vivaldi, heureux et repu, rejoigne ses compagnons.

22 octobre 2014

Un vrai âne peut aussi brouter dans un talus très pentu. Un pied sûr est l’une de ses qualités.

5 octobre 2014

Vivaldi a déjà revêtu son épais poil d’hiver, signe précurseur d’un hiver rigoureux? Malgré la météo agréable et les températures clémentes, il n’ose toutefois pas être tondu car il a vite froid et grelotterait à fendre le cœur au moindre petit souffle de bise.

25 juillet 2014

Vivaldi a pris du poids; sa «chambre individuelle» s’avère donc efficace. De plus, il reçoit des cubes spéciaux, humidifiés pour être plus mous. Depuis la mise en place de ces meures, Vivaldi est devenu encore plus affectueux. Lorsqu’une palefrenière arrive, il court vers elle et ne la quitte plus.

8 juillet 2014

Bien intégré dans le groupe des ânes, Vivaldi s’entend avec tous ses compagnons. Malgré cela, il est nourrit séparément, car il devrait prendre un peu de poids. Et oui, manger n’est pas son fort! La patience non plus d’ailleurs… ce qui par contre n’est pas rare chez les longues oreilles.

18 mai 2014

Il n’a pas échappé aux longues oreilles que la barrière qui les empêche généralement de pénétrer dans la partie « chevaux » de l’écurie depuis la place sèche n’était pas fermée correctement. Une palefrenière a trouvé Vivaldi et consœurs rassemblés autour d’une botte de fourrage très appétissante. Pris en flagrant délit, les ânes ont tout de suite filés. Ils savaient donc qu’ils faisaient quelque chose d’interdit!

8 mai 2014

Le nouveau revêtement du paddock est vraiment mieux pour Vivaldi auquel tout semble aujourd’hui convenir

16 janvier 2014

Surprise pour Vivaldi et compagnie: le carré de sable qui recouvre le sol de l’abri a été remplacé par des copeaux de bois, car de petits cailloux se coinçaient régulièrement sous les sabots, provoquant des abcès douloureux chez ses collègues.

9 janvier 2014

Aujourd’hui aussi! Dès qu’une palefrenière pénètre dans «son» écurie, Vivaldi s’appuie contre elle, réclamant sans équivoque des caresses… et tout de suite!

2 décembre 2013

Les ânes doivent se contenter de l’abri couvert extérieur lorsque les chevaux de la même écurie occupent la grande place sèche. À peine ces derniers ont-ils rejoints leurs boxes, que la porte des ânes s’ouvre. Vivaldi sort alors prestement afin d’inspecter la place, avant de retourner à l’écurie. Maintenant la place est de nouveau libre pour les longues oreilles!

10 septembre 2013

L’automne aussi, ces messieurs Goliath, Luccio et Vivaldi font volontiers les fous à l’extérieur. Ils jouent à force égale et tous le font avec beaucoup de plaisir.

16 juillet 2013

Vivaldi, l’âne qui longtemps n’en n’était pas vraiment un, a partagé (tout comme les autres longues oreilles) le parc des poneys durant quelques jours. Ceci en raison de travaux. Réaction: aucune. Les deux peuples se sont totalement ignorés. À notre grand soulagement, tout c’est bien passé et Vivaldi semble être devenu un véritable âne.

14 mars 2013

Vivaldi enchante tout le monde avec ses yeux en forme d’amandes et les longues oreilles soyeuses et élégamment portées. Chez lui, aucune trace de vieillissement. Lentement mais sûrement, Vivaldi prend le commandement de la troupe, profitant ainsi de se servir le premier.

12 juillet 2012

Vivaldi se comporte enfin comme un véritable âne: manger, manger et encore manger, somnoler et donner un petit concert de temps à autre.

17 octobre 2011

Vivaldi a déménagé au Roselet où il habite dans la nouvelle écurie Zéphyros. Comme toujours chez les ânes, l’intégration s’est faite dans le calme.

Fin septembre 2011

Vivaldi devient lentement insupportable. Il joue ou se bagarre si violemment qu’il blesse régulièrement les poneys. Cela ne peut plus durer.

Hiver 2011

Poneys et ânes doivent se serrer un peu car la neige et la boue les obligent à se contenter de la place sèche. Les tensions entre Vivaldi et les petits poneys sont de plus en plus fréquentes.

Juillet 2011

Jusqu’à présent, Vivaldi s’est comporté de façon exemplaire, appréciant les caresses des visiteurs, ignorant les autres ânes et les poneys.

Juin 2011

Déménagement à Maison Rouge. Il est avec d’autres ânes pour la première fois et reste perplexe. Il préfère se tenir à proximité des poneys, ses colocataires.

Mai 2011

Vivaldi ne peut pas rester indéfiniment au Jeanbrenin. Ce petit tyran ne laisse plus aucun répit aux deux vieux Islandais.

Février 2011

Lui et les Islandais se tolèrent. Vivaldi se querelle ou joue souvent abruptement avec eux; Edall en a rapidement assez.

Début 2011

Partout où il le peut, Vivaldi se glisse sous la barrière afin de rejoindre les grands chevaux, soulevant à chaque fois la crainte qu’il se fasse piétiner.

Décembre 2010

Vivaldi est donc arrivé en plein hiver au Jeanbrenin, la seule station en mesure de l’accueillir en urgence. Il emménage dans un box installé provisoirement. Dehors, il partage le parc des Islandais Geysir et Edall.

L’histoire de Vivaldi

Les gens qui l’ont recueilli en 1998 ne savent pas grand-chose de son passé, sinon que la mère de Vivaldi est morte en mettant son petit au monde. C’est un vétérinaire qui s’est occupé de l’ânon. Vivaldi a été placé deux fois avant d’arriver dans une famille où il a passé les années suivantes. L’âne s’entendait plus ou moins bien avec les autres animaux. Visiblement, il préférait la compagnie de l’homme. Pour diverses raisons, le couple a dû se résigner à se séparer de Vivaldi. Mais ce dernier était encore étalon; c’est grâce à la vétérinaire qui le castra gratuitement plutôt que de l’endormir qu’il arriva chez nous.