Vorina
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper
  • #steckbrief-thumbnail-wrapper

Age: 25 avril 1995

Race: Demi-sang suisse

Lieu: Maison Rouge

Entrée: 21 novembre 2017

Biographie

12 juin 2019

Les pâturages sont ouverts depuis quelques jours, à la grande joie de Vorina, trop heureuse de pouvoir brouter l’herbe fraîche à son envie. Ses amis Alfando, Kira, Emeraude et Fausty ne sont jamais loin. Cette vie magnifique peut durer encore longtemps !

6 mai 2019

Vorina continue à apprécier la compagnie d’Emeraude, Kira, Alfando et Fausty. Depuis la dernière pesée en automne dernier, elle a perdu 17 kilos, ce qu'il lui va bien. Cette sympathique jument va apprecier l’ouverture de la saison sur les pâturages luxuriants, ce qui est bientôt à l’ordre du jour.

9 avril 2019

L’intérêt de Tiptoe envers Mister Bond a diminué. Elle s’est jointe à Smohalla et ses juments Morgane, Gipsy et Ilisa. Cela créer certes au début quelques problèmes, mais il semble que les liens sociaux se mettent gentiment en place. Nous ne savons pas à quoi est dû le revirement de Tiptoe.

8 mars 2019

Il semble que Vorina se décide gentiment à se fixer. En tout cas en ce qui concerne ses relations. Ainsi, on la voit très souvent avec Alfando, Kira et Emeraude. Alfando habite depuis peu le box à côté du sien, ce que la jument semble beaucoup apprécier. Ce qui n’était pas le cas avec le nouveau-venu Bonito, son précédent voisin qu’elle ne pouvait pas sentir.

2 février 2019

Vorina se sent toujours aussi bien avec ses nombreux nouveaux amis. Est-ce que qu’elle restera avec ces quatre à long terme ? Vorina n’a pas l’air d’en être certaine. Elle lorgne toujours du côté d’autres chevaux du troupeau. Va-t-elle une fois pour toute se décider pour un cheval ou un groupe ?

7 janvier 2019

Vorina – tout comme Emeraude – semble à l’aise dans le quintet qu’elle forme avec Badita, Fausty, Kira et Alfando. Il est assez étonnant que voir que Batida fait partie des amis de Vorina, les deux voisines d’écurie ne s’aimant pas vraiment au début. C’est surtout Vorina qui ne cessait de menacer sa voisine. Mais il est agréable de constater que la page s’est tournée et que les deux s’entendent apparemment très bien. 

3 décembre 2018

Malgré l’arrivée de l’hiver, Vorina continue à bien se porter. Mais elle a conservé son tempérament querelleur et continue à se disputer avec les autres juments. Par exemple, au début, elle a clairement fait comprendre à sa nouvelle voisine d’écurie Batida qu’elle ne l’aimait pas. Toutefois, elle semble depuis lors s’être fait une raison et tant que Batida ne s’approche pas trop de la paroi, ça fonctionne assez bien !

5 novembre 2018

Cela fait déjà presque une année que Vorina est à Maison Rouge. Elle semble vraiment se plaire chez nous. Le passage sur la balance l’a confirmé : Vorina a clairement pris du poids.

8 octobre 2018

Il commence à faire frais dans les Franches-Montagnes, où l’automne s’installe gentiment. Vorina s’occupe à chercher les derniers brins d'herbe. La saison au pâturage touche à sa fin et il s’agit d'en profiter pleinement.

14 octobre 2018

La fièvre du déménagement régnait à l’écurie ces derniers jours. Vorina aussi a changé de box. Elle habite désormais au fond de l’écurie. La jument ne s’entendait pas du tout avec son voisin Smohalla, un nouveau venu. Et petit à petit, le calme revient.

4 septembre 2018

On trouve toujours Vorina aux côtés du hongre Heli. Elle a enfin réussi de l’avoir pour elle toute seule. C’est d’autant plus étonnant qu’elle tolère la présence de Tiptoe. Le trio étonne de toute façon car Heli n’a pas pour habitude de rester longtemps avec des juments, préférant toujours la compagnie d’un hongre.

 

3 août 2018

Durant quelques semaine, Vorina et Émeraude ont été inséparables. Mais depuis peu, Vorina est attirée par Heli et Tiptoe, une nouvelle venue à Maison Rouge. Royan, fidèle compagnon d’Heli, n’est pas réjoui par ce nouveau trio. Il ne comprend pas pourquoi Heli s’intéresse soudain aux juments.

5 juillet 2018

Après les averses de ces derniers jours, l’air est libéré de toute poussière (les chevaux aussi…). Ces derniers se souhaitent plus rentrer à l’écurie au petit matin, car il est désormais très agréable de brouter la journée. Et ce changement de météo semble également agir sur les taons et les mouches. En tout cas, Vorina broute paisiblement, entourée de ses compagnons.

Début juin 2018

Vorina semble avoir trouvé sa place: elle est définitivement avec la paire Fausty-Kira. Une jument suisse foncée racée, un ardent Espagnol blanc et Kira, une Russe alezan brûlé: un beau trio! La petite Émeraude, une ponette welsh brun clair très gracile et éveillée les a rejoints depuis peu. Ensemble, ils apprécient la liberté des vastes pâturages.

19 mai 2018

Aujourd’hui Vorina doit dire adieu à ses amies Franches-Montagnes. Elle va sur le pâturage du bas avec le grand troupeau, là où l’herbe est abondante et où on passe également les nuits dehors, pas comme en haut. Cela semble tellement plaire à Vorina qu’elle reste calme, ne cherchant pas ses amies.

14 mai 2018

C’est le grand jour pour Vorina et Noisette. La vétérinaire a retiré les fils; tout est bien cicatrisé et les juments sont lâchées sur le grand pâturage où se trouvent les autres. Au début, elles hésitent, ne veulent pas passer la barrière, l’air de dire : c’est vrai, nous osons ? Oui ! Elles s’élancent, mais restent collées l’une à l’autre. La contrainte du temps passé ensemble semble avoir éveillé leur amitié.

25 avril 2018

Et bien dit donc: presque 40 kilos de plus depuis novembre dernier. Vorina semble vraiment se plaire ici: elle a tellement grossit malgré ses «affaires de cœur» qui l’a font beaucoup bouger. Ou est-ce justement le fait de plus bouger – surtout par les températures glaciales qui régnaient cet hiver – qui l’ont fait grossir ? Car c’est connu: marcher donne faim !

23 avril 2018

Comme  prophétisé, lorsque les hormones se calment, la vie de Vorina aussi. Cela signifie déambuler tranquillement sur la place sèche, faire la sieste par-ci, par-là, sans beaucoup s’occuper des autres. Ses élus sont Fausty et Kira qu’elle suit partout. Les trois s’entendent étonnamment bien et toute jalousie semble disparue.     

29 mars 2018

Le feuilleton «qui avec qui» est devenu compliqué. Fausty n’est plus son favori car il y a d’autres juments en chaleur. Parfois c’est la petite Bubble, parfois d’anciennes concurrentes qu’elle détestait, comme par exemple Batida et qui soudain a ses faveurs. Fausty se console avec son ancienne amie Kira; d’autres hongres au contraire sont dans tous leurs états, leurs dames les quittant pour quelques jours à cause de Vorina. Nous espérons qu’une fois le printemps installé, les hormones de ces dames se calmeront…

[Translate to Französisch:]

Mitte März 2018

Das missmutige Gesicht von Vorina kann man erstens gut verstehen und zweitens ihr verzeihen. Bei diesem Wetter wollen alle so schnell wie möglich wieder in den Stall zurück und drängeln um einen Platz ganz vorne.

Début mars 2018

La vague de froid est enfin terminée et les premiers signes du printemps perceptibles. Une chose n’est cependant pas du goût des chevaux : le grand pâturage est fermé. Ils se passent donc le temps sur la place sèche ce qui ne représente plus de problème pour Vorina. Elle se déplace avec assurance parmi le troupeau, toujours suivie de Fausty, et se fait sa place pour manger, lors de la distribution de midi. Elle se sent chez elle.

5 février 2018

Les mines sont réjouies aujourd’hui aux écuries: la dentiste contrôle la dentition de Vorina. Celle-ci est non seulement très propre, mais également parfaite !

29 janvier 2018

Le soir, lors de la rentrée à l’écurie, les soigneurs doivent veiller à ce que Vorina entre d’abord dans la sienne et soit dans son box. Car tant qu’il ne s’est pas assuré que sa bien-aimée soit bien rentrée et entre de bonnes mains, Fausty n’entre pas dans son écurie.

9 janvier 2018

Vorina a une nouvelle, petite, amie : Bubble, la jeune jument née à Maison Rouge, croisement entre une ponette et un Franches-Montagnes, âgée de bientôt trois ans. La jeunette n’apprécie plus la compagnie des poneys, avec lesquels elle habite toutefois encore. Elle préfère Vorina et cette sympathie semble réciproque. Fausty a été obligé d’accepter la nouvelle. La tendance qu’avait Vorina à s’imposer semble laisser la place à une certaine décontraction. Si elle croise le chemin de Kira, l’ex-amie de Fausty, elle s’empresse même de se mettre de côté…

11 décembre 2017

Vorina s’habitue gentiment au train-train quotidien et aux autres chevaux de Maison Rouge. Seul un autre cheval lui pose encore problème : Batida, sa voisine à l’écurie. Vorina ne l’aime pas du tout ; à peine la voit-elle qu’elle fait mine de l’attaquer. Peut-être voit-elle en la belle Batida une concurrence à son amitié avec Fausty ?

4 décembre 2017

La nouvelle amitié entre Vorina et Fausty perdure et les deux se sont enfin un peu calmés. Comme par le passé avec Kira, Fausty ne tolère aucun cheval à proximité. Vorina est sa nouvelle compagne ; elle lui appartient !

27 novembre 2017

Les deux sont nerveux. Ils galopent sur la place sèche et menacent tous ceux qui se trouvent sur leur chemin, alors que cela ne serait vraiment pas nécessaire. Les autres regardent consternés comment ces deux s’agitent. Seule Kira se tient dans un coin, l’air triste. C’est l’ancienne amie de Fausty, qui n’a désormais aucune chance auprès des deux. Un nouveau couple s’est formée ; Fausty l’a abandonnée.. 

26 novembre 2017

Ça va déjà beaucoup mieux. Vorina s’éloigne plus et a même déjà de la compagnie ! Il s’agit de Fausty, un fougueux Andalou qui la suit comme son ombre... respectivement qui empêche tout autre cheval de s’approcher. Seule la jument blanche Fidji est tolérée, qui toutefois part rejoindre son groupe.

24 novembre 2017

Aujourd’hui, elle est lâchée dans le troupeau. Et parce que cela est plus facile sur les vastes pâturages, ils ont été ouverts aux chevaux. Mais Vorina fait demi-tour, pour rester ensuite collée à la barrière, derrière laquelle elle fait les 100 pas.

22 et 23 novembre 2017

Vorina sort en compagnie de Convoi, un autre nouveau venu. Intéresse, elle observe et part à la découverte, laissant son nouveau compagnon tranquille. À midi, elle mange à ses côtés.

21 novembre 2017

Durant toute la journée, Vorina appelle son compagnon, qui a pris ses quartiers au Jeanbrenin. Elle est très méfiante envers les chevaux qui rejoignent l’écurie en fin de journée et se fait si menaçante que sa voisine Batida, intimidée, se réfugie dans un coin de son boxe et n’ose plus bouger. Gregaou, un sympathique Camarguais qui occupe l’autre box voisin, ne montre aucun intérêt pour cette jument racée et Vorina le laisse également en paix.

Le passé de Vorina

Vorina est née dans la région de Bâle, à l’âge de 4 ans, elle a donné naissance à un poulain qui s’est révélé être un bon cheval de saut. Plus tard, Vorina a été achetée par une dame qui l’a gardé dans une écurie juste à côté de la maison jusqu’à ce que la jument vienne à la Fondation. Vorina était destinée à une carrière de dressage, mais cela n’a pas été vraiment concluant. Mais elle était un excellent cheval de loisirs, très équilibré, sans mauvaise manière ou habitude. Elle n’avait aucun problème avec les autres chevaux. Durant 15 ans, Vorina a partagé son écurie et son pré avec Hugo, un gentil Haflinger arrivé en même temps qu’elle à la Fondation. Hugo vit au Jeanbrenin.